Reportages

Steve Johnson critique durement l’ATP, qui selon lui « fait du mal au sport qu’il aime »

Lundi soir, le joueur américain Steve Johnson (n°85) a pris position sur son compte Twitter, ce qu’il fait assez rarement. Il a profité de cette tribune ouverte pour critiquer l’ATP et son système, qui selon lui font beaucoup de mal au tennis.


Ce lundi soir, le président de l’ATP, Andrea Gaudenzi, en a une nouvelle fois pris pour son grade. Et ce n’est pas l’a première fois. On se souvient que l’Américain John Isner (n°38) avait durement critiqué l’instance du tennis masculin au mois de février dernier, estimant que l’ATP était « un système à bout. » Peu de temps après, c’était au tour du Canadien Vasek Pospisil (n°64) de craquer en plein match et de s’en prendre au président de l’ATP. Il avait ainsi insulté, en plein match, Andrea Gaudenzi, suite à une réunion la veille, lors du Masters 1000 de Miami. Arnaud Gabas, l’arbitre français du match de Pospisil, doit encore se souvenir des propos virulents du joueur. Cette fois-ci, c’est au tour d’un autre joueur américain, Steve Johnson (n°85), de s’en prendre à l’ATP. Le joueur de 31 ans a pris la parole, sur son compte Twitter, pour dénoncer un système qui selon lui « fait du mal au tennis. » Pour lui, la situation est de plus en plus critique et, même s’il ne prend pas souvent la parole pour exprimer son opinion, il ne tenait plus. Il a ainsi pris le temps de détailler, dans un thread, ce qui pour lui ne fonctionne plus au sein de l’instance du tennis masculin. « Je poste rarement sur le tennis, mais je me sens obligé à cause de certaines choses très préoccupantes qui se passent actuellement », a-t-il notamment écrit. « L’ATP fait du mal à un sport que j’aime. »

Avant d’en dire plus sur l’ATP, Steve Johnson s’est exprimé sur le report d’une semaine de Roland-Garros, envoyant un message fort aux organisateurs du Grand Chelem parisien. Car ce décalage d’une semaine, annoncé il y a quelques jours, n’est vraiment pas au goût de l’Américain. « Roland-Garros décide à nouveau unilatéralement de changer la date du tournoi, perturbant le calendrier et sans avoir de respect pour les conséquences et l’impact que cela a pour les autres tournois », a écrit le 85ème joueur mondial. Il s’ne est ensuite pris au système de l’ATP, qui a priori met des bâtons dans les roues du Masters 1000 d’Indian Wells, qui fait tout pour éviter l’annulation et tente de trouver une solution pour avoir lieu à l’automne prochain, après l’US Open. « Quel type de système permet aux Masters 1000 de baisser le prize money de 60% tandis qu’Indian Wells essaie d’avoir lieu en assurant 100% du prize money, mais ne reçoit pas l’approbation de l’ATP car il y a des directeurs d’autres tournois présent au Conseil », a-t-il ajouté. « Les membres du conseil bénéficient-ils de la réduction du prize money ? » Très remonté dans ses messages, le joueur américain regrette les conflits et le « manque de transparence » au sein de l’ATP, deux choses qui pour lui « font du mal au tennis. »

De plus en plus de voix semblent s’élever contre l’ATP, qui est de plus en plus décriée sans pour autant apporter de réponse face à la critique. Que se passe-t-il dans les coulisses du tennis masculin ? Impossible à dire, mais le malaise grandit de plus en plus. La fracture semble en tout cas bien là entre l’instance du tennis masculin et certains joueurs, qui ne croient plus en elle et en son président. De quoi faire les affaires d’un certain Novak Djokovic (n°1) et de la PTPA, qui se fait par ailleurs bien discrète ces derniers temps.

Crédit photo : @OracleChallngrs

À LIRE AUSSI :

Daniil Medvedev et la terre battue : je t’aime moi non plus…

Harmony Tan s’épanouit à Bogota, à des milliers de kilomètres de nous !

2 réflexions au sujet de “Steve Johnson critique durement l’ATP, qui selon lui « fait du mal au sport qu’il aime »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s