Roland-Garros

Insolite Roland-Garros #4 – Nishikori le marathonien, Garin le survivant, Tan la magnifique

Le tournoi se poursuit, tout comme notre rubrique regroupant quelques images et informations insolites au quotidien ! Ce mercredi a marqué le début des rencontres du second tour, disputés sous le soleil parisien (ouf, nous avons échappé aux orages !). Que s’est-il passé d’intéressant en dehors des résultats purs et durs ? Si vous vous posez cette question, vous êtes au bon endroit !


Henri Laaksonen, jour de premières

Ce mercredi 2 juin 2021 restera gravé dans la mémoire du Suisse Henri Laaksonen (n°150). En effet, en éliminant l’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°12) au second tour de Roland-Garros, il a réalisé quelques premières pour lui. Si ce n’était pas la première fois qu’il s’extirpait des qualifications la semaine dernière, il disputera en revanche le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Par ailleurs, en passant le premier tour, Laaksonen avait remporté sa toute première victoire de la saison sur le circuit principal, bientôt six mois après le début de la saison. Un ratio qu’il vient de doubler et qui doit lui donner de la confiance pour la suite de la compétition.

Gauff/Williams : passage de témoin ?

Cette association en double faisait-elle valeur de passage de témoin ? La question se pose quand on voit que l’Américaine Coco Gauff était associée en double dames à Roland-Garros avec sa compatriote et aînée Venus Williams. Comme l’a si bien souligné notre consœur du compte Jeu, Set et Maths sur Twitter, 23 ans, 8 mois et 26 jours séparaient les deux joueuses. Par ailleurs, l’une était la plus jeune du tableau féminin en simple, tandis que l’autre en était la doyenne (la plus âgée, en somme). Nous ne savons pas si Gauff et Williams ont prévu de disputer d’autres tournois ensemble, mais cela sonne tout de même comme un passage de témoin entre deux générations du tennis américain, même si elles ont été éliminées d’entrée de jeu du côté de la Porte d’Auteuil.

Le chiffre du jour : 4

Comme le nombre d’heures passées sur le court, ce mercredi, par le Japonais Kei Nishikori (n°49). Au premier tour, il avait déjà survécu à un match difficile, conclu en cinq sets… Face au Russe Karen Khachanov (n°25), le joueur nippon a encore dû batailler dur pour s’en sortir ! Mené deux sets à un, il s’est battu jusqu’au bout pour finalement l’emporter en cinq manches 4-6, 6-2, 2-6, 6-4, 6-4, sur le Court Philippe-Chatrier. Au total, en seulement deux rencontres, Nishikori a donc passé plus de huit heures sur le court. Ce qu’il va peut-être ressentir physiquement au prochain match, où il fera tout pour passer moins de temps sur l’ocre parisien !

Comme un air de Maria Sharapova

Ne trouvez-vous pas que la joueuse espagnole Paula Badosa (n°35) a des faux airs de Maria Sharapova ? Dans son attitude, comme en atteste la photo qu’elle a posté sur son compte Twitter, mais aussi dans le jeu, pour celles et ceux qui l’ont déjà vu jouer. Quoiqu’il en soit, l’Ibère est en plein progrès depuis quelques semaines, et la voilà qualifiée pour le troisième tour de ce Roland-Garros. Ce mercredi, elle a dominé la Macédonienne Danka Kovinic (n°62) en deux sets 6-2, 6-0, de quoi montrer à ses adversaires qu’elle rêve de réaliser le même parcours que la championne russe Porte d’Auteuil, elle qui s’était imposée il y a quelques années…

Cristian Garin, le survivant

Dans la famille des survivants, nous vous offrons également le Chilien Cristian Garin (n°23) ! Ce mercredi, au deuxième tour de Roland-Garros, il a peut-être été l’auteur du plus grand retournement de situation depuis le début du tournoi. Mené deux sets à zéro par l’Américain Mackenzie McDonald (n°119), le joueur sud-américain a d’abord sauvé deux balles de match dans le jeu décisif de la troisième manche, avant de finalement l’emporter… 8 jeux à 6 dans le cinquieme set ! De quoi en tomber une fois la balle de match remportée, après environ 4h19 de jeu. Notez que c’est seulement la deuxième fois de sa carrière que Garin se qualifie pour un troisième tour en Grand Chelem.

Le point du jour

Une fois n’est pas coutume, nous avons choisi nous-mêmes le point du jour de cette quatrième journée de compétition à Roland-Garros. Nous voulions ici rendre hommage à la Française Harmony Tan (n°149), qui a perdu au second tour… mais qui a montré de très belles choses, notamment en défense ! Comme ce magnifique coup entre les jambes, après un lob tiré par son adversaire du jour, la Tchèque Marketa Vondrousova (n°21). Et la Tricolore n’en était pas à son premier essai.

Crédit photos : @keinishikori

À LIRE AUSSI :

Insolite Roland-Garros #3 – Monfils régale, le retour de Suarez Navarro et véhicule suspect

Insolite Roland-Garros #2 – Paire ému aux larmes, Osaka déclare forfait, Medvedev première

2 réflexions au sujet de “Insolite Roland-Garros #4 – Nishikori le marathonien, Garin le survivant, Tan la magnifique”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s