Analyses

Quand Nick Kyrgios joue avec sérieux, il est un danger pour n’importe quel joueur !

Après avoir disputé l’Open d’Australie dans son pays, Nick Kyrgios (n°132) semble avoir retrouvé l’envie. Est-ce dû au titre remporté en double aux côtés de son compatriote Thanasi Kokkinakis (n°97) ? Quoiqu’il en soit, l’Australien vient d’enchaîner trois victoires de rang pour la première fois depuis bien longtemps, et il sera attendu, ce mercredi, en huitièmes de finale du Masters 1000 d’Indian Wells. Car, comme il l’a déclaré en conférence de presse : il veut frapper un grand coup !


Redescendu au-delà du Top 100 au classement ATP, Nick Kyrgios (n°132) semble avoir retrouvé l’envie de bien jouer et surtout, de bien se comporter sur le court lors du Masters 1000 d’Indian Wells. Depuis deux ans, et une pandémie qui l’a lourdement touché (tant mentalement que physiquement), le joueur australien avait disparu des radars. Sur les deux dernières saisons, Nick Kyrgios n’a disputé que neuf matches en 2020 et quatorze en 2021. Avec un ratio victoires/défaites pas forcément défavorable : 6 victoires pour 3 défaites en 2020 et 7 victoires pour 7 défaites en 2021. Cependant, notez que le joueur de Canberra est resté très actif sur les réseaux sociaux durant ces deux années de flottement. Par exemple, il n’a pas hésité à démolir le Serbe Novak Djokovic (n°2) pour son attitude pour le moins légère dans l’organisation d’un Adria Tour de triste mémoire, par rapport à la crise liée au Coronavirus, avant de le défendre, dernièrement, lors de la fameuse affaire qui a eu lieu en début d’année à Melbourne avec un imbroglio total autour de sa participation au premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Pourtant, en 2022, les choses semblent évoluer du côté du bad boy australien. Après avoir passé un tour en simple lors de l’Open d’Australie, il a retrouvé le bonheur sur le court, en double, aux côtés de son compatriote Thanasi Kokkinakis (n°97). Ensemble, ils ont remporté leur premier titre en Grand Chelem, de quoi raviver la flamme chez Nick Kyrgios. « Je vais garder ma tête basse car je veux frapper un grand coup », a-t-il déclaré en conférence de presse du côté d’Indian Wells. Voilà des paroles mesurées et ambitieuses qu’on ne l’avait plus entendu prononcer depuis bien longtemps ! Cette semaine, lors du Masters 1000 d’Indian Wells, on retrouve donc le Nick Kyrgios concentré sur son tennis et visiblement envieux de démontrer à nouveau que, lorsqu’il joue sérieusement, le puncheur de 26 ans reste un danger pour n’importe quel joueur. Ce qu’il vient déjà de prouver, en enchaînant trois victoires de rang, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l’Open d’Australie en janvier 2020, quand il avait atteint les huitièmes de finale. Mais ça, c’était avant la pandémie de Covid-19.

Dans le désert californien, Nick Kyrgios est même allé chercher son premier Top 10 depuis Stefanos Tsitsipas (n°5), qu’il avait battu là aussi en janvier 2020, lors de l’ATP Cup. A Indian Wells, l’Australien s’est défait du Norvégien Casper Ruud (n°8) en deux sets 6-4, 6-4 pour se qualifier pour les huitièmes de finale, en se montrant intouchable sur son service. Ce mercredi, Nick Kyrgios sera à nouveau très attendu pour affronter un autre membre du Top 10 : l’Italien Jannik Sinner (n°10), dont le tempérament est aux antipodes de celui du joueur australien. Nous sommes en droit de nous demander quel visage le bad boy du tennis masculin nous montrera, mais s’il garde le même sérieux que depuis le début du tournoi, il sera ssurément dangereux pour le jeune transalpin. Il s’agira de la première rencontre entre les deux joueurs et nul doute que, secrètement, les fans américains espèrent une victoire de l’Australien. Pourquoi ? Parce que cela promettrait une affiche de rêve en quarts de finale, potentiellement face à Rafael Nadal (n°4), qui n’a encore perdu aucun match cette saison en… 17 rencontres ! Si le Majorquin se défait de l’Américain Reilly Opelka (n°17), nous pourrions donc avoir droit à une de ces affiches qui galvanise les fans de tennis du monde entier. Et après deux saisons forcément particulières, on ne demande que ça.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @BNPPARIBASOPEN

À LIRE AUSSI :

Le Challenger de Phoenix est-il le tournoi le plus relevé du circuit secondaire ?

Depuis son titre à l’US Open, Emma Raducanu n’arrive pas à enchaîner…

2 réflexions au sujet de “Quand Nick Kyrgios joue avec sérieux, il est un danger pour n’importe quel joueur !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s