Infos

Au printemps, vous allez manger de la terre (battue) : le programme jusqu’à Roland-Garros

Le mois d’avril vient à peine de commencer, avec la fin du Masters 1000 de Miami, qu’il faut déjà se tourner vers la saison européenne sur terre battue ! Pendant deux mois, les cadors du circuit vont manger de l’ocre, avec une multitude de tournois disputés sur le sol européen, mais pas que… En effet, cette tournée démarre à l’autre bout du monde, dès cette semaine, comme vous allez le voir dans notre descriptif des tournois à suivre jusqu’à Roland-Garros.


Circuit ATP : le retour des grands rendez-vous sur ocre

Sur le circuit masculin, la saison sur terre battue va démarrer avec deux tournois qui, faut à la pandémie, ne se sont pas disputés depuis 2019 (!). Il s’agit du tournoi ATP 250 de Houston, dont le Chilien Cristian Garin (n°29) est le tenant du titre, et du tournoi ATP 250 de Marrakech, où Benoît Paire (n°49) s’était imposé il y a trois ans. Malheureusement, ce dernier devait retourner au Maroc mais il a déclaré forfait dans le courant du week-end ; notez que Richard Gasquet (n°86) sera tout de même de la partie. La semaine suivante, du 10 au 17 avril, aura lieu le premier grand rendez-vous sur terre battue : le Masters 1000 de Monte-Carlo, où le gratin du tennis se retrouvera sur l’ocre monégasque, à l’exception de Rafael Nadal (blessé). Le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5) s’y était imposé en 2021, mais le grand favori sera peut-être le Serbe Novak Djokovic (n°1), en l’absence du joueur espagnol et de son dauphin, Daniil Medvedev (n°2). Du 18 au 24 avril, vous pourrez suivre le tournoi ATP 500 de Barcelone, remporté l’année dernière par l’Espagnol Rafael Nadal (n°4), qui compte un total de 12 titres à domicile ; par ailleurs, le tournoi ATP 250 de Belgrade aura lieu dans le fief de Novak Djokovic, qui sera bien entendu présent même si le tournoi avait été remporté l’année dernière par l’Italien Matteo Berrettini (n°6).

Ensuite, ce sera le tour de deux tournois ATP 250, qui permettront aux cadors de faire une petite pause avant d’accélérer leur préparation au deuxième Grand Chelem de la saison : Munich, où le Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°20) est le tenant du titre, et Estoril, où l’Espagnol Albert Ramos (n°33) s’était imposé en 2021. Dès le 2 mai, ce joli mois de printemps débutera par le Masters 1000 de Madrid, deuxième grand rendez-vous sur ocre. L’Allemand Alexander Zverev (n°3) est le tenant du titre et il sera très attendu après un début de saison en demi-teinte. Si tout va bien, Rafael Nadal sera de retour à la compétition, mais rien n’est encore sûr ; en attendant, son compatriote Carlos Alcaraz (n°11) sera la coqueluche des fans espagnols. Du 8 au 15 mai, le circuit enchaînera avec le Masters 1000 de Rome, remporté l’année dernière par Rafael Nadal qui, s’i lest de retour aux affaires, sera l’un des favoris à sa propre succession. La dernière semaine de préparation à Roland-Garros aura lieu du 15 au 21 mai, avec les tournois ATP 250 de Genève (Casper Ruud y est le tenant du titre) et de Lyon (détenu par Stefanos Tsitsipas). Il sera alors temps, du 22 mai au 6 juin, de vivre la grande fête du tennis, du côté de la Porte d’Auteuil.

Circuit WTA : on va également vivre un retour à la normale

Du côté des dames, le calendrier de la WTA lors de cette saison sur terre battue va également connaître un retour à la normale, comme avant la pandémie. Cette semaine, deux tournois se joueront ainsi sur le continent américain. Il s’agit tout d’abord du tournoi WTA 500 de Charleston, sur la fameuse terre battue grise, où Veronika Kudermetova (n°22) avait soulevé le trophée l’année dernière ; notez qu’Alizé Cornet (n°34) tentera de se relancer lors de cette semaine. Le tournoi WTA 250 de Bogota aura également lieu : la jeune colombienne Maria Camila Osoria Serrano (n°33) s’y était révélée en 2021 et elle tentera de défendre son titre avec succès. La semaine suivante, aucun tournoi n’est au programme pour cause de matches de qualification pour la Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup). Du 18 au 24 avril, le circuit féminin sera de retour avec le tournoi WTA 500 de Stuttgart, le seul tournoi disputé sur terre battue indoor. En 2021, l’Australienne Ashleigh Barty y avait soulevé le trophée mais elle ne défendra pas son titre ; habituellement, toutes les meilleures joueuses se retrouvent en Allemagne pour le premier grand rendez-vous européen, on peut donc penser que la Polonaise Iga Swiatek (n°1) viendra disputer son premier tournoi avec le dossard de n°1 mondiale. La même semaine aura lieu le tournoi WTA 250 d’Istanbul, où la Roumaine Sorana Cirstea (n°26) s’était imposée l’année dernière.

Viendront ensuite les deux plus grands rendez-vous de cette saison sur ocre. Du 28 avril au 7 mai se jouera le tournoi WTA 1000 de Madrid, qui avait été remporté l’année dernière par la Biélorusse Aryna Sabalenka (n°5). Là encore, les meilleures joueuses du circuit s’affronteront dans la capitale espagnole et Garbine Muguruza (n°9), ainsi que Paula Badosa (n°3), seront très attendues par les fans de leur pays. La semaine suivante (du 8 au 15 mai), ce sera au tour du tournoi WTA 1000 de Rome, remporté en 2021 par Iga Swiatek, la nouvelle patronne du circuit WTA qui pourrait très bien réaliser le doublé avant d’arriver Porte d’Auteuil en étant la grande favorite. Notez qu’avant le début du Grand Chelem parisien, deux tournois WTA 250 auront lieu : à Strasbourg, où Barbora Krejcikova (n°2) avait soulevé le trophée avant de triompher à Roland-Garros ; elle s’est faite très discrète depuis le début de la saison. Enfin, il y aura un tournoi à Rabat, qui n’a plus été disputé depuis 2019. Auparavant, il se jouait au mois d’avril et la dernière championne couronnée au Maroc a été la Grecque Maria Sakkari (n°4). Il sera alors temps de se donner rendez-vous pour la grand messe de Roland-Garros.

Challenger : quelques tournois en France

Les circuits Challenger seront également émaillés de tournois tout au long de ces deux mois sur terre battue. Nous en avons relevé quelques-uns qui auront lieu sur notre sol, et que nous suivrons donc avec attention. Chez les dames, il s’agira du tournoi WTA 125 de Saint-Malo, qui aura lieu du 2 au 8 mai, et du tournoi WTA 125 de Paris (trophée Lagardere), qui se disputera la semaine suivante (du 9 au 15 mai). Du côté du circuit Challenger masculin, deux étapes importantes se dérouleront également au mois de mai. Il y aura tout d’abord le Challenger 100 d’Aix-en-Provence, du 2 au 8 mai, puis le Challenger 125 de Bordeaux, qui aura lieu du 9 au 15 mai pour la première fois depuis 2019, à cause de la pandémi de Coronavirus.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @rolandgarros

À LIRE AUSSI :

Iga Swiatek affole les compteurs : quelques chiffres sur son début de saison 2022

Marine Partaud est prête à rattraper le temps perdu

2 réflexions au sujet de “Au printemps, vous allez manger de la terre (battue) : le programme jusqu’à Roland-Garros”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s