Reportages

Korda, Nakashima, Brooksby : le tennis américain est entre de bonnes mains

Les Américains Sebastian Korda (n°45), Jenson Brooskby (n°130) et Brandon Nakashima (n°89) sont à la tête d’une génération qui semble démontrer de belles aptitudes pour pouvoir ramener les États-Unis au sommet du tennis mondial. Un travail de longue haleine effectué par la fédération américaine, qui semble enfin s’avérer payant.


Les États-Unis, c’est peut-être le pays qui investit le plus d’argent dans la formation des joueurs de tennis, notamment grâce à un centre d’entraînement à Orlando, qui appartient à l’USTA, et un gros budget avec une multitude de tournois (de l’US Open à des 15 000 $). Sans parler du nombre croissant de jeunes garçons qui acceptent une bourse pour étudier dans une université, où ils peuvent maintenir leur rêve de devenir professionnel tout en consacrant du temps à leur carrière universitaire. Depuis plusieurs années, cependant, le tennis américain peine à avoir des résultats à la hauteur de sa réputation. Lors du dernier Wimbledon, une triste statistique a été mise en avant : il s’agissait du 70ème tournoi du Grand Chelem sans vainqueur américain. Le dernier était Andy Roddick, vainqueur de l’US Open en 2003. Pourtant, en 2021, les Américains semblent voir la lumière au bout du tunnel. Plusieurs jeunes joueurs frappent désormais à la porte, émergeant sur les circuit Challenger et ATP, réalisant quelques performances ici et là et progressant de manier significative au classement. Trois d’entre eux semblent même sortir du lot, âgés de 20 et 21 ans : il s’agit de Sebastian Korda (n°45), Brandon Nakashima (n°89) et Jenson Brooskby (n°130). Cependant, il ne faut pas exclure d’autres joueurs qui pourraient finir par franchir le pas dans les saisons à venir, même s’il semble difficile de les imaginer remporter un tournoi du Grand Chelem. Ces joueurs sont Taylor Fritz (n°42, 23 ans), Reilly Opelka (n°36, 23 ans), Frances Tiafoe (n°53, 23 ans) et Tommy Paul (n°55, 24 ans). Quoi qu’il en soit, les attentes de tout un pays reposent plus sur leurs jeunes compatriotes.

Sebastian Korda, âgé de 21 ans, est le fils du mythique joueur Petr Korda. Il représente la plus grande promesse du tennis américain. Malgré quelques doutes qui ont surgi à son sujet lorsqu’il n’a pas récolté les meilleurs résultats lors des premiers tournois auxquels il a été invité, depuis le retour du tennis post-confinement, il fait partie des jeunes ayant les meilleures performances. Andy Roddick et John McEnroe s’extasient sur son cas. Actuellement 45ème au classement ATP, il a débuté cette année à la 119ème place mondiale et a réussi à progresser de plus de 60 places avec un classement figé pendant une bonne partie de la saison. Il a été finaliste au tournoi ATP 250 de Delray Beach, vainqueur du Challenger de Quimper 1, quart de finaliste du Masters 1000 de Miami (avec une victoire face à un Top 10), vainqueur de l’ATP 250 de Parme et huitième de finaliste à Wimbledon. Fan de Marat Safin et ami d’Andre Agassi, il a réalisé de belles performances en 2021. À chaque tournoi, il semble prêt à franchir une nouvelle étape. Peut-il briller, cette semaine, au tournoi ATP 500 de Washington ?

Brandon Nakashima vient d’avoir 20 ans. 170ème joueur mondial en janvier 2021, il a grimpé au 89ème rang cette semaine. Il a réalisé des progrès remarquables au cours des sept premiers mois de compétition. Bien qu’il ait montré certaines faiblesses sur terre battue, son grand niveau se remarque sur les courts rapides : il a un service intéressant (pas aussi puissant que celui d’Isner ou Opelka, cependant), il va bien au filet et échange des coups plats avec quelques changements de rythme. En termes de résultats, il a soulevé le trophée du Challenger de Quimper 2, a franchi les qualifications à Acapulco et Wimbledon et a récemment joué deux finales consécutives sur le circuit ATP (Los Cabos et Atlanta) avec belles victoires sur Sam Querrey, John Isner, Milos Raonic ou encore Jordan Thompson. « Je pense qu’au tennis, au-dessus de tout autre facteur, il y a le mental. Cela a été ma plus grande amélioration cette saison », a-t-il déclaré récemment dans une interview. Notez qu’il est sixième de la Race to Milan et potentiellement qualifié pour les Next Gen ATP Finals.

Enfin, Jenson Brooksby a lui aussi 20 ans. Il a commencé la saison en dehors du Top 300 et est actuellement au 130ème rang mondial. Il a été sur la touche pendant un mois en raison d’une blessure qui l’a empêché de participer aux qualifications de Wimbledon. Il a remporté les tournois Challenger de Potchefstroom 2, Orlando et Tallahassee, et il a disputé la finale du Challenger de Cleveland. Sa dernière performance a eu lieu au tournoi ATP 250 de Newport, où il a perdu en finale contre Kevin Anderson. Droitier avec un revers à deux mains, il aime le piano et admire Rafael Nadal pour la force mentale de l’Espagnol. Chaque jour, il semble progresser physiquement, alors que son jeu peut s’adapter à n’importe quelle surface. En effet, il a obtenu d’excellents résultats sur dur, sur gazon et sur terre battue (on se souvient du dernier tour des qualifications de Roland-Garros, où il s’était battu corps et âme pour se défaire du français Evan Furness…).

Crédit photos : @TennisUpToDate2, @CitiOpen, @DCpronoss

À LIRE AUSSI :

Après la déception de Roland-Garros, Rafael Nadal fait son retour à Washington

Casper Ruud, le tube de l’été !

2 réflexions au sujet de “Korda, Nakashima, Brooksby : le tennis américain est entre de bonnes mains”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s