AusOpen

Le public de l’Open d’Australie est-il aussi indiscipliné que les fans de football ?

Depuis 2013, le footballeur portugais Cristiano Ronaldo célèbre ses buts avec un cri bien spécial. Et il apparaîtrait que les supporters de tennis présents à Melbourne pour l’Open d’Australie se le soient approprié. Ce qui n’est pas du goût, semble-t-il, de certains joueurs qui s’en seraient plaints…


Qu’est-ce qui a tant agacé Daniil Medvedev (n°2), jeudi soir à Melbourne lors de son deuxième tour face à Nick Kyrgios (n°115) ? Visiblement, ce sont les cris poussés par les supporters dans les tribunes, parfois entre sa première et sa deuxième balle de service. Et il n’est pas le seul à s’en être plaint. Kyrgios lui-même, et avant lui le Britannique Andy Murray (n°113). Comme l’a expliqué Jim Courier lors de l’interview sur le court de joueur russe, les fans semblent pousser le même cri que le footballeur Cristiano Ronaldo, qui célèbre chacun de ses buts de cette façon.

Si Daniil Medvedev n’avait pas l’air de connaître cette fameuse célébration, il a tout de même trouvé que le public australien manquait de respect. En général, on a également remarqué qu’il était plus indiscipliné qu’à l’accoutumée… Est-ce un des effets de l’ère post-covid ? Il faut dire que les Australiens détiennent le record de jours de confinement dans le monde, alors on peut comprendre qu’ils soient heureux de pouvoir revoir du sport en live. Ceci dit, Andy Murray – visiblement plus au fait de ce qu’il se trame au football – a également reconnu ces cris similaires à ceux de CR7 dans les tribunes. « Au début, je pensais que c’était des huées parce qu’il y en avait eu pendant mon entraînement lundi », a expliqué le joueur britannique, qui a eu droits aux fameux cris lors de sa rencontre du premier tour. « Je n’ai aucune idée de pourquoi donc j’ai pensé que c’était ça. Mais ensuite, après quelques fois, j’ai compris qu’ils ne me huaient pas. C’était quelque chose comme ‘siuu’, ce que fait Cristiano Ronaldo quand il marque. » Depuis neuf ans, la star portugaise a pour habitude de pousser ce cri, mais c’est bien la première fois que des fans de tennis se l’approprient. L’ancien n°1 mondial a eu beau nous expliquer d’où provenaient ces cris, entendus pour lui mardi sur la John Cairn Arena, cela n’empêche qu’il les a trouvés « incroyablement agaçant. »

Un autre joueur, que l’on pourrait penser adepte de ce genre d’ambiance car il a un vrai côté showman, s’est plaint de l’attitude du public australien. Il s’agit de Nick Kyrgios, qui a perdu au deuxième tour jeudi face au n°2 mondial. Après avoir qualifié ce gnere d’attitude de stupide, l’Australien a ajouté : « Je ne peux pas croire qu’ils l’ont fait si longtemps… Ils ont fait le truc de Ronaldo, ce qu’il fait à chaque fois qu’il marque. Je pensais qu’ils allaient le faire pendant une dizaine de minutes, ils l’ont fait pendant 2h30, sur chaque point ! Je ne sais pas pourquoi, je ne le sais pas. C’était le zoo là-dedans. » Et s’il s’était moqué des gens qui poussaient ces cris lors de sa rencontre du premier tour, il a été jusqu’au bout dans la provocation, mimant la célébration de CR7 après avoir remporté la partie. Cependant, il a tenu à excuser un peu son public qui, comme nous le disions, n’a pas connu que des jours faciles depuis l’arrivée de la pandémie de Coronavirus. « Vous savez, ils n’ont pas vu beaucoup de sport, n’ont pas pu faire grand-chose depuis deux ans », a-t-il tenu à souligner. « Le fait d’être là, de pouvoir voir les meilleurs joueurs du monde, ils sont juste excités. » En tout cas, Daniil Medvedev ne voulait trouver aucune excuse au public, ne comprenant pas pourquoi ils manquaient de respect aux joueurs présents sur le court, mais également à l’interviewer – Jim Courier -, ancien vainqueur à Melbourne.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @TennisAustralia, @TheTorontoSun, @TennisChannel

À LIRE AUSSI :

Gaël Monfils, une petite frayeur et une 117ème victoire en Grand Chelem

Une nuit en Bleu à l’Open d’Australie : Alizé Cornet, une victoire majuscule en toute confiance

2 réflexions au sujet de “Le public de l’Open d’Australie est-il aussi indiscipliné que les fans de football ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s