Analyses

Ugo Humbert retrouvera-t-il durablement le chemin de la victoire à Miami ?

Ce jeudi, Ugo Humbert (n°45) a enfin remporté un match sur le circuit ATP en 2022. Mis à part son succès sorti de nulle part, face à Daniil Medvedev (n°2) lors de l’ATP Cup en janvier dernier, il avait perdu toutes ses autres rencontres. Après six défaites d’affilée, il a ainsi franchi le premier tour du Masters 1000 de Miami, s’offrant un deuxième match qui sera tout sauf facile. Peut-il enfin renouer durablement avec la victoire ?


L’année 2022 avait démarré sous les meilleurs auspices pour le Français Ugo Humbert (n°45) qui, pour son premier match de la saison, avait battu le n°2 mondial Daniil Medvedev, récent vainqueur de l’US Open, en trois sets 6-7 (5), 7-5, 7-6 (2) lors de l’ATP Cup. Malheureusement, ce succès avait été sans lendemain, puisque le joueur tricolore avait ensuite perdu face à l’Italien Matteo Berrettini (n°6) et l’Australien Alex De Minaur (n°28). Lors des quatre tournois suivants, ça a été la dégringolade pour le Messin, avec des défaites au premier tour lors de l’Open d’Australie, puis lors du tournoi ATP 250 de Montpellier, du tournoi ATP 500 de Rotterdam et du Masters 1000 d’Indian Wells la semaine dernière. Et si cette fois, les mauvais souvenirs se trouvaient derrière lui ? En attendant de voir s’il pourra enchaîner, Ugo Humbert a franchi ce jeudi le premier tour du Masters 1000 de Miami, en battant le Slovène Aljaz Bedene (n°141) en trois sets 6-3, 3-6, 6-3 après 1h55 de jeu. Si cette rencontre a été décousue, le principal est bien là : une deuxième victoire cette saison pour le Tricolore.

Même s’il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau, Ugo Humbert a eu le mérite de ne rien lâcher, ce qu’il aurait pu faire vu son manque de confiance depuis plusieurs semaines. « Ça me fait du bien à la tête », a-t-il déclaré après la rencontre dans des propos relayés par nos confrères du quotidien L’Equipe. « Il n’a pas été facile à aller chercher, tout n’était pas parfait mais je m’y attendais un peu, ça faisait longtemps que je n’avais pas gagné donc ça se ressentait un peu. Je me suis un peu forcé quand je me suis fait débreaker au troisième et j’ai fait quelques bons points, j’ai aussi eu un peu de réussite. Je me suis dit que ça faisait du bien aussi d’avoir un peu de réussite, ça faisait longtemps… » Ce que l’on retiendra, ce n’est pas la prestation un peu brouillon du Messin, mais plutôt cette volonté de relever la tête hors de l’eau. Et s’il a laissé fondre son avance dans la troisième manche, alors qu’il avait le break et menait 4-2, il s’en est tout de même sorti et c’est bien le principal. « Ça se sentait que j’étais un peu tendu à la fin », a ajouté le joueur de 23 ans. « Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas gagné. Je me disais : ‘Allez mec, concentre-toi sur le jeu’, mais des fois ce n’est pas facile. Avant le match, je m’étais dit que le plus important c’était de s’encourager tout le temps et d’essayer de trouver des solutions même si ça ne marchait pas. À 4-3, j’ai été bon. Je suis super content, c’est trop bien. »

Déterminé malgré les conditions atmosphériques qui étaient plutôt venteuses jeudi en Floride, Ugo Humbert est parvenu à remettre de l’intensité dans ses frappes pour arracher les deux derniers jeux du match. « Je me suis un peu plus poussé, je me suis encouragé, je me suis félicité quand je faisais de bons points et reboosté quand je jouais moins bien. C’était beaucoup mieux », a-t-il tenu à souligner. Certes, il y a du mieux, mais cette prestation était encore un peu trop brouillon à notre goût. Bien que le joueur français a retrouvé quelques sensations, notamment au service, puisqu’il a frappé dix aces. Espérons qu’il puisse enchaîner désormais, même s’il n’aura pas un deuxième tour facile. En effet, il affrontera Aslan Karatsev (n°32), qu’il n’a joué qu’une seule fois mais contre qui il avait perdu, en mai 2021, sur terre batteu lors du Masters 1000 de Madrid. « Je l’ai déjà joué sur terre battue à Madrid, je pense que ça va être un bon match, il va falloir envoyer du lourd et être prêt au combat », a reconnu Ugo Humbert. Lui aussi devra être prêt pour le combat, devant retenir une chose : son prochain adversaire reste sur trois défaites consécutives.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @tennis_phil, @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Borg, Hingis, Henin : les retraites anticipées qui ont marqué l’histoire du tennis

Super tie-break au set décisif : quand le tennis change d’ère…

3 réflexions au sujet de “Ugo Humbert retrouvera-t-il durablement le chemin de la victoire à Miami ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s