Reportages

Youtubeur et joueur, Jules Marie a fait son retour sur les courts et filme son quotidien

En 2015, Jules Marie (n°1156) était proche d’entrer dans le Top 200 mondial. Aujourd’hui âgé de 30 ans, il souhaite s’offrir une dernière chance de disputer les qualifications des tournois du Grand Chelem. Originaire de Caen, redescendu au-delà de la 1 000ème place mondiale, il a effectué son retour sur le circuit, filmant son quotidien pour sa chaîne YouTube. Il a également lancé une campagne de crowdfunding.


Jules Marie (n°1156) a des choses à se prouver. Tout d’abord, il veut se rassurer sur son niveau. En effet, il se croit capable de rivaliser avec des joueurs proches du Top 100, et pourquoi pas d’entrer dans les qualifications d’un tournoi du Grand Chelem. Voilà pourquoi, à 30 ans et après avoir arrêté parce que le circuit lui coûtait plus qu’il ne lui rapportait, il a décidé d’effecteur son retour. Avec une petite particularité : Jules Marie a décidé de filmer son quotidien de joueur, pour sa chaîne YouTube, qu’il tient depuis déjà plusieurs mois. Souvent vainqueur en France sur le circuit CNGT (Circuit national des grands tournois), le joueur originaire de Caen s’est souvent posé la question d’un retour. Alors, pourquoi maintenant, en 2022 ? Un événement l’a poussé à enfin sauté le pas : l’Open de Caen, un tournoi-exhibition disputé au mois de décembre pendant l’inter-saison. Finaliste en 2019, Jules Marie a remporté l’édition 2021, après l’annulation du tournoi en 2020 en raison de la pandémie. Il a notamment éliminé des joueurs comme David Goffin (n°48) en deux sets 6-1, 6-4 en demi-finales, et profité de l’abandon de son compatriote Ugo Humbert (n°42) après avoir perdu le premier set mais alors qu’il menait 5-3 dans la deuxième manche. Quoiqu’il en soit, se voir rivaliser avec les tous meilleurs a pesé dans la balance pour le joueur tricolore. Qui a ainsi décidé de repartir sur le circuit. « J’ai mis du temps à me décider, mais je vais repartir sur le circuit ATP », assurait le Normand dans les colonnes de Ouest France. « L’idée n’est pas de repartir seul. J’aimerais qu’un vidéaste me suive à plein temps dans le but de créer une mini-série. Un projet inédit. Je suis convaincu que la vie sur le circuit peut intéresser énormément de monde. »

D’où lui est venue cette idée de filmer son quotidien ? « Mon frère Arthur a créé une chaîne Youtube il y a un an, à la sortie du confinement », a expliqué le joueur de 30 ans. « Il s’était lancé le challenge de faire une vidéo par jour pendant 30 jours, dans laquelle il apprenait le tennis aux gens. Très vite, je suis intervenu et le nombre d’abonnés a grimpé. Arthur a eu l’idée de documenter ma vie sur les tournois. On a commencé à faire des vlogs (des vidéos où il raconte son quotidien, ndlr) qu’on a améliorés au fur à mesure, en achetant des petites caméras. Désormais, on paie un monteur. » Cette chaîne YouTube, désormais intitulé Jules Marie The court, est suivie par 27 500 personnes, qu’il appelle ses Breakers. Dans ses vidéos, Jules Marie évoque son quotidien de joueur de tennis, débriefe ses rencontres, délivre des conseils. « L’idée, c’est que la communauté de Breakers fasse partie de ce projet, raconte le Caennais. On va également créer un site de crowdfunding pour augmenter nos chances de réussite. » Ce retour dans le monde professionnel a ainsi démarré par une défaite, la deuxième semaine de janvier, au tournoi ITF de Bagnoles de l’Orne (15 000 $), sur terre battue. Jules Marie s’est incliné d’entrée contre son compatriote Maxence Broville (n°1030), âgé de 23 ans. Ce qui ne l’a pas refroidi. En février, la semaine dernière, le Normand avait reçu une invitation pour disputer les qualifications du Challenger 80 de Cherbourg. Il y a battu le Kazakh Timofei Skatov (n°230) et le Zimbabwéen Benjamin Lock (n°507) pour accéder au tableau principal. Malheureusement, touché aux adducteurs, il a ensuite déclaré forfait au premier tour du tableau principal, alors qu’il avait remporté le premier set (6-4) face à son comaptriote Kenny de Schepper (n°506), qui avait pris les devants 4-0 dans le deuxième set.

Mais ce qu’il faut retenir, c’est que ce projet un peu fou a forcément un coût, estimé à 200 000 € par an par Jules Marie et Arthur, son frère jumeau, déjà parti en quête de partenaires. « Les gens peuvent faire un don de 1 €, de 20 € ou plus », a expliqué le joueur dans la presse. « Je propose des contreparties (apéro virtuel, formations diverses, stage) à ceux qui sont prêts à donner une somme importante. » Sur sa chaîne YouTube, il a d’ailleurs écrit un long texte pour intéresser les gens et leur donner envie de le soutenir financièrement. En voici un extrait, qui montre l’envie qui est la sienne : « Financer ce projet va vous permettre de rentrer dans les coulisses du circuit ATP avec moi. Si je récolte l’argent nécessaire, je prévois de documenter l’intégralité de mon retour sur le circuit ATP. Les entraînements, les voyages, les matchs… Vous pourrez tout voir, même ce que personne ne vous montre à la télé. Mon objectif, c’est de vous faire vivre le rêve de jouer chez les professionnels de la manière la plus complète possible. Donc vous verrez les bons moments, les victoires, les beaux tournois… Mais aussi les galères à l’entraînement, les moments de doute ou les prises de tête avec mon coach. Ça se fera avec vous, ou bien ça ne se fera pas. » Le temps de se remettre de sa blessure, Jules Marie reprendra le chemin des courts début mars, sur le circuit Futures au Portugal. Son objectif, à court terme, est de se rapprocher du Top 500 mondial. À moyen terme, de disputer les qualifications de Roland-Garros en 2023. « À 30 ans, on n’est pas vieux dans le tennis », a-t-il affirmé. « On est dans la force de l’âge. Je suis bien plus mature aujourd’hui que je ne l’étais en 2015. Le niveau et l’envie sont là. » La route est encore longue, mais le Caennais est prêt à l’emprunter. En la partageant avec vous, si vous le voulez bien.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @WeAreTennisFR, @JeuSetMaths

À LIRE AUSSI :

Casper Ruud, le Norvégien aux allures « Nadalesques »

Alex De Minaur dans la tourmente : il est accusé d’avoir acheté son pass sanitaire

2 réflexions au sujet de “Youtubeur et joueur, Jules Marie a fait son retour sur les courts et filme son quotidien”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s