Interviews

Rafael Nadal : « Cette victoire m’aidera à affronter ce qui vient avec une mentalité positive »

Ce dimanche, l’Espagnol Rafael Nadal (n°2) a remporté son premier titre de la saison 2021, au tournoi ATP 500 de Barcelone. Un trophée qu’il soulevait pour la douzième fois, après un énorme combat de 3h38 contre le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5). Il est ensuite revenu, en conférence de presse, sur ce que signifie ce 87ème titre en carrière, notamment dans sa préparation pour son grand objectif de l’année : Roland-Garros.


Le tournoi ATP 500 de Barcelone, c’est un peu comme sa maison. en effet, le Majorquin Rafael Nadal (n°2) y a triomphé pour la douzième fois ce dimanche, un record exceptionnel. Cependant, cette victoire n’a pas été facile à aller chercher contre l’homme en forme du moment, n°1 de la Race : le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5), qui ne s’est incliné qu’en trois sets 6-4, 6-7 (6), 7-5 après 3h38 de jeu. Auréolé de son nouveau titre, l’homme aux 20 Grands Chelems est revenu en conférence de presse sur cette lutte de haut rang, mais aussi sur l’importance de cette victoire dans sa préparation au deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison, qui aura lieu dans quelques semaines du côté de la Porte d’Auteuil. Ainsi, le taureau de Manacor a tout d’abord réagi sur ce chiffre douze, synonyme du nombre de fois où il a soulevé le trophée en Catalogne. « C’est une victoire importante pour moi, d’une part parce que c’est un tournoi historique au sein de notre circuit et, d’autre part, parce que c’est dans mon club », a déclaré Rafael Nadal. « C’est un tournoi que j’ai joué tout au long de ma carrière et je l’ai vu depuis tout petit. Le moment de la saison est parfait pour remporter le premier titre, je pense que cette semaine peut m’aider à affronter ce qui vient avec une mentalité positive. C’était une victoire contre un adversaire difficile, même si je pense que j’ai encore de la marge de progression, c’est mon sentiment. Je suis convaincu que cette victoire m’aidera à avancer dans cette direction. »

Concernant la finale – le plus long match en trois sets depuis le début de la saison -, où les deux joueurs se sont rendus coup pour coup et au cours de laquelle Rafael Nadal a dû sauver une balle de match, le n°2 mondial a insisté sur le fait qu’elle s’est jouée à pas grand chose. « Ce qui a fait pencher la balance, c’est un ou deux points, c’est la réalité », a-t-il soutenu. « J’ai eu deux balles de match dans le deuxième set, puis dans le troisième j’étais en tête et j’ai de nouveau commis une erreur. Ensuite, c’est lui qui a eu balle de match et j’ai joué à la limite. En général, je pense que le troisième set a été le meilleur en termes de niveau, dans un match qui a été très disputé, contre un grand rival. Je pense toujours que je peux faire mieux, mais des jeux comme celui d’aujourd’hui m’aident à évoluer et à m’améliorer. Remporter le titre à Barcelone signifie encore beaucoup pour moi, je suis très satisfait. » Selon Stefanos Tsitsipas, dont le discours a été d’une longueur incroyable, le joueur ibère est peut-être celui qui déteste le plus perdre, raison pour laquelle il est si difficile d’aller le chercher, notamment sur ocre. « La vérité est que je ne déteste pas perdre, ce qui se passe, c’est que j’aime gagner », a contrebalancé Rafael Nadal. « Et par-dessus tout, ce que j’aime c’est la compétition, faire un effort pour essayer d’atteindre mes objectifs. S’ils ne sont pas atteints plus tard, je pourrai rentrer chez moi en paix après avoir combattu jusqu’au bout. Aujourd’hui était une finale, si nous ne nous battons pas des jours comme aujourd’hui, je ne sais pas quand nous allons le faire. Au final, c’est une attitude quotidienne dans la vie que j’ai aussi apportée au sport, où j’ai toujours respecté chaque rival et j’ai respecté l’essence du sport, qui est de faire de son mieux chaque jour pour arriver le mieux préparé possible. Si vous pensez pouvoir être à 60% de vos capacités, vous devez essayer d’atteindre un niveau de 60%, pas rester à 40%. Et quand vous pouvez atteindre 100%, essayez d’atteindre 100%, même si ce n’est pas toujours possible. »

Lors du tournoi ATP 500 de Barcelone, et qui plus est en finale, les joueurs ont connu le bonheur de jouer à nouveau devant du public. Le soutien de ce dernier, totalement acquis à la cause de Rafael Nadal, a-t-il fait pencher le match en sa faveur ? « À Monte Carlo, j’avais mon équipe et ma famille, qui m’ont également beaucoup soutenu », a expliqué le joueur de 34 ans. « Ici, je jouais à la maison, bien qu’il n’ait pas été possible d’être à 100% de la pleine capacité, mais j’espère que petit à petit nous pourrons profiter d’un public plus large, que chaque jour plus de gens pourront venir nous voir, profiter à nouveau de cet environnement auquel nous étions habitués. J’ai un chemin à parcourir pour continuer à travailler et atteindre le niveau dont j’ai besoin pour concourir pour les objectifs que je recherche. Je vais donc y travailler et me donner beaucoup plus d’options pour y parvenir. » Enfin, l’Espagnol a été interrogé sur sa carrière, qu’il devra un jour où l’autre laisser derrière lui. S’il tire beaucoup d’expérience de tous les trophées qu’il a pu soulever, il ne prend rien pour garanti et travaille encore très dur pour atteindre de nouveaux objectifs. « J’essaie de ne pas trop regarder en arrière, nous sommes dans un sport où vous ne pouvez pas vous perdre en vous livrant aux titres que vous avez gagnés », a-t-il conclu. « Quand une carrière se termine, c’est quand on peut commencer à vivre de ce qui a été accompli et être satisfait. Bien sûr, je suis satisfait de la carrière que j’ai eue et de m’avoir donné l’opportunité de vivre toutes ces expériences que je vis. Ce qui se passe, c’est que nous vivons dans le présent, donc ce que j’essaye, c’est d’être préparé pour le présent ou pour le futur immédiat. Je suis conscient de tout ce qui a été réalisé, les chiffres sont incroyables, mais j’essaie de faire un effort au quotidien et d’être prêt pour ce qui vient. »

Crédit photos : @Cepsa, @atptour

À LIRE AUSSI :

Carla Suarez Navarro affiche son prochain objectif : être de retour à Roland-Garros

De galères en galères, la résilience à toute épreuve de Richard Gasquet

5 réflexions au sujet de “Rafael Nadal : « Cette victoire m’aidera à affronter ce qui vient avec une mentalité positive »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s