En Bref

Quand Daniil Medvedev critique les conditions lentes au Rolex Paris Masters

Cette semaine, les conditions de jeu au Masters 1000 de Paris-Bercy auront fait parle d’elles. En effet, plusieurs joueurs se sont plaints de la lenteur des courts et des balles, à commencer par le Kazakh Alexander Bublik (n°36). Au début du tournoi, il avait ainsi déclaré qu’il avait l’impression de se retrouver en plein mois d’avril, à évoluer sur terre battue. Ce vendredi, c’est le Russe Daniil Medvedev (n°2) qui en a rajouté une couche. Après sa victoire sur Hugo Gaston (n°103) en quarts de finale du Rolex Paris Masters, le vainqueur du dernier US Open a lui aussi évoqué ce ralentissement. « Je pense que le tournoi a changé les balles par rapport à l’année dernière, je ne sais pas pourquoi », a déclaré le n°2 mondial en conférence de presse. « Cette année, si vous observez bien les matches et la façon dont ils se jouent, ce sont des courts super lents, en particulier pour Bercy qui est censé être l’un des courts les plus rapides de l’année. Et par lents, je veux dire trop lents pour des courts en indoor. Nous avons déjà la terre battue, des courts en dur extérieur qui peuvent être lents. L’indoor n’est pas fait pour être lent. Donc je ne sais pas pourquoi ils essaient d’inventer des choses et de fabriquer ces balles. Je n’en ai aucune idée, parce que l’année dernière, ce n’était pas le cas. » Pour le joueur russe, cette relative lenteur des courts et des balles expliquerait le fait qu’il soit inconstant depuis le début de la semaine. Ce qui ne l’a pas empêché de vanter les qualités du joueur tricolore, même s’il pense que les conditions l’ont avantagé. « Il peut frapper la balle fort et il l’a fait à des moments importants », a expliqué Medvedev concernant Gaston. « Ses amorties sont désormais célèbres, et ce n’est pas facile de toujours courir vers l’avant. Il est aussi capable de faire bien tourner la balle. Vous ne savez jamais ce qu’il s’apprête à faire, donc ce n’est pas facile pour le jeu de jambes. Il est bon à la relance, et surtout avec des balles très lentes, parce qu’il a le temps de bien les frapper. »

1 réflexion au sujet de “Quand Daniil Medvedev critique les conditions lentes au Rolex Paris Masters”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s