Analyses

Iga Swiatek affole les compteurs : quelques chiffres sur son début de saison 2022

Ce samedi, Iga Swiatek (n°2) a remporté le tournoi WTA 1000 de Miami. Avec seulement trois défaites depuis le début de la saison 2022, la Polonaise est en train de changer de dimension et de s’imposer comme la nouvelle patronne du circuit féminin. Au meilleur des moments, grâce à ses résultats et à la retraite surprise de l’Australienne Ashleigh Barty (n°1).


Iga Swiatek (n°2) affole déjà les compteurs. Ce samedi, elle a remporté le tournoi WTA 1000 de Miami, en battant la Japonaise Naomi Osaka (n°77) en deux sets 6-4, 6-0 en finale. Elle complète ainsi ce que l’on appelle le Sunshine Double, après avoir déjà soulevé le trophée au mois de mars à Indian Wells. Voici, en quelques chiffres et statistiques, la preuve que la joueuse polonaise a déjà changé de dimension cette saison.

Zéro

Comme le nombre de sets perdus par Iga Swiatek lors des six finales qu’elle a remportées. Tout a commencé à Roland-Garros, en 2020, quand elle avait battu l’Américaine Sofia Kenin (6-4, 6-1) pour remporter son premier titre en Grand Chelem. Depuis, elle a battu la Suissesse Belinda Bencic (6-2, 6-2) en finale du tournoi WTA 500 d’Adélaïde en 2021, la Tchèque Karolina Plsikova (6-0, 6-0) en finale du tournoi WTA 1000 de Rome la même année, puis l’Estonienne Anett Kontaveit (6-2, 6-0), la Grecque Maria Sakkari (6-4, 6-1) et la Japonaise Naomi Osaka (6-4, 6-0) en 2022, respectivement lors des tournois WTA 1000 de Doha, Indian Wells et Miami. En tout et pour tout, la Polonaise n’a à ce jour perdu qu’une seule finale sur le circuit WTA, sa toute première. C’était lors du tournoi de Lugano (équivalent d’un WTA 250), en 2019, face à la Slovène Polona Hercog (défaite en trois sets 6-3, 3-6, 6-3).

Un

Lundi, Iga Swiatek sera la nouvelle n°1 mondiale du classement WTA. Une place qui n’est pas volée, même si elle l’atteint aussi « rapidement » grâce à la retraite annoncée par l’Australienne Ashleigh Barty (n°1). En effet, cette dernière a demandé à être retirée du classement dès la semaine prochaine, permettant à la Polonaise d’atteindre la plus haute marche du podium. Notez que son début de saison, où elle n’a perdu que trois rencontres pour vingt-six victoires au total, fait quand même d’elle la nouvelle patronne du circuit féminin. Aucune autre joueuse n’a remporté autant de matches depuis le début de la saison et, avant le début de la saison sur terre battue, Iga Swiatek pourrait être placée parmi les grandes favorites pour la deuxième levée du Grand Chelem de l’année : Roland-Garros, qu’elle a déjà remporté en 2020, sur sa surface préférée.

Trois

Trois tournois consécutifs. Rares sont celles qui ont remporté, au cours de leur carrière, trois titre coup sur coup. Voilà l’exploit que vient de réaliser Iga Swiatek en ce premier trimestre 2022. Un exploit XXL, puisqu’il s’agit de trois tournois de catégorie WTA 1000, la plus haute derrière les tournois du Grand Chelem : Doha, Indian Wells et Miami. Notez que ce n’est pas la première fois de l’histoire du circuit WTA qu’une joueuse remporte trois titres de cette catégorie d’affilée. L’Américaine Serena Williams avait même fait mieux en 2013, en remportant quatre de rang : Miami, Madrid, Rome et Toronto. Quelques années auparavant, la Danoise Caroline Wozniacki avait réussi le même exploit que la joueuse polonaise, remportant coup sur coup les tournois de Montréal, Tokyo et Pékin. Enfin, on remarquera qu’Iga Swiatek vient tout de même d’être l’auteure d’une grande première : aucune joueuse, avant elle n’avait remporté les trois premiers tournois WTA 1000 de la saison.

Quatre

En remportant le deuxième set de la finale du tournoi WTA 1000 de Miami 6 jeux à 0, Iga Swiatek vient d’infliger une roue de bicyclette pour la quatrième fois en six finales remportées. La Japonaise Naomi Osaka ne doit pas rougir, elles sont trois à avoir subi la loi de la Polonaise. A Doha, l’Estonienne Anett Kontaveit a également pris une roue lors de la deuxième manche, après n’avoir marqué que deux jeux au cours du premier set. Pire, la Tchèque Karolina Pliskova n’avait marqué aucun jeu lors de la finale du tournoi WTA 1000 de Rome, le 16 mai 2021. Etouffée par Iga Swiatek, elle avait encaissé un cinglant 6-0, 6-0 en seulement 48 minutes au Foro Italico, ne se procurant que deux balles de break tout au long de la partie, qu’elle n’allait pas réussir à convertir. Et on ne parle que des finales. Au global, Iga Swiatek a déjà infligé huit fois ce score vierge à ses adversaires depuis le début de l’année. On l’a vu précédemment, les scores de la joueuse polonaise en finale sont stratospériques et en moyenne, elle n’a perdu que 1,6 jeu par set. Epoustouflant !

Dix-sept

Comme le nombre de victoires consécutives remportées par Iga Swiatek depuis le début du tournoi WTA 1000 de Doha. Sa dernière défaite remonte au 16 février dernier, quand elle s’inclinait au tournoi WTA 500 de Dubaï. Ce jour-là, la Polonaise avait perdu face à la future vainqueur du tournoi, Jelena Ostapenko (n°12), en trois sets 4-6, 6-1, 7-6 (4). Comme elle a déclaré forfait pour le tournoi WTA 500 de Charleston la semaine prochaine, elle va rester une semaine de plus sur cette lancée et pourra donc peut-être passer le cap des deux mois sans la moindre défaite. Et elle pourrait poursuivre cette folle série sur sa surface préférée, la terre battue, avec en ligne de mire le seul tournoi du Grand Chelem qu’elle a remporté à ce jour : Roland-Garros. Iga Swiatek, n°1 mondiale dans quelques heures seulement, est-elle la grande favorite pour la deuxième levée du Grand Chelem de cette saison 2022 ?

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @JJlovesTennis

À LIRE AUSSI :

Marine Partaud est prête à rattraper le temps perdu

Francisco Cerundolo, l’aîné de la fratrie flambe à Miami

4 réflexions au sujet de “Iga Swiatek affole les compteurs : quelques chiffres sur son début de saison 2022”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s