Wimbledon

Humbert, Kyrgios, Federer : cinq rencontres du premier tour de Wimbledon à ne pas manquer

Ça y est, le troisième tournoi du Grand Chelem de la saison, Wimbledon, débute déjà ce lundi ! Si nous avons fait le choix de ne pas vous détailler le tableau masculin suite au tirage au sort effectué vendredi, voici quelques rencontres du premier tour qui seront des plus intéressantes à suivre. Et à ne manquer sous aucun prétexte, car elles devraient ouvrir le Grand Chelem londonien sous les meilleurs hospices !


Ugo Humbert contre Nick Kyrgios

Après une absence remarquée en 2020, pour les raisons que nous connaissons toutes et tous, l’édition 2021 de Wimbledon pourrait commencer sur les chapeaux de roue ! En effet, le Français Ugo Humbert (n°25) affrontera l’Australien Nick Kyrgios (n°60) dès le premier tour. On se souvient de leur affrontement épique à l’Open d’Australie, en février dernier. Cela avait donné un marathon de cinq sets, qui s’était soldé par une victoire de Kyrgios 5-7, 6-4, 3-6, 7-6 (2), 6- 4. Cette fois-ci, la rencontre devrait être différente. En effet, Kyrgios n’a plus rejoué depuis le Grand Chelem australien, mais il reste toujours très dangereux sur gazon. Il avait d’ailleurs atteint les quarts de finale en 2014 et jouit d’une confiance extrême. « Pour le moment, je pense que je peux vaincre 50% des joueurs sur cette surface, sans trop de préparation », a osé déclarer Nick Kyrgios en conférence de presse, avant le début du tournoi. « Il est vrai qu’Ugo (Humbert, ndlr) a joué un tennis incroyable ce mois-ci, mais j’ai joué avec de nombreux joueurs et tactiquement, je suis en feu, même si je sais qu’il a le tennis pour faire de grandes choses. C’est un grand joueur sur gazon, il a un excellent service, un bon revers pour un gaucher et une bonne volée. Ce sera difficile. » Humbert, de son côté, avait obtenu son meilleur résultat en Grand Chelem en atteignant les huitièmes de finale à Wimbledon en 2019. Il arrivera en grande forme, après avoir remporté son premier titre en ATP 500, la semaine dernière, à Halle. En enchaînant des victoires notables contre Alexander Zverev (n°6) ou encore Andrey Rublev (n°7). Humbert et Kyrgios sont à égalité 1-1 dans leur face-à-face, et il nous semble donc difficile de dégager un réel favori. Mais, si on prend en compte les derniers résultats, le joueur tricolore pourrait avoir un petit avantage s’il parvient à se détacher des facéties de son adversaire.

Andy Murray contre Nikoloz Basilashvili

Andy Murray (n°118) effectuera son grand retour sur ses terres, au All England Club, en simple, grâce à une wild card. Vainqueur à Wimbledon en 2013 et 2016, il n’a plus refoulé le gazon britannique depuis 2017. Il s’agira par ailleurs de son deuxième événement sur gazon de la saison, après avoir participé au tournoi ATP 500 du Queen’s. Le Britannique arrivera avec une victoire pour une défaite sur la surface, après avoir atteint le deuxième tour à Londres, où il a remporté une victoire pleine d’émotions contre le Français Benoît Paire (n°46) – sa première victoire sur gazon depuis 2018. Mais il affrontera le Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°28), tête de série n°24, qui a remporté deux trophées cette saison à Doha et Munich. Murray aura l’avantage de l’expérience sur gazon, avec huit de ses 43 titres sur cette surface, dont deux tournois du Grand Chelem et une médaille d’or olympique. Basilashvili a cependant déjà atteint le troisième tour à Wimbledon, lors de ses débuts dans le tableau principal en 2015, mais il n’a pas dépassé le deuxième tour depuis.

Roger Federer contre Adrian Mannarino

Pour entamer cette nouvelle campagne à Wimbledon, le Suisse Roger Federer (n°8) affrontera le Français Adrian Mannarino (n°41) en ouverture. Une rencontre qui sera intéressante à suivre et qui pourrait, si l’Helvète ne se montre pas sous son meilleur jour, constituer une petite surprise. En effet, le joueur tricolore retrouve des couleurs sur gazon. Après une saison sur terre battue en demi-teinte, il a atteint les demi-finales, la semaine dernière, au tournoi ATP 250 de Majorque. S’il n’a pas bien joué, selon ses dires, face à l’Américain Sam Querrey (n°54) en demi-finales, le jeu de Mannarino, avec sa patte de gaucher, s’exprime tout de même le mieux sur herbe. « Je le connais bien, et c’est bien pour moi d’avoir de l’expérience contre celui contre qui que je joue », a d’ailleurs déclaré Roger Federer sur son premier adversaire au All England Club. « Je sais exactement comment me préparer, c’est idéal en fait, mais je sais aussi que le gazon est sa meilleure surface. Il ne faut pas sous-estimer Adrian. La concentration sera très importante. » De son côté, Federer a connu mieux. Habituellement, il arrive à Wimbledon avec le plein de confiance. Cependant, il a été éliminé dès le deuxième tour du tournoi ATP 500 de Halle, dans son jardin, pour son unique tournoi de préparation sur herbe. S’il ‘est montré rassurant sur la terre battue de Roland-Garros, il a tout de même renoncé avant son huitième de finale pour se préserver. Il est un peu dans l’inconnu et nous avons hâte de le voir démarrer pour vraiment savoir où il en est. Notez que le Suisse n’a jamais perdu face au joueur français, en six confrontations, et qu’il partira tout de même favori dans cette rencontre. Une défaite précoce serait une réelle surprise, qui ouvrirait la partie basse du tableau.

Alex de Minaur face à Sebastian Korda

Au premier tour, l’Américain Sebastian Korda (n°50) affrontera pour la première fois l’Australien Alex de Minaur (n°15), qui vient de remporter le tournoi ATP 250 d’Eastbourne. Korda, qui a remporté son premier titre sur le circuit ATP à Parme, sur terre battue, arrivera au All England Club avec son meilleur classement en carrière. Cependant, il n’a pas eu de gros résultats sur gazon. Le joueur de 20 ans a un record de deux victoires pour une défaites sur herbe après avoir disputé son premier tournoi sur cette surface lors du tournoi ATP 500 de Halle, la semaine dernière. Mais il a tout de même fait parler de lui en éliminant l’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°10), alors tête de série n°6, avant d’atteindre les quarts de finale. De Minaur aura de son côté une plus grande expérience sur gazon, comparé à son adversaire. En effet, il est l’un des joueurs les plus constants sur herbe. L’Australien a atteint les quarts de finale au tournoi ATP 250 de Stuttgart, les demi-finales au tournoi ATP 500 du Queen’s (en simple et en double, en partenariat avec Cameron Norrie) et il a donc triomphé, ce samedi, à Eastbourne. Par conséquent, il est revenu dans le Top 20 au classement ATP, à la 15ème place mondiale, son meilleur classement. Et il pourrait être un sérieux outsider pour créer quelques surprises dans le tableau masculin.

Daniil Medvedev face à Jan-Lennard Struff

S’il y a un nom qu’une tête de série aurait voulu éviter premier tour, c’est bien celui de Jan-Lennard Struff (n°45). À Roland-Garros, l’Allemand a causé du tort au Russe Andrey Rublev (n°7), qu’il avait éliminé au terme d’un beau combat en cinq sets dès le premier tour. Une semaine plus tard, il faisait à nouveau des ravages au tournoi ATP 500 de Halle, renversant un autre joueur russe, Daniil Medvedev (n°2), en deux sets 7-6 (6), 6-3 lors de son premier match sur gazon. Ce dernier aura d’ailleurs une chance, à Wimbledon, de se venger. Notez que Medvedev mène 3 à 1 dans leur face-à-face, avec des victoires sur dur et sur terre battue. Mais Struff, avec son gros service, a ce qu’il faut pour mettre le Russe en difficultés sur le gazon londonien. Cependant, Daniil Medvedev arrivera avec le plein de confiance au All England Club, après son titre au tournoi ATP 250 de Majorque. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne se méfie pas de l’Allemand, bien au contraire ! « C’est un adversaire très coriace, j’ai joué contre lui il y a une semaine à Halle et j’ai perdu en deux sets, mais maintenant je suis beaucoup plus confiant après ce titre », a déclaré le n°2 mondial après son titre au tournoi ATP 250 de Majorque. « De plus, j’ai appris certaines choses de cette défaite, alors maintenant je veux m’entraîner bien avant que ce match arrive. Nous avons un style similaire, avec une grande stature, un bon service et un bon coup droit. On verra ce qui se passe, il y a des moments où la tombola vous apporte des tableaux plus simples et d’autres fois pas tellement, vous ne savez jamais contre qui vous pouvez tomber. »

Crédit photos : @atptour, @Tennis, @Supergooal1, @buckersport, @MallorcaChamps

À LIRE AUSSI :

Matteo Berrettini peut-il être la grande surprise de l’édition 2021 de Wimbledon ?

Novak Djokovic, favori à sa succession à Wimbledon et prêt à égaler un nouveau record ?

2 réflexions au sujet de “Humbert, Kyrgios, Federer : cinq rencontres du premier tour de Wimbledon à ne pas manquer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s