Analyses

Stefan Kozlov, la résurrection de l’enfant prodige américain

Âgé de 23 ans, Stefan Kozlov (n°159) était l’une des plus grandes promesses du tennis américain et même mondial, au même titre qu’Alexander Zverev (n°3) ou encore Stefanos Tsitsipas (n°4). Cependant, à un moment donné, il avait disparu des radars… avant de réapparaître lors de cette saison 2021, où il a remporté trois trophées sur le circuit Challenger.


Pour beaucoup de fans de tennis, dont vous faites peut-être partie, le nom de Stefan Kozlov (n°159) ne doit rien dire. Ou alors, vous en avez entendu parler, peut-être récemment. Ou peut-être il y a quelques années, quand on évoquait les futures pépites du tennis américain, dont il faisait partie avec des joueurs comme Reilly Opelka (n°26), Taylor Fritz (n°23) ou Frances Tiafoe (n°38). Lors de leurs jeunes années, Stefan Kozlov – originaire de Macédoine du nord mais qui a migré avec ses parents vers les Etats-Unis alors qu’il avait à peine deux ans – était même en avance sur ce panel de joueurs. Cependant, à un moment donné, son chemin a pris une tournure inattendue qui a ralenti sa progression. Jusqu’à cette saison 2021, où il a rappelé qu’il avait du talent et qu’il pouvait le laisser s’exprimer sur un court.

En 2014, il y a bientôt huit ans, Stefan Kozlov disputait la finale de l’Open d’Australie, chez les Juniors, face à un certain Alexander Zverev (n°3). A cette époque, son nom était sur toutes les lèvres et on le voyait, au même titre que le désormais n°3 mondial, comme un futur membre du Top 10. Voire mieux. Mais voilà, pour diverses raisons, il a disparu des radars pendant quelques années et il lui a fallu du temps avant de reprendre sa marche en avant. Cette saison, il a retrouvé son meilleur tennis et a même montré des progrès dans certains secteurs du jeu. La conséquence de son travail acharné ne s’est pas faite attendre bien longtemps : trois titres sur le circuit Challenger (Columbus, Charlottesville et Champaign), tous acquis à domicile et sur dur extérieur. Là où avant, Kozlov avait un service fragile et un physique incapable de supporter le combat du fond du court, il y a maintenant un joueur plus courageux, qui ajuste ses premières balles de service au T et qui compare ses affrontements à des combats de catch. Sans parler de la qualité de ses entraînements, qui lui donnent aujourd’hui plus de puissance dans ses coups qu’auparavant.

Si nous parlons de Stefan Kozlov aujourd’hui, c’est que nous avons voulu comprendre pourquoi le caractère introverti de ce garçon, mais aussi sa capacité à faire beaucoup de choses avec la balle sur un court de tennis, lui ont finalement joué des tours. Ce qui n’est pas la seule raison qui explique sa traversée du désert et ce passage délicat des Juniors au monde adulte, parfois cruel, du sport de haut niveau. En effet, le joueur de 23 ans a lui-même reconnu avoir eu des problèmes personnels durant ces années difficiles, qu’il semble avoir laissé derrière lui en s’entourant enfin des bonnes personnes. Ce nouvel entourage lui a permis de mieux travailler et de faire progresser son jeu en l’adaptant au plus haut niveau. Un travail régulier qui a donc porté ses fruits depuis le mois de septembre, et qui a une autre conséquence positive pour le joueur américain : il est assuré de disputer l’Open d’Australie, en janvier 2022 ! En effet, grâce à ses récents résultats, Stefan Kozlov bénéficiera de l’invitation offerte par l’USTA (la fédération américaine) pour le premier Grand Chelem de la saison. De quoi créer une surprise dès le mois de janvier prochain ? Pourquoi pas.

Crédit photos : @mensclaycourt, @ATPChallenger, @rnadalacademy

À LIRE AUSSI :

Il était une fois… 1991, quand Guy Forget et Henri Leconte touchaient le Graal en Coupe Davis

Vous ne connaissez pas Andreea Prisacariu et pourtant, elle a fait sensation !

2 réflexions au sujet de “Stefan Kozlov, la résurrection de l’enfant prodige américain”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s