Analyses

De Carlos Alcaraz à Thanasi Kokkinakis : trois joueurs à suivre lors des qualifications de Roland-Garros

Parmi les 128 joueurs du tableau de qualifications masculin pour Roland-Garros, nous vous proposons de suivre trois joueurs en particulier, hormis le contingent français qui sera bien présent. Il s’agit de deux jeunes loups qui se sont bien acérés les dents sur les circuits Challenger et ATP en ce début de saison, ainsi qu’un revenant dont nous avons déjà parlé tant son parcours est chaotique depuis plusieurs années.


Il y a seulement huit mois, l’Espagnol Carlos Alcaraz (n°94) disputait pour la première fois les qualifications d’un tournoi du Grand Chelem, à 17 ans, avec une attention des médias déjà portée sur lui. Il avait perdu dès son entrée en lice, mais il en a tiré une expérience inoubliable. Depuis, il s’est peu à peu imposé sur le circuit Challenger, remportant quatre trophées. Le dernier en date le week-end dernier, au Challenger 125 d’Oeiras, au Portugal. Une victoire qui lui permet d’arriver Porte d’Auteuil dans la peau d’un membre du Top 100, et d’attirer une fois de plus l’attention des médias. Aujourd’hui âgé de 18 ans, Carlos Alcaraz a fait beaucoup de progrès. Il a notamment atteint sa première demi-finale sur le circuit ATP, à domicile à Marbella le mois dernier, et il a remporté son premier match en Masters 1000 lors de ses débuts à Madrid contre le Français Adrian Mannarino (n°36) avant d’affronter Rafael Nadal (n°3) pour la première fois de sa jeune carrière. C’est donc avec le plein de confiance qu’il débutera les qualifications pour le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison. « Être en mesure d’obtenir ce titre est quelque chose de spécial », a déclaré Alcaraz au site atptour.com après sa victoire à Oeiras. « C’est le plus grand moment de ma carrière. J’ai joué à un haut niveau toute la semaine, dans un grand tournoi et contre de très bons joueurs. Je pense que c’est une belle préparation pour Roland-Garros. Je suis vraiment content. » Le joueur espagnol jouera au premier tour contre le Slovaque Lukas Lacko (n°212), vétéran des courts et fort d’une belle expérience à ce niveau.

En parlant d’expérience, l’Australien Thanasi Kokkinakis (n°180) commence à en avoir. Même s’il a eu son lot de blessures, qui ont gâché ses dernières saisons. Ce qui ne l’a pas empêché de savourer son titre obtenu au Challenger 50 de Biella, en Italie, le week-end dernier ! Son tout premier à ce niveau-là depuis 2018… Classée 69ème mondial il y a six ans, on attendait beaucoup du natif d’Adélaïde, qui fut un grand espoir du tennis australien, au même titre que Nick Kyrgios (n°56). Il y a eu des aperçus fugaces de cette promesse – y compris une victoire sur Roger Federer (n°8) au Masters 1000 de Miami en 2018 – mais il n’est apparu que quatre fois dans le tableau principal d’un tournoi ATP en 2019 et aucun l’année dernière. En forme et déterminé à revenir sur le circuit Challenger, Thanasi Kokkinakis était rassuré de savoir qu’il allait dans la bonne direction lorsqu’il a poussé le futur demi-finaliste Stefanos Tsitsipas (n°5) aux cinq sets au deuxième tour de l’Open d’Australie cette année. « Des matches comme celui-ci sont la raison pour laquelle je crois que je peux encore le faire et pourquoi j’ai essayé de revenir tant de fois pour continuer à me donner une chance », avait déclaré le joueur lui-même à la suite de cette défaite. « Si je peux juste continuer à être en meilleure forme physiquement et continuer à jouer des matches, il n’y a aucune raison pour que je ne puisse pas être là où il est. » Fort de cinq victoires consécutives, il arrive à Roland-Garros avec le plein de confiance et débutera sa campagne dans ce tableau qualificatif face à l’Américain Mackenzie McDonald (n°118), tête de série n°9. Une rencontre piège qui n’aura rien de facile.

Terminons cette présentation avec un autre jeune espoir du tennis. Il y a trois mois, Juan Manuel Cerundolo (n°147), 19 ans, a disputé les qualifications d’un tournoi ATP 250 dans son pays d’origine, l’Argentine, cherchant à rejoindre son grand frère Francisco, 22 ans, dans le tableau principal à Cordoba. Après avoir remporté trois matchs pour valider son ticket pour le grand tableau, l’adolescent classé 335ème mondial a enchaîné avec un parcours extraordinaire pour remporter le trophée avec huit victoires consécutives sur terre battue – les quatre dernières face à des membres du Top 100, le tout en trois sets. Plus tôt ce mois-ci, il a remporté son premier titre sur le circuit Challenger à Rome, pour arriver à Roland-Garros en étant classé 147ème joueur mondial, à seulement 30 places de son frère, qui le rejoindra en qualifications. « La plus grande chose que j’ai apprise a été de continuer à travailler dur pour revenir à ce niveau et faire confiance à mon équipe », avait déclaré Juan Manuel Cerundolo au site atptour.com à propos de son titre à Cordoba après avoir triomphé au Challenger de Rome. « Je dois continuer à travailler comme ça tous les jours, car un tournoi ne fait pas carrière. » Il lancera sa campagne de qualification Porte d’Auteuil contre son compatriote Andrea Collarini (n°202).

Crédit photos : @ATPChallenger, @alcarazcarlos03, @CordobaOpen

À LIRE AUSSI :

Grâce à un service inspiré par Roger Federer, Casper Ruud est allé chercher son second titre à Genève

Roland-Garros – Alice Robbe, 726ème mondiale, en colère de ne pas avoir été invitée pour les qualifications

2 réflexions au sujet de “De Carlos Alcaraz à Thanasi Kokkinakis : trois joueurs à suivre lors des qualifications de Roland-Garros”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s