Analyses

Avant l’Open d’Australie, des conditions sanitaires allégées à Melbourne ?

Après les deux précédentes tournées australiennes, marquées par les restrictions sanitaires drastiques imposées par les autorités locales, les joueuses et les joueurs craignaient de revivre une semblable expérience en ce début d’année 2022. Cependant, les conditions semblent bien plus vivables, cette fois. A condition d’être totalement vacciné.


2020-2021 : Un continent confié

Retournons un peu en arrière, quand le monde du tennis cherchait une partie de son âme dans ce flou viral, voyant son organisation perturbée comme jamais. La saison dernière, à leur arrivée en Australie, les joueuses et les joueurs – ainsi que leurs équipes – observaient une quarantaine de quatorze jours avec des horaires aménagés pour leurs séances d’entraînement quotidiennes. Le public était bien présent dans les gradins de l’Open d’Australie (avec une jauge de remplissage de 50%), après avoir été longtemps soumis à un interminable confinement national. Les Aussies affamés de la balle jaune encourageaient avec exubérance leur bad boy national, Nick Kyrgios (26 ans, n°93), qui s’arrachait pour renverser Ugo Humbert (23 ans, n°35) en cinq sets 5-7, 6-4, 3-6, 7-6, 6-4 au deuxième tour. Il avait notamment sauvé deux balles de match que le jeune Messin s’était alors procuré dans le quatrième set. Un de ces matches en cinq sets qui émerveillent les insomniaques jusqu’à l’autre bout de la planète. Un tournoi qui s’était par ailleurs fini sans spectateurs, puisque les Australiens étaient appelés à finalement se reconfiner, virés des tribunes pendant le match qui avait vu Novak Djokovic (34 ans, n°1) venir à bout de Taylor Fritz (24 ans, n°23) en cinq sets, composant avec des abdominaux douloureux.

2022 : Des règles plus légères pour les vaccinés

Cette année, on devrait pouvoir profiter davantage d’un tournoi qui s’annonce plus ouvert et passionnant, entre la polémique qui a enflé cette semaine à propos de l’exemption attribuée à un “Djoker” non-vacciné et le retour de Rafael Nadal (35 ans, n°6), qui nous offrira peut-être un duel épique entre les deux champions (soumis à la condition que Novak Djokovic ne soit pas renvoyé chez lui, en Serbie). En attendant lundi prochain, de connaître le sort final du n°1 mondial, dont la virée australienne est devenue plus que rocambolesque, les Australiens ont crié au scandale, jugeant que le Serbe allait profiter là d’un passe-droit. Et si cette affaire était avant tout politique ?En tous les cas, si le joueur serbe dispute l’Open d’Australie à partir du 17 janvier prochain, le public ne devrait pas lui réserver un accueil des plus chaleureux.

…Mais une quarantaine de sept jours en cas de test positif

En plus de cette exemption médicale pouvant être attribuée aux non-vaccinés, les restrictions sanitaires imposées sont dorénavant moindres pour ceux qui sont et seront testés positifs à la Covid-19 : test obligatoire pour tout le monde dès l’arrivée sur le sol australien, puis si celui-ci est positif, possibilité de se refaire tester durant une période d’isolement de sept jours. Dès que ce test sera négatif, il ou elle pourra sortir s’entraîner à nouveau, même en-deçà des sept jours. Un climat bien moins anxiogène qu’en 2021, en espérant qu’il n’y ait pas trop de joueurs testés positifs en plein tournoi, puisqu’ils seraient alors contraints d’abandonner. L’épée de Damoclès reste donc bien présente au-dessus de la tête des joueurs, et elle a d’ailleurs frappés deux Français qui avaient déà eu le Coronavirus par le passé : Benoît Paire (32 ans, n°46), qui a tout de même pu prendre part au tournoi ATP 250 du Melbourne Summer Set, et Richard Gasquet (35 ans, n°87), qui observe en ce moment même une quarantaine de sept jours dans sa chambre d’hôtel, une semaine où il ne semble pas prendre beaucoup de plaisir…

Article rédigé par Hugo Délen
Crédit photos : @bigbonusbetsaus, @deportes_rtve, @lequipe

À LIRE AUSSI :

Pourquoi le visa de Novak Djokovic a-t-il été refusé en Australie ?

La police des frontières enquête sur deux joueurs ayant obtenu une exemption médicale

2 réflexions au sujet de “Avant l’Open d’Australie, des conditions sanitaires allégées à Melbourne ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s