En Bref

Adrian Mannarino, une tactique payante face à un favori

Ce mercredi, le Français Adrian Mannarino (n°69) a joué à merveille pour se défaire du Polonais Hubert Hurkacz (n°11) au deuxième tour de l’Open d’Australie. Il a survolé la rencontre pour réaliser la belle perf de cette troisième journée ! Alors, quels ont été les points forts du joueur tricolore ? Est-ce le fait de ne connaître le nom de son adversaire que quinze minutes avant le début du match ? Non, ce n’est rien de tout cela. Le joueur de 33 ans a expliqué sa tactique en conférence de presse, quelques minutes après sa belle victoire. « C’est quelqu’un qui sert très bien, qui a l’habitude de gagner beaucoup de points au service », a ainsi expliqué Adrian Mannarino. « Quand il est dans une période de chauffe, il sert ace sur ace et je n’arrive pas à atteindre la balle. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, j’étais plutôt inspiré au niveau du retour. Je sentais souvent là où il allait servir et quand je touchais la balle, j’avais la chance de bien la toucher. Ça l’a mis en difficulté. » Mais ce n’est pas tout, car bien retourner face à un serveur de qualité comme Hubert Hurkacz ne fait pas tout. « Après, je savais que plus j’allais mettre de la qualité de balle dans le jeu, plus ça allait lui faire plaisir et le faire bien jouer », a ajouté le joueur français. « Du coup, la tactique c’était vraiment d’essayer de le mettre en difficulté dès le retour et si je ne parvenais pas à prendre l’ascendant, ‘pourrir’ le jeu, lui mettre des balles de mauvaise qualité sur lesquelles il n’arriverait pas à s’appuyer. Quand ça marche, on a l’impression d’être un génie. » Espérons que le génie du jour parvienne à trouver une autre tactique payante pour se défaire du Russe Aslan Karatsev (n°15) au prochain match.

1 réflexion au sujet de “Adrian Mannarino, une tactique payante face à un favori”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s