Tokyo 2020

Avant le début des Jeux Olympiques de Tokyo, Novak Djokovic préfère rester prudent

Le Serbe Novak Djokovic (n°1) a gagné partout, sauf aux Jeux Olympiques. depuis sa première participation, en 2008, il n’a pas réussi à remporter la médaille d’or en simple. Ce sera donc sa nouvelle bataille, lui qui a déjà remporté trois titres du Grand Chelem sur trois en 2021. En quête du Grand Chelem doré, pour enfin être considéré le seul homme au-dessus de la mêlée, il sait pourtant que le chemin est loin d’être facile.


Si Roger Federer (n°9) et Rafael Nadal (n°3) seront absents des Jeux Olympiques de Tokyo, qui débuteront pour le tennis ce samedi 24 juillet, le n°1 mondial Novak Djokovic ne veut pas se voir avec la médaille d’or autour du cou avant l’heure. En effet, il n’a encore jamais remporté le titre olympique et il se souvient de la désillusion qu’il avait vécue, à Rio en 2016, quand l’Argentin Juan Martin del Potro (n°746) avait douché tous ses espoirs dès le premier match du tournoi olympique. Cette fois-ci, il démarrera face au Bolivien Hugo Dellien (n°139), un joueur qui devrait lui poser moins de problème. Mais le Serbe préfère rester prudent et ne pas s’enflammer trop vite. « Je sais que beaucoup de choses pourraient se jouer ici, que l’histoire pourrait se jouer ici, je me sens privilégié d’être en mesure de pouvoir éventuellement y jouer un rôle », a déclaré le joueur serbe lors d’une conférence de presse de son équipe, relayée par nos confrères d’Eurosport. « J’ai travaillé dur pour ça… mais la route est encore longue. »

S’il remportait la médaille d’or olympique, puis dans la foulée l’US Open, il pourrait enfin être considéré comme le meilleur joueurs de tous les temps, devant ses deux éternels rivaux, lui qui serait le seul homme à avoir effectué le Golden Slam (le Grand Chelem doré). « Je ne veux pas me comparer à qui que ce soit, ni dépenser mon énergie et mon temps à penser à ce qui pourrait advenir ou pas », a-t-il ajouté pour temporiser. Cependant, ce doit être dans un coin de sa tête. Sinon, lui qui n’était pas sûr de faire le voyage à Tokyo au lendemain de sa victoire à Wimbledon ne serait pas venu. Mais il sait que la route sera semée d’embûches, car si le Suisse et le Majorquin brilleront par leur absence, on trouve tout de même de très bons joueurs dans ce tableau olympique : Daniil Medvedev (n°2), Stefanos Tsitsipas (n°4), Alexander Zverev (n°5) ou encore Andrey Rublev (n°7). « Je vais essayer de considérer le tournoi olympique comme n’importe quel autre tournoi pour éviter la pression, même si c’est forcément différent quand on joue pour représenter son pays », a ainsi expliqué le n°1 mondial. « J’ai parfois été nerveux lors de mes précédentes participations aux JO, alors cette fois, je vais prendre les choses lentement et avec prudence, je veux d’abord me concentrer sur mon prochain match et voir comment les choses se passent jour après jour. »

Novak Djokovic connaît bien le complexe où se dérouleront ces Jeux Olympiques, puisqu’il s’agit du stade qui accueille traditionnellement le tournoi ATP 500 de Tokyo, au mois d’octobre. Il est d’ailleurs le dernier à y avoir soulevé le trophée, en 2019, avant l’arrivée de la pandémie de Coronavirus. Mais le plus important, c’est de savoir comment il se sent, lui qui n’a pas rejoué depuis son titre au All England Club, il y a environ deux semaines. « Je me sens bien, physiquement et mentalement », a-t-il confié. « Je suis prêt à donner le meilleur de moi-même. Je crois en mes chances et je suis prêt à me battre. » Hugo Dellien est prévenu. S’il passe ce premier obstacle, le Serbe a dans sa partie de tableau Andrey Rublev, qu’il pourrait affronter en quarts de finale, avant une éventuelle demi-finale contre Alexander Zverev. Le tout pour une finale programmée face à Daniil Medvedev – qu’il a battu en finale de l’Open d’Australie en février – ou Stefanos Tsitsipas – qui a subi le même sort en finale à Roland-Garros.

Crédit photos : @ITFTennis

À LIRE AUSSI :

Il était une fois… Andy Murray aux Jeux Olympiques

Steve Johnson évoque le calvaire qu’il a traversé suite au décès de son père

3 réflexions au sujet de “Avant le début des Jeux Olympiques de Tokyo, Novak Djokovic préfère rester prudent”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s