Analyses

Casper Ruud, le tube de l’été !

Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo ont attiré et attirent encore toute l’attention des fans de sport, vous êtes peut-être un peu passé à côté de la formidable performance réalisée par le Norvégien Casper Ruud (n°12). en trois semaines, il a remporté trois tournois ATP 250 sur terre battue, sans perdre le moindre match. Un exploit qui n’avait pas été réalisé depuis une dizaine d’années et qui le rapproche un peu plus du Top 10 au classement ATP.


Tard ce samedi soir, après une longue interruption due à la pluie, le Norvégien Casper Ruud (n°12) a signé une troisième victoire consécutive sur le circuit ATP, au tournoi ATP 250 de Kitzbühel ! Pour lui, le choix de ne pas disputer les Jeux Olympiques de Tokyo et d’enchainer trois semaines sur terre battue, la surface où son jeu s’exprime le mieux, aura donc été gagnant. En finale du tournoi autrichien, le joueur de 22 ans aura ainsi battu l’Espagnol Pedro Martinez (n°76) en trois sets 6-1, 4-6, 6-3 pour remporter sa douzième victoire d’affilée sur ocre. Notez que s’il se rapproche du Top 10 au classement ATP, Casper Ruud grimpe au huitième rang de la Race, synonyme de qualification potentielle pour les ATP Finals de Turin en fin de saison. « Je tremble de tout mon corps, c’est incroyable », avait déclaré le joueur norvégien après as victoire à Kitzbühel, dans des propos relayés par le site officiel de l’ATP. « J’étais très nerveux à la fin, je savais pour quoi je jouais. Trois de suite, c’est quelque chose de spécial. Quelle journée pour jouer la finale, il pleut par intermittence toute la journée. Je suis juste très excité et heureux que ces trois semaines soient terminées et d’avoir tout gagné. »

Il a de quoi être heureux. Cela faisait presque dix ans qu’aucun joueur n’était parvenu à réaliser ce que nos amis anglo-saxons qualifient de « hat-trick ». En réalité, le dernier joueur à avoir remporté trois trophées d’affilée, de cette façon, est le Britannique Andy Murray (n°10). En octobre 2011, il avait réalisé cet exploit en triomphant coup sur coup à Bangkok (ATP 250), Tokyo (ATP 500) et Shanghai (Masters 1000), avec au passage des victoires finales face à Rafael Nadal (n°3) au Japon et David Ferrer en Chine. Pour aller plus loin, on peut également mettre ne avant que Casper Ruud avait remporté le tournoi ATP 250 de Genève, en mai dernier, juste avant Roland-Garros, où il a atteint le troisième tour, défait par l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (n°35). Cette défaite, forcément difficile, a dû lui apprendre beaucoup et finalement, samedi, il a su gérer à merveille les multiples interruptions de la finale pour cause de pluie. « C’était un peu long à la fin », a-t-il cependant concédé. « Nous sommes revenus, nous n’avons joué que trois jeux, puis nous avons dû nous arrêter à nouveau. C’était un peu ennuyeux, mais nous devions rester concentrés et faire de notre mieux. C’est la même chose pour l’adversaire. »

Certains observateurs pourront tout de même tempérer cette performance du joueur norvégien. certes, en finale, il n’a jamais eu à affronter un joueur mieux classé que l’Argentin Federico Coria, alors classé 77ème mondial, qu’il a battu lors du tournoi ATP 250 de Bastad. Au tournoi ATP 250 de Gstaad, Casper Ruud a dominé le Français Hugo Gaston (alors n°155 mondial), qui disputait là sa première finale sur le circuit ATP, tout comme Pedro Martinez, alors 97ème mondial, à Kitzbühel. Par conséquent, on peut espérer une confirmation, l’année prochaine – car il n’y aura plus de tournois sur terre battue en 2021 – lors des tournois ATP 500 et Masters 1000, voire ensuite en Grand Chelem. Par ailleurs, nous voudrions également voir le Norvégien confirmer ses bonnes dispositions sur dur, lors de la tournée américaine ou à l’US Open. Il en a la capacité, même si son jeu s’adapte mieux à l’ocre, et cela permettrait à des joueurs comme Nick Kyrgios (n°77) d’arrêter de le traiter de « voleur de points » quand il décide de jouer des tournois sur sa surface favorite.

Crédit photos : @SuisseSUI, @WeAreTennisFR, @atptour

À LIRE AUSSI :

Alexander Zverev, champion olympique : un palmarès impressionnant en dehors des Grands Chelems

Le coup de chaud de Paula Badosa, la goutte d’eau qui a fait changer les horaires aux Jeux Olympiques de Tokyo ?

3 réflexions au sujet de “Casper Ruud, le tube de l’été !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s