Reportages

Le verdict est tombé : Novak Djokovic est officiellement libéré !

Dans la nuit de dimanche à lundi, le cas Novak Djokovic (34 ans, n°1) était entendu à Melbourne. Les avocats du joueur serbe ont pu, des heures durant, présenter sa défense au jiuge, Anthonye Kelly. Que s’est-il passé et quelle décision a été prise ? Le n°1 mondial participera-t-il à l’Open d’Australie à partir du 17 janvier prochain? On vous dit tout…


Si Novak Djokovic (34 ans, n°1) a obtenu une première victoire ce lundi, tout n’est pas encore terminé. Le tribunal chargé de juger son cas a décidé d’annuler la décision du gouvernement fédéral de retirer son visa, affirmant que le Serbe doit être libéré dans un délai maximum de trente minutes suivant la décision et qu’il pourra rester en Australie. Cependant, immédiatement après la lecture de cette phrase par le juge Anthony Kelly, le procureur du gouvernement fédéral a exprimé son pouvoir afin que le ministère de l’Intérieur puisse exercer son droit de faire appel de cette décision, en vue d’annuler le visa du joueur serbe pour la deuxième fois. Cela était prévu avant que le juge Anthony Kelly ne donne sa décision finale.

Rappelons qu’une victoire du gouvernement fédéral devant le juge aurait rendu impossible pour Novak Djokovic de retourner en Australie pendant trois ans. Le juge a fait valoir qu’il considérait « irrationnel » que son visa ait été annulé et s’est inquiété de la détermination du gouvernement à faire valoir ses pouvoirs lorsqu’il a arrêté pour la deuxième fois le n°1 mondial. Tout au long du procès, le juge Anhtony Kelly a semblé faire preuve d’une plus grande empathie pour la cause du joueur de 34 ans que pour celle du gouvernement, ayant écouté pendant trois heures les arguments des avocats de Novak Djokovic. Par ailleurs, il a exigé que le gouvernement fédéral assume les responsabilités et les dépenses pour le maintien en poste du Serbe. Le passeport et les effets personnels du joueur lui seront rendu le plus rapidement possible, ce que le gouvernement fédéral a accepté de faire. Cependant, il a réaffirmé son intention d’annoncer très prochainement s’il exerce son pouvoir exécutif pour arrêter à nouveau Novak Djokovic et, par conséquent, l’exclure automatiquement d’Australie pendant trois ans. Le juge s’est montré contre cette décision du gouvernement, les alertant que les enjeux sont très élevés.

Si le gouvernement fédéral ne fait pas appel ou perd au final une nouvelle fois face au juge, est-ce que cette décision garantit que le n°1 mondial prendra part au premier tournoi du Grand Chelem de la saison ? Rien n’est moins sûr après tout le tapage médiatique qu’il y a eu dans cette affaire. Avant l’audience, le frère de Novak Djokovic, Djordje, ne savait pas si son aîné allait s’aligner à Melbourne. « Je pense que même Novak ne (le) sait pas en ce moment parce qu’il est submergé d’émotions », avait-il déclaré dimanche. « Je pense que le tennis et le Grand Chelem sont à la dernière place dans ses pensées maintenant. » Nous devrions avoir la réponse dans les heures à venir, quand nous saurons ce que Novak Djokovic décide de faire après avoir obtenu gain de cause, lui qui semble avoir suivi les règles établies par la fédération australienneen demandant une exemption médicale pour pouvoir jouer l’Open d’Australie.

Crédit photos : @83Poppins, @SudOuest_Sport

À LIRE AUSSI :

Open d’Australie (Q) : Des Bleus ambitieux, emmenés par Gilles Simon !

L’incroyable erreur de la fédération australienne, qui a déclenché l’affaire Djokovic

2 réflexions au sujet de “Le verdict est tombé : Novak Djokovic est officiellement libéré !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s