En Bref

Touché, Nicolas Mahut ne devrait pas participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024

Les Jeux Olympiques de Tokyo n’ont pas réussi au Français Nicolas Mahut, engagé en double messieurs et en double mixte. Que ce soit avec Pierre-Hugues Herbert ou Kristina Mladenovic, ce spécialiste – titré plusieurs fois en Grand Chelem – a connu de grosses désillusions, éliminé au premier tour de chaque tableau. « J’en ressors très touché », a-t-il déclaré dans des propos relayés par L’Equipe. « Je vais prendre le temps de digérer. Je n’ai pas envie de parler à chaud, c’est là que tu dis des bêtises. » Logiquement touché, il a mis en doute sa participation aux Jeux Olympiques de Paris, en 2024. En effet, le joueur de 39 ans – qui aura 42 ans en 2024 – ne sait pas s’il est prêt à tenter l’aventure. « Depuis deux ans, toutes les décisions professionnelles et familiales – parce que j’impose beaucoup à ma famille – c’était motivé par ces Jeux », a expliqué l’Angevin. « C’est beaucoup d’efforts. Ce n’est pas qu’une décision personnelle, je dois aussi en parler à ma famille. Ça doit être un projet que je dois partager avec mon partenaire de double. On n’en a pas parlé avec Pierre-Hugues. Ce n’est pas le moment, chaque chose en son temps. Là, c’est vraiment trop tôt. » Le joueur tricolore doit être pris entre deux feux : l’envie de revivre une expérience lors de Jeux Olympiques, après la déception de Rio en 2016 et celle vécue il y a quelques jours à Tokyo ; d’un autre côté, il sait les sacrifices que cela engendre et les efforts qu’il doit fournir, à près de 40 ans, pour se maintenir au plus haut niveau. « D’un côté, la déception est trop grande », a-t-il ajouté. « De l’autre, ce qu’on vit aux J.O., ce qu’on vit au village avec les autres athlètes, c’est tellement fabuleux. Quand on est dans la salle de soin, qu’on voit les autres athlètes vibrer pour les Français qui rapportent des médailles, tu as envie de le vivre aussi. Mais j’ai 39 ans, l’horloge tourne. C’est dans trois ans. Même si c’est Paris, c’est loin. Plein de sentiments se mélangent. Il ne faut jamais parler trop tôt. Quand je prends une décision, je vais au bout. Là, je n’ai pas la réponse. » Nous non plus, mais nous avons hâte de la connaître.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s