Analyses

Rafael Nadal forfait à Toronto, doit-on s’inquiéter pour l’US Open ?

Ce mardi soir, l’Espagnol Rafael Nadal (n°4) a annoncé qu’il se retirait du Masters 1000 de Toronto. La faute a un pied gauche toujours récalcitrant, qui l’empêche de jouer à 100%. La question est désormais de savoir si le Majorquin sera suffisamment remis pour l’US Open, qui débutera à la fin du mois.


Le physique de Rafael Nadal (n°4) est-il en train de complètement le lâcher ? La question mérite d’être posée après le forfait du Majorquin au Masters 1000 de Toronto, annoncé tard ce mardi soir. Depuis sa défaite en demi-finales de Roland-Garros face à Novak Djokovic, le 11 juin dernier, il traîne une blessure au pied gauche qui ne cesse de le gêner. Après sa défaite prématurée au tournoi ATP 500 de Washington, nous avons vu l’Espagnol s’appliquer à l’entraînement, à son arrivée à Toronto. Cependant, il restait prudent et ne voulait pas forcer. Si ce forfait était un peu inattendu, il montre que le mal est plus profond et remet en doute la participation de Rafael Nadal au prochain US Open, qui aura lieu du 30 août au 12 septembre. Le plus inquiétant, c’est peut-être le manque de compétition du joueur majorquin, qui n’a que très peu joué depuis sa désillusion Porte d’Auteuil.

En effet, Rafael Nadal n’a disputé que deux matches depuis juin dernier, lors du tournoi ATP 500 de Washington la semaine dernière. Il comptait d’ailleurs sur le Masters 1000 de Toronto pour se refaire une santé, lui qui a déjà connu le succès cinq fois au Canada au cours des dernières décennies. L’objectif affiché était de regagner de la confiance et d’enchaîner les matches pour monter en puissance avant d’arriver à New York. Raté. « J’ai ce problème (avec son pied gauche, ndlr) depuis quelques mois, comme tout le monde le sait », a expliqué celui qui a été remplacé par son compatriote Feliciano Lopez dans le tableau principal dans des propos relayés par L’Equipe. « Ce n’est pas une situation simple à vivre après tous les succès que j’ai connus ici (il s’est imposé cinq fois : en 2005, 2008, 2013, 2018, 2019, ndlr). En fin de compte, ce qui est important pour moi c’est de prendre du plaisir en jouant au tennis. Aujourd’hui, avec cette douleur, ce n’est pas possible. Nous en saurons probablement plus dans les prochains jours. » Car personne ne connaît la gravité de la blessure ni pendant combien de temps l’Espagnol sera au repos forcé.

Son pied gauche, et son corps tout entier, lui font-ils payer les efforts des années de lutte au plus haut niveau ? Aujourd’hui âgé de 35 ans, Rafael Nadal paye peut-être les pots cassés de toutes ces années de dur labeur. « J’ai eu quelques problèmes après Roland-Garros qui ont fait que je n’ai pas pu jouer des tournois importants », a expliqué le n°4 mondial. « J’ai eu des problèmes avec mon pied et je n’ai pas pu jouer pendant vingt jours. Puis j’ai repris progressivement. Je suis passé par tout le processus. » Au repos forcé et déjà forfait à Wimbledon et lors des Jeux Olympiques de Tokyo, le Majorquin a repris la compétition, la semaine dernière, lors du tournoi ATP 500 de Washington. Où il est apparu en manque de forme et de confiance. Lors de son entrée en lice, il s’est défait de l’Américain Jack Sock (n°185) en trois sets 6-2, 4-6, 7-6 (1). On a tout de suite vu qu’il n’était pas complètement remis de sa blessure au pied. « J’ai dû me battre contre ma douleur et un adversaire », avait-il déclaré après sa victoire. « Mais en venant ici, je savais que ce serait difficile, que je souffrirais. » Nadal a ensuite perdu face au Sud-Africain Lloyd Harris (n°49) en trois sets 6-4, 1-6, 6-4. Il ne pouvait se déplacer normalement, cela n’a échappé à personne. Il ne se faisait pas beaucoup d’illusions quant à une victoire finale à Toronto, mais il voulait tout de même « reprendre confiance en (s)es mouvements. » Ce qui n’arrivera pas et remet en doute, une fois de plus, son arrivée en pleine forme à l’US Open.

Crédit photos : @atptour, @BenoitMaylin

À LIRE AUSSI :

Stefanos Tsitsipas, nouveau n°3 mondial : « J’ai tellement travaillé pour y arriver »

Roger Federer, le diable devenu génie, fête ses 40 ans

2 réflexions au sujet de “Rafael Nadal forfait à Toronto, doit-on s’inquiéter pour l’US Open ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s