En Bref

Alexander Zverev : « Ça ne se reproduira jamais »

Il y a quelques jours, lors du tournoi ATP 500 d’Acapulco, Alexander Zverev (n°3) avait passé ses nerfs sur la chaise d’arbitre, à deux doigts de toucher l’homme qui officiait alors sur une rencontre de double perdue par l’Allemand. Par conséquent, le n°3 mondial a écopé d’une amende de 25 000 dollars et d’une suspension de huit semaines avec sursis (avec une période probatoire d’un an). En marge du Masters 1000 d’Indian Wells – son premier tournoi depuis cette fameuse affaire -, Alexander Zverev s’est exprimé sur cette évènement dont il n’est pas fier. « C’était le pire moment de ma carrière », a-t-il déclaré en conférence de presse. « C’était embarrassant pour moi. Ça l’est toujours, quand je marche dans le vestiaire, etc. Ce n’est pas un sentiment agréable. On fait tous des erreurs. Je suis un être humain. Je peux vous assurer que ça ne se reproduira jamais. C’était sans aucun doute le pire moment de ma vie, de ma carrière. J’espère que les gens pourront me pardonner, qu’ils comprendront qu’on subit une grosse pression mentale, qu’il se passe des choses sur le court qu’ils ne voient pas et que nous sommes tous humains. Ce n’est pas facile pour moi en ce moment, mais je mérite que ça ne le soit pas. Je dois faire mieux. Je dois apprendre de ça. Et je dois faire en sorte que ça ne se reproduise plus jamais. Ça dépend de moi. Je vais essayer de tenir cette promesse faite à moi-même. » Sanctionné par l’ATP, même si beaucoup considèrent que la punition est plutôt légère, le joueur allemand a également réagi à cette suspension avec sursis, qui court jusqu’au mois de février 2023. « Je pense que l’ATP a regardé d’autres cas similaires passés », a confié le 3ème joueur mondial. « Il y a parfois eu des violences physiques avec la même procédure que pour moi. Ce que j’ai fait est extrêmement grave, il n’y a pas d’excuse, mais je n’aurais jamais blessé quelqu’un. J’ai frappé la chaise de l’arbitre avec ma raquette, ce qui est horrible. Ce que j’ai dit est horrible. Mais je ne voulais faire de mal à personne. L’ATP a regardé les précédents similaires et a appliqué la même sanction. » Pour conclure, Alexander Zverev en a remis une couche sur le fait qu’il ne veut jamais recommencer à s’énerver comme il l’a fait sur un court de tennis. « Si je recommence, ils auraient tort de ne pas me suspendre », s’est exclamé le joueur de 24 ans. « Mais je ferai tout pour que ça ne se reproduise pas, dans l’année qui vient et jusqu’à la fin de ma carrière. »

1 réflexion au sujet de “Alexander Zverev : « Ça ne se reproduira jamais »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s