Analyses

Pour conquérir le titre au WTA 1000 de Madrid, Aryna Sabalenka a montré un nouveau visage sur terre battue

Deux semaines après sa défaite face à l’Australienne Ashleigh Barty (n°1) en finale du tournoi WTA 500 de Stuttgart, la Biélorusse Aryna Sabalenka (n°7) a pris sa revanche. En effet, ce samedi, elle a remporté le tournoi WTA 1000 de Madrid, en dominant cette fois la meilleure joueuse du monde, qui plus est sur terre battue, une surface qu’elle n’appréciait jusque-là pas plus que cela.


Après deux défaites consécutives face à la n°1 mondiale, qui l’avait battue au tournoi WTA 1000 de Miami et au tournoi WTA 500 de Stuttgart, Aryna Sabalenka (n°7) a enfin pris la mesure sur Ashleigh Barty (n°1). Une vraie revanche, où le scénario a changé, avec une Biélorusse qui a modifié sa tactique pour débuter cette finale à Madrid par un cinglant 6-0 infligé à son adversaire, grâce notamment à onze coups gagnants (pour une seule faute directe). Et même si elle est retombée dans ses travers lors du deuxième set, Sabalenka s’est retrouvée dans l’ultime manche pour remporter son tout premier titre (sur dix au total) sur ocre. Ce qui n’est pas rien, surtout dans un tournoi WTA 1000 dont le tableau était relevé, et encore plus quand on sait que la joueuse originaire de Minsk n’a pas de réelles affinités avec la terre battue. Ce qui pourrait être en train de changer. « Je n’ai plus vraiment peur de cette surface », a déclaré la joueuse qui a fêté ses 23 ans cette semaine. « Avant, je pensais trop à la terre battue, me disant que ce n’est pas une surface pour moi, que c’est vraiment difficile de jouer sur cette surface, avec de longs rallyes. J’y pensais vraiment trop. Cette année, je me suis détendue et je joue juste mon jeu. J’ai beaucoup travaillé sur le mouvement, donc je me suis bien préparée pour la terre battue. »

La clé de la nouvelle approche d’Aryna Sabalenka sur terre battue a été d’éviter d’adapter son jeu. « Avant, sur terre battue, j’essayais de changer un peu mon jeu », a-t-elle expliqué après avoir soulevé le trophée du Mutua Madrid Open. « J’essayais de jouer avec du lift, du slice et tout ça. Mon entraîneur m’a dit que je n’avais pas besoin de changer de jeu. Bien sûr, c’est bien de pouvoir utiliser un peu plus de rotation sur la balle, d’avoir cette variante. Il suffit de rester agressif et d’être prête à ce que la balle revienne un peu plus que sur un court en dur. Ce sont juste des échanges un peu plus longs. » Notez que ce titre est le deuxième de la saison 2021 pour la Biélorusse, qui s’était imposée au tournoi WTA 500 d’Abu Dhabi en janvier dernier, sur dur. Par ailleurs, il s’agit de son quatrième trophée sur les douze derniers mois. La Biélorusse détient désormais un record de 10 victoires pour 5 défaites en finale et elle rentrera dans le Top 5 au classement WTA, pour la première fois de sa carrière, en tant que n°4 mondiale ce lundi.

Après avoir perdu en trois sets en quarts de finale du WTA 1000 de Miami et en finale du WTA 500 de Stuttgart face à Ashleigh Barty, Aryna Sabalenka vient donc de ramener leur face-à-face à égalité, quatre victoires partout. Mais au-delà de ce chiffre, ce qu’elle a montré samedi est impressionnant, car elle s’est montrée injouable dans le premier set et a vaincu l’Australienne – l’une des meilleures tacticiennes au monde – sur ce plan du jeu dans la troisième manche. « Je ne comparerais pas le match à Miami et cette finale à Madrid à celle de Stuttgart », a commenté Aryna Sabalenka. « A Stuttgart, j’étais blessée. C’est difficile de dire quoi que ce soit à propos de ce match. Elle était tout simplement incroyable. Je lui ai donné l’opportunité et elle l’a saisie. À Miami, c’était des courts vraiment lents, avec de longs échanges. C’était vraiment chaud. Physiquement, je dirais que c’était beaucoup plus dur de jouer contre elle qu’ici. Je pense que ce que j’ai vraiment bien fait ici, c’est d’être resté concentrée du début à la fin. Je la mettais sous pression, surtout à la fin du troisième set. Dans ces moments clés, j’étais un peu plus agressive. C’est ce qui m’a vraiment aidée à gagner ce match. » Notez qu’avant la finale, la Biélorusse n’avait perdu que 18 jeux en cinq matches, montrant déjà son bel état de forme.

Désormais, Aryna Sabalenka sera une adversaire à prendre très au sérieux, quelle que soit la surface. Elle laisse peu de place au doute quant à l’affirmation de son nouveau classement, qui va lui ouvrir des portes, notamment en WTA 1000 et en Grand Chelem. En effet, en arrivant à Roland-Garros en tant que tête de série n°4, elle évitera certainement les meilleures joueuses mondiales avant les quarts de finale, ce qui n’est pas rien. Ce qui, par ailleurs, lui laissera le temps de continuer à développer son jeu sur ocre sans avoir à le changer du tout au tout. En attendant, nous suivrons la joueuse de Minsk avec attention au WTA 1000 de Rome, la semaine prochaine. Le tirage au sort l’a une nouvelle fois placée dans le quart de tableau d’Ashleigh Barty, qu’elle pourrait ainsi retrouver en quarts de finale. Mais pour cela, elle devra se débarrasser de l’Italienne Camila Giorgi (n°81) ou de l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (n°46) pour son entrée en lice au second tour, puis éventuellement de la Tchèque Karolina Pliskova (n°9) – pas au mieux ces dernières semaines – en huitièmes. Quoi qu’il en soit, son évolution maintenant qu’elle est membre du Top 5 sera toujours intéressante à voir !

Crédit photos : @MutuaMadridOpen

À LIRE AUSSI :

Andy Murray : « Je n’apprécie plus autant le tennis qu’il y a quelques années »

Un gain de 2,25 euros dans un tournoi ITF : la Française Sara Cakarevic choque le monde du tennis

3 réflexions au sujet de “Pour conquérir le titre au WTA 1000 de Madrid, Aryna Sabalenka a montré un nouveau visage sur terre battue”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s