En Bref

Reilly Opelka, un match de dingue et des records en pagaille

Parfois, un match aux allures anodines peut retenir l’attention. Le fait que l’Américain Reilly Opelka (n°23) ait battu son compatriote John Isner (n°26) en deux jeux décisifs pour atteindre la finale du tournoi ATP 250 de Dallas aurait pu passer inaperçu. Cependant, la manière dont le mieux classé des deux joueurs a remporté la victoire restera dans l’histoire du jeu. En effet, Reilly Opelka l’a emporté au deuxième set après un tie break de 46 points, un record en la matiere, avec 10 balles de set sauvées et 8 balles de match avant qu’Opelka ne gagne finalement 24 points à 22 pour sceller la victoire en deux sets 7-6 (7), 7-6 (22). Par ailleurs, notez que Reilly Opelka a frappé pas moins de 39 aces, et qu’il n’y a pas eu beaucoup de longs rallyes dans cette rencontre. En effet, au total, les deux joueurs ont remporté environ 85% des points derrière leur première balle de service. Là encore, une statistique assez incroyable pour être relevée. Enfin, avec aucun break au cours de la partie, les deux joueurs en arrivent à un record de 98 jeux sans prendre le service adverse quand ils se rencontrent, selon l’ATP. Lors de cette demi-finale à Dallas, le jeu décisif a duré si longtemps qu’Opelka a admis qu’il avait perdu la notion du score. « À un moment donné, il y avait 21 partout… c’est quelque chose que je n’avais jamais vu auparavant, mais si cela devait arriver, cela aurait certainement été dans ce match », a-t-il déclaré après s’être qualifié pour la finale.

1 réflexion au sujet de “Reilly Opelka, un match de dingue et des records en pagaille”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s