En Bref

Daniil Medvedev : « Mettez-moi sur la Rod Laver Arena ou je vais être malheureux »

À l’issue de sa victoire difficile en huitièmes de finale de l’Open d’Australie, le Russe Daniil Medvedev (n°2) avait visiblement un message à faire passer. Il faut dire qu’il était en forme ! Ce lundi, sur le court, on l’a entendu pester contre tout : son adversaire, l’Américain Maxime Cressy (n°70) ; mais aussi l’arbitre de chaise et le juge-arbitre, à cause des nouvelles règles sur les pauses toilettes. En conférence de presse, c’est l’organisation du tournoi qui en a pris pour son grade, le n°2 mondial se plaignant quelque peu de la programmation du tournoi. En effet, il a joué sur la Margaret Court Arena, et non sur la Rod Laver Arena, ce qui selon lui l’aurait désavantagé à l’heure d’affronter un joueur américain adepte du service-volée. « Je ne me sentais pas super bien aujourd’hui pour plusieurs raisons », a-t-il notamment déclaré. « Je ne sais vraiment pas ce que je dois faire pour être programmé sur le court central en Grand Chelem. J’ai gagné le dernier Majeur quand même. Jouer contre Maxime sur la Rod Laver Arena aurait été plus facile : il y a plus d’espace. Quand vous jouez sur un plus petit court, c’est plus dur de jouer quelqu’un qui fait service-volée. Et c’était pareil à Wimbledon, je ne jouais jamais sur le Centre Court. » Cela n’ apas empêché le vainqueur du dernier US Open de rallier les quarts de finale à Melbourne, en quatre sets 6-2, 7-6 (4), 6-7 (4), 7-5. Cependant, il a tout de même mis un peu de pression sur les organisateurs du tournoi, mettant en avant le fait qu’il est – en l’absence de Novak Djokovic (n°1) – la tête de série la plus haute dans le tableau masculin. « Je demande rarement un horaire ou un court en particulier, sauf si quelqu’un vient me voir et me pose la question », a ajouté le joueur de 25 ans. « Je ne veux mettre la pression sur personne. Donc je ne sais pas. Peut-être qu’il faut que je demande à chaque fois. Mais je ne veux pas être le gars qui dit à chaque fois : ‘Mettez-moi sur la Rod Laver Arena ou je vais être malheureux’. » En tout cas, le problème ne se posera plus à partir du prochain tour, puisque toutes les rencontres de simple se joueront désormais sur la Rod Laver Arena.

1 réflexion au sujet de “Daniil Medvedev : « Mettez-moi sur la Rod Laver Arena ou je vais être malheureux »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s