En Bref

Adrian Mannarino, une blessure et des regrets…

Ce dimanche, Adrian Mannarino (n°69) s’est fait sortir en huitièmes de finale de l’Open d’Australie par Rafael Nadal (n°5) en trois sets 7-6 (14), 6-2, 6-2. Si la défaite peut paraître logique, le joueur tricolore pourra nourrir quelques regrets, notamment après ce jeu décisif d’une durée de 28 minutes, remporté 16 points à 14 par le Majorquin qui a fait parler son expérience sur une balle de set quelque peu insolite. Sous une chaleur accablante, le thermomètre atteignant les 32°C, il aura tout de même fallu sept balles de set au taureau de Manacor pour l’emporter. Et doucher ainsi tous les espoirs du Français. En effet, Adrian Mannarino a eu sa chance, puisqu’il a lui-même eu quatre balles de set, qu’il a manquées et qui ont fait tourner la rencontre en faveur de son adversaire. À 12-11 pour le joueur français, Rafael Nadal sauvait une nouvelle balle de set mais surtout, le Tricolore se blessait au niveau de la ceinture abdominale. S’il a tout fait pour s’accrocher, la rencontre semblait déjà terminée pour lui, puisqu’il n’a marqué que quatre petits jeux dans les deux manches suivantes… « Le premier set était serré », a analysé Adrian Mannarino en conférence de presse. « Je ne sais pas ce qui a fait la différence dans ce set, mais c’était très serré. Ensuite, je me suis senti un peu plus faible physiquement et cela a fait une énorme différence pendant le match. Après le premier set, je ne pouvais pas vraiment lutter contre Rafa, vous savez, il jouait trop bien pour que je ne sois pas à 100%. »

1 réflexion au sujet de “Adrian Mannarino, une blessure et des regrets…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s