Analyses

Gaël Monfils, au moins une finale par saison sur 17 années consécutives

Ce samedi, le Français Gaël Monfils (n°20) s’est qualifié pour la finale du tournoi ATP 250 de Sofia, sa première depuis Rotterdam en février 2020. S’il n’a pas encore réussi à s’impose en Grand Chelem, le Parisien détient tout de même un record : cela fait 17 saisons consécutives qu’il atteint au moins une finale.


Voilà un record qu’on ne lui enlèvera pas. En se qualifiant pour la finale du tournoi ATP 250 de Sofia, le Français Gaël Monfils (n°20) a atteint la finale d’un tournoi au cours de la saison pour la 17ème année consécutive. Ce qui n’était pas gagné en cette saison 2021 où le joueur tricolore a dû composer avec un grave manque de confiance, lui qui était en panne de résultats depuis sa finale au tournoi ATP 500 de Rotterdam en février 2020 et la coupure due à la pandémie de Coronavirus. Cependant, depuis la tournée américaine sur dur, on a ressenti du mieux dans le jeu du Parisien, qui a repris confiance, jusqu’à disputer une nouvelle finale en Bulgarie. « C’est assez spécial, oui, mais ça n’a pas été facile du tout », a déclaré la tête de série n°2 du Sofia Open face à la presse. « Cela fait longtemps depuis la dernière finale que j’ai jouée. Les gens ne s’en rendent pas compte, mais quand vous êtes dans le tournoi, vous voulez jouer, obtenir de bons résultats. Je suis très heureux d’avoir pu m’en sortir ces derniers jours. Le plus difficile cette semaine est de rejouer sans public dans les tribunes. Il faut un peu plus de temps pour s’adapter à ces conditions car je suis un joueur de tennis qui est en contact permanent avec les tribunes et j’amuse tout le monde. Franchement, avoir atteint la finale ici est incroyable. »

Ce samedi, le joueur français a montré un niveau de jeu proche de ses plus grandes heures. Il a ainsi dominé l’Américain Marcos Giron (n°67) en deux sets 7-5, 6-0. Gaël Monfils a particulièrement été impressionnant dans le deuxième set, où il a infligé une roue de bicyclette à son adversaire, ne lui laissant que quatre petits points au passage. « C’était un match un peu étrange », a-t-il reconnu après la victoire. « Je me suis vite retrouvé dans le jeu dès que j’ai commencé. J’avais l’impression de manquer d’énergie. J’ai essayé de parler à mon équipe et ils m’ont un peu encouragé. Ce n’était pas facile puisque j’étais supérieur par rapport à mon rival. J’ai décidé de changer un peu le rythme, de ralentir et de jouer un peu plus offensif. Le jeu est devenu très physique. Ensuite, ce qui s’est passé est typique des jeux de ce type. Quand vous arrivez à trouver le bon tempo, vous essayez de le garder alors que votre rival n’essaye pas de changer de stratégie. » En finale, le Tricolore affrontera le tenant du titre, Jannik Sinner (n°14). Un beau challenge et un test à la hauteur de ses ambitions.

En attendant, grâce à cette nouvelle finale, Gaël Monfils se place à hauteur de légendes telles que Rafael Nadal (n°6) ou encore Roger Federer (n°9). Ainsi, c’est la 17ème année consécutive que le joueur français atteint au moins une finale au cours de la saison. « C’est génial d’avoir réalisé quelque chose comme ça », a déclaré le joueur de 35 ans. « Les gens ont l’impression que seul un joueur qui gagne un Grand Chelem est incroyable. Mais il y a toutes sortes d’exploits dans ce sport que nous n’apprécions pas assez. Très peu de gens apprécient le fait d’avoir gagné 600 matchs sur le circuit ATP ou d’avoir réussi à jouer de nombreuses finales. Ce que j’ai accompli est incroyable. Dix-sept saisons consécutives en ayant joué au moins une finale. Il n’y a que deux autres joueurs qui ont atteint cet objectif et ce sont Rafael Nadal (18 saisons consécutives, un record) et Roger Federer. Je suis très flatté d’être à leurs côtés. » Au Parisien de tout faire désormais pour concrétiser cette nouvelle opportunité d’étoffer son palmarès en soulevant un onzième titre en carrière sur le circuit ATP.

Crédit photos : @WeAreTennisFR, @UbiTennisEng, @BlackSpinGlobal

À LIRE AUSSI :

Le vaccin contre le Coronavirus sera-t-il obligatoire pour le prochain Open d’Australie ?

À 100 ans, Hélène Salvetat est la doyenne du tennis mondial

4 réflexions au sujet de “Gaël Monfils, au moins une finale par saison sur 17 années consécutives”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s