Analyses

Chaussures volées et plus grand titre, Cameron Norrie est le nouveau roi du désert

Décidément, les joueurs britanniques auront eu des problèmes de chaussures lors de cette édition 2021 du Masters 1000 d’Indian Wells. Avec trois paires volées avant la finale, Cameron Norrie (n°26) est tout de même parvenu à remporter le plus beau titre de sa carrière à ce jour.


Imaginez que vous vous préparez à disputer le plus grand match de votre vie et vous réalisez que vos chaussures ont disparu ! Voilà ce qui est arrivé au Britannique Cameron Norrie (n°26), ce dimanche avant la finale du Masters 1000 d‘Indian Wells. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter son premier titre en Masters 1000, en battant Nikoloz Basilashvili (n°36) en trois sets 3-6, 6-4, 6-1, malgré le mystère des chaussures manquantes. « Chaque jour, je laissais mes chaussures sur le casier », a expliqué le joueur britannique dans des propos relayés par le site de l’ATP. « Je pense que quelqu’un, je ne sais pas qui c’était, peut-être quelqu’un du service de nettoyage ou quelque chose du genre, est passé et ils ont jeté les trois paires de chaussures que j’avais. J’ai regardé toute la journée. J’ai fait regarder tout le monde. Je ne sais pas ce que les gens ont contre les Britanniques en volant leurs chaussures, mais je n’ai pas réussi à les récupérer. Je devais juste sortir avec une nouvelle paire de chaussures. C’était juste difficile. Heureusement, je n’avais pas d’alliance dessus. Je n’ai pas perdu ça, donc c’était un bonus pour moi. »

Cette histoire n’est pas sans rappeler un incident survenu plus tôt dans le tournoi, quand Andy Murray (n°172) avait laissé une paire de chaussures sous sa voiture pour les aérer. Quand il s’était réveillé, elles n’étaient plus là, tout comme son alliance, qui était attachée aux lacets. Finalement, l’ancien n°1 mondial avait récupéré ses chaussures. Cameron Norrie ne les a pas revues, mais cela ne l’a pas empêché de devenir le premier joueur britannique à s’imposer en simple dans l’histoire du tournoi d’Indian Wells. « Je ne pense pas que cela importait trop », a-t-il ajouté. « Idéalement, j’aime jouer avec des chaussures que j’utilise depuis peut-être cinq ou six fois, des entraînements ou des échauffements. J’aime les avoir un peu utilisées. Elles sont un peu lourds, en général, si elles sont un peu plus récents. À quelques reprises, j’y pensais, je me disais que ce n’était probablement pas la meilleure chose. Vous ne voulez pas penser à vos chaussures. À un moment donné, je me suis dit : ‘D’accord, ce sont les chaussures que j’ai, je vais juste me concentrer sur ce que je peux contrôler en ce moment.’ Je les ai portées un peu, ça s’est bien fini. »

Cameron Norrie a commencé le tournoi au 26ème rang mondial, son meilleur classement, et il a connu la meilleure saison de sa carrière en 2021, avec notamment deux titres sur le circuit ATP. Mais il n’avait jamais atteint un quart de finale en Masters 1000 auparavant. Ce résultat est-il donc si surprenant pour le gaucher ? « Je pense que c’est un peu surprenant », a-t-il répondu à la question. « Au début du tournoi, tu es un peu nerveux, tu n’es pas vraiment sûr, pas habitué aux conditions. Tu ne te sens pas bien. J’ai eu quelques matchs difficiles au début. Je pense que cela se voit si tu restes dans ces grands événements, évidemment c’était assez miraculeux que tous les meilleurs gars aient perdu, je me suis dit qu’il y avait une bonne opportunité. Je veux vraiment aller plus loin. » Ce fut donc une saison incroyable pour un joueur de 26 ans, qui était 71ème mondial au début de l’année. Maintenant, Cameron Norrie est 10ème de la Race, à seulement 125 points de la dernière place qualificative pour les ATP Finals de Turin. « Je pense honnêtement qu’en procédant de cette façon, je m’améliore petit à petit, chaque année, en améliorant de petites choses. Je ne pense pas que j’ai raté quoi que ce soit, j’ai fait de gros sauts en avant. J’ai travaillé extrêmement dur. J’ai beaucoup de gens formidables autour de moi qui veulent le meilleur pour moi. Nous nous occupons de tous les petits détails sur le terrain, en dehors du terrain, et nous avons tous le même objectif en tête. Quand tout cela est réuni, cela aide vraiment. » Le joueur britannique prenait encore tout en main lors de sa conférence de presse d’après-match. Mais une chose était claire : Cameron Norrie était aux anges après avoir remporté le tournoi de sa vie. « Quelle semaine incroyable j’ai eu ici », a-t-il confié. « Je ne sais toujours pas vraiment ce que je vis. Ce furent quelques semaines incroyables et je suis tellement content de la façon dont j’ai traité toutes les occasions, tous les grands moments, tous les matchs. Je suis si heureux d’avoir remporté mon plus grand titre ici. »

Crédit photos : @BNPPARIBASOPEN

À LIRE AUSSI :

Qui est Franco Agamenone, la bête noire des joueurs français sur le circuit secondaire ?

Ernests Gulbis, un talent gâché par son mauvais caractère

2 réflexions au sujet de “Chaussures volées et plus grand titre, Cameron Norrie est le nouveau roi du désert”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s