Roland-Garros

Insolite Roland-Garros #2 – Paire ému aux larmes, Osaka déclare forfait, Medvedev première

Ce lundi, la deuxième journée de Roland-Garros s’est déroulée sans encombres, sous un soleil de plomb ! Ainsi, nous avons pu assister au grand retour de Roger Federer (n°8) du côté de la Porte d’Auteuil, mais aussi à un match sérieux de la part de Benoît Paire (n°40). Mais vous le savez, ici on ne fait pas un étalage des résultats de la journée écoulée… pour cela, on vous donne rendez-vous sur nos réseaux sociaux ! Dans cet article, vous découvrirez donc des images insolites, avec quelques chiffres ainsi que le plus beau point du jour.


Benoît Paire, de l’espoir et des larmes

Ce lundi, le Français Benoît Paire (n°40) s’est incliné au premier tour de Roland-Garros sur le Court Simonne-Mathieu… Mais, pour la première fois depuis longtemps, il a joué avec sérieux, a posé de nombreux problèmes à son adversaire – le Norvégien Casper Ruud (n°16), qui s’en est sorti en quatre manches – et finalement il est parvenu à enflammer le public. Ce qui a dû provoquer en lui des émotions exceptionnelles, et qui a provoqué une réaction quelque peu inattendue à la fin de la partie. En effet, l’Avignonnais a fondu en larmes, peut-être aussi à cause des critiques qu’il a pu recevoir ses dernières semaines. Ce qui prouve qu’il aime encore le sport dans lequel il évolue, et qu’il aurait vivement souhaité passer ce premier tour grâce au bon niveau de jeu qu’il a affiché. « J’ai pris beaucoup de plaisir, même s’il y a beaucoup de déception aussi quand on perd au premier tour de Roland-Garros », a-t-il notamment déclaré après la rencontre dans des propos relayés par L’Equipe. « J’étais venu pour retrouver le tennis que j’aime, l’ambiance que j’aime. Me retrouver sur ce court avec une ambiance pareille dès les premiers points, ça m’a vraiment fait chaud au coeur, ça m’a vraiment surmotivé. J’attendais ce moment, le retour du public, pouvoir partager. J’ai ressenti beaucoup d’émotions en entrant sur le terrain. »

Naomi Osaka craque sous la pression et déclare forfait

Le coup de tonnerre a retenti aux alentours de 20h. Dimanche, le fait que la Japonaise Naomi Osaka (n°2) refuse de se présenter devant les médias avait fait polémique. Le tournoi de Roland-Garros avait même émis un communiqué précisant qu’elle encourait des sanctions, comme la disqualification. Il faut croire que la joueuse a préféré prendre les devants en déclarant forfait ! C’est via les réseaux sociaux que la nouvelle a été donnée, Osaka publiant un tweet pour expliquer sa décision. « Je n’ai jamais voulu être une distraction et j’accepte que mon timing n’était pas idéal et que mon message aurait pu être plus clair », a-t-elle notamment écrit. « La vérité est que j’ai souffert de longs épisodes de dépression depuis l’US Open en 2018 et j’ai eu beaucoup de mal à y faire face. Quiconque me connaît sait que je suis introvertie, et tous ceux qui m’ont vu en tournoi remarqueront que je porte souvent des écouteurs, car cela atténue mon anxiété sociale. » Avant de conclure : « Je vais désormais prendre un peu de temps loin des courts , mais quand le temps sera venu, je veux vraiment travailler avec les gens du circuit pour discuter des manières d’améliorer les choses pour les joueuses, la presse et les fans. » Par conséquent, la Roumaine Ana Bogdan (n°102), que la Japonaise devait rencontrer au deuxième tour, est d’ores et déjà la première qualifiée pour les seizièmes de finale de Roland-Garros.

Sofia Kenin semble aimer le printemps…

On continue le passage en revue des tenues les plus originales de ce début de quinzaine ? Dans la catégorie « plus belle robe du printemps », l’Américaine Sofia Kenin (n°5) est la mieux placée pour remporter ce titre honorifique. On vous laisse admirer cette pièce plutôt fleurie, que la joueuse a arboré sur le Court Suzanne-Lenglen. Et vous savez pas ? Vous pourrez à nouveau l’admirer au second tour, puisque l’Américaine s’est sortie d’un combat en trois sets face à la Lettone Jelena Ostapenko (n°44). Cela vous met en joie, on le voit bien !

Bianca Andreescu, la déception au bout de la raquette

Pouvant considérée comme une outsider dans le tableau féminin de Roland-Garros, Bianca Andreescu (n°7) n’aura pas été bien loin, puisqu’elle a été éliminée dès le premier tour ! Mais ce n’est pas cela qui a retenu notre attention. Non, il s’agit plutôt du score de cette partie, ainsi que sa durée. En effet, pour acquérir la victoire, la Slovène Tamara Zidansek (n°85) aura dû attendre trois heures et vingt minutes, elle qui a remporté l’ultime manche sur le score de 9 jeux à 7. Et pourtant, la Canadienne s’est retrouvée à deux reprises à deux points du match, quand elle menait 7-6, 5-4 sur le service de son adversaire.

Le chiffre du jour : 1

Comme le nombre de victoires acquises par le n°2 mondial, Daniil Medvedev, à Roland-Garros en… cinq participations ! Une statistique qui peut sembler incroyable tant le niveau de jeu du Russe peut être élevé, lui qui a déjà joué une finale à l’US Open (2019) et à l’Open d’Australie (en janvier dernier). Cette première victoire Porte d’Auteuil, le plus français des joueurs russes l’a donc acquise en trois manches face au Kazakh Alexander Bublik (n°37), tranquillement éliminé 6-3, 6-3, 7-5. Peut-être que Medvedev pourra poursuivre sa route et doubler son nombre de victoire très vite, lui qui sera opposé à l’Américain Tommy Paul (n°52), un adversaire normalement à sa potée, au second tour.

Le 13, chiffre (pas) porte-bonheur

Il ne faisait pas bon porter le dossard de tête de série n°13 ou être 13ème joueuse mondiale cette année à Roland-Garros. En effet, ce chiffre n’a porté bonheur ni à David Goffin (n°13), ni à Garbiñe Muguruza (n°13). Le premier a perdu d’entrée face à la révélation italienne Lorenzo Musetti (n°76), qui l’a vaincu en trois sets 6-0, 7-5, 7-6 (3) pour remporter sa toute première victoire en Grand Chelem. De son côté, la joueuse espagnole a largement été dominée par l’Ukrainienne Marta Kostyuk (n°81) en deux sets 6-1, 6-4, en fin de programme sur le Court Simonne-Mathieu. Une édition 2021 à vite oublier pour le Belge comme pour l’ancienne vainqueur de Roland-Garros

Le point du jour

Ce lundi, il a été attribué à la joueuse allemande Laura Siegemund (n°55) ! Elle a beau avoir perdu en deux sets face à la Française Caroline Garcia (n°58), elle a quand même offert aux quelques spectateurs présents en tribune une superbe volée avec effet rétro… La Lyonnaise, en allant chercher cette balle, en est même tombée à la renverse !

Crédit photos : @FFTennis, @rolandgarros

À LIRE AUSSI :

Insolite Roland-Garros #1 – La polémique Osaka, Thiem et Dimitrov out, Moutet agacé

Roland-Garros – Cinq duels du premier tour à ne surtout pas manquer

4 réflexions au sujet de “Insolite Roland-Garros #2 – Paire ému aux larmes, Osaka déclare forfait, Medvedev première”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s