En Bref

Il y aura bien une bulle pour les joueurs à l’Open d’Australie en 2022

Pour la tenue de l’Open d’Australie en bonne et due forme en 2022, la situation liée à la pandémie de Coronavirus reste compliquée. La saison 2021 n’est pas encore terminée que Craig Tiley, président de la fédération australienne, prépare déjà ce que sera le premier Grand Chelem de la saison prochaine. Cependant, la situation en Australie ne semble pas avoir beaucoup changé : l’administration des vaccins est relativement lente et les confinements après l’apparition d’un cas positif continuent d’être le pain quotidien de la population. Au vu des manifestations massives devant ces contrôles stricts et, surtout, de la polémique cette saison après l’isolement de plus de 70 joueurs en raison de cas positifs dans l’avion pour Melbourne, Craig Tiley a bien fait comprendre que la quarantaine dans un hôtel n’est pas une option qui est sur la table. Cependant, le Grand Chelem australien sera loin de connaître un retour à la normale. L’option la plus viable semble aujourd’hui être la création d’une « bulle de biosécurité » pendant deux semaines avant le tournoi. Les joueurs de cette bulle bénéficieraient d’une plus grande liberté qu’en 2021, où ils ne pourraient se déplacer que de leur chambre d’hôtel aux courts. Ce que propose Craig Tiley donnerait aux joueurs la possibilité de se déplacer librement entre l’hôtel et les courts, sans limite de temps. « Il reste encore beaucoup de temps entre maintenant et le début du tournoi, mais pour l’instant notre intention est de créer une bulle pendant deux semaines dans laquelle les joueurs auront la possibilité de se déplacer librement entre leur hôtel et les courts », a déclaré le président de Tennis Australia dans des propos relayés par Sky Sports. « Ils seront protégés et en sécurité. Après ces deux semaines, ils pourront sortir et jouer l’Open d’Australie, avec du public dans les tribunes. Nous travaillons avec le gouvernement et les autorités sanitaires concernant la nombre de personnes qui seront dans les tribunes. » Il faut s’attendre à ce que, compte tenu de l’augmentation des joueurs vaccinés, la possibilité d’une épidémie au sein de la bulle soit moindre qu’au début de l’année 2021, mais même ainsi, il faudra faire très attention à ne pas mettre en péril la célébration du prochain Open d’Australie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s