Analyses

Miami Open – Hubert Hurkacz et son idylle avec les États-Unis

Le joueur polonais Hubert Hurkacz (n°37) disputera ce jeudi les quarts de finale du Masters 1000 de Miami, face au Grec Stefanos Tsitsipas (n°5), tête de série n°2. Il rêve bien sûr de soulever son troisième trophée sur le circuit ATP, son premier dans cette catégorie de tournoi. D’ailleurs, ses deux titres ont été remportés aux États-Unis.


Dans le climat ambiant, où certains joueurs peinent à retrouver leur rythme après le coup d’arrêt qu’a connu le tennis professionnel en 2020, certains parviennent tout de même à tirer leur épingle du jeu et à émerger au plus haut niveau. Si on parle beaucoup de l’Italien Jannik Sinner (n°31) ou encore de l’Américain Sebastian Korda (n°87), le Polonais Hubert Hurkacz (n°37) semble à son aise sur les courts du Masters 1000 de Miami. D’autant plus que quand il évolue aux États-Unis, il semble souvent en mesure de produire son meilleur tennis. À ce jour, le joueur de 24 ans détient deux titres sur le circuit ATP, tous deux remportés sur le sol américain : Winston-Salem en 2019 et Delray Beach en 2021. En Masters 1000, Hubert Hurkacz avait déjà atteint les quarts de finale à Indian Wells en 2019, et voilà qu’il réitère cette performance du côté de Miami.

La force physique et le mental d’Hubert Hurkacz lui permettent ainsi d’atteindre un niveau spectaculaire sur les courts en dur de Miami, qui ne sont pas aussi rapides qu’il pourrait y paraître. Après une année 2020 chamboulée par le virus, le Polonais a clairement relevé la barre en ce début de saison. Son grand objectif n’est autre que de terminer l’année dans le Top 20 au classement ATP, et pour cela il aura besoin d’engranger des points partout où il jouera, malgré l’énorme difficulté qui existe en raison du système classement mis en place par l’instance du tennis masculin. À Miami, des joueurs comme Denis Kudla (n°123), Denis Shapovalov (n°11) et Milos Raonic (n°19) ont été parmi ses victimes. À chaque fois, il s’est montré solide pour éliminer un à un ses opposants. « Les choses ont très bien fonctionné pour moi lors des derniers matches », a notamment déclaré le 37ème joueur mondial. « J’en suis très content. L’année dernière, j’ai passé un peu plus de cinq mois ici et je me suis parfaitement habitué au climat et aux conditions. Je pense que cela me donne un certain avantage quand il s’agit de jouer des matches. »

Mardi, lors de son huitième de finale face au Canadien Milos Raonic, Hubert Hurkacz s’est appuyé sur un excellent service, qui est la clé pour remporter la victoire. « Je suis assez content de mon service », a ajouté le joueur polonais. « Réussir grâce à ce coup m’a beaucoup aidé. C’était un très bon match. Mais il a aussi été difficile, notamment quand Raonic a commencé à faire beaucoup de services gagnants dans le troisième set. Je savais que j’allais devoir rester concentré si je voulais gagner. Je l’ai finalement fait dans le tie break et j’ai pu prendre tous les points que se sont joués dans des échanges depuis le fond du court. Il est maintenant temps de me reposer et de e préparer pour le prochain match. » Car c’est un tout autre défi qui s’offre au Polonais. Dans quelques heures, il affrontera la tête de série n°2, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5), pour une place en demi-finales. Il lui faudra une nouvelle fois être extrêmement solide au service et en fond de court s’il veut déjouer les pronostics. En effet, c’est bien le joueur grec qui partira favori dans cette rencontre.

Crédit photos : @ESPNtenis, @tennis_phil

À LIRE AUSSI :

Naomi Osaka pourrait devenir n°1 mondiale devant Ashleigh Barty à l’issue du WTA 1000 de Miami

Thomas Fabbiano, une très belle action pour la lutte contre le cancer de Kristijan Schneider

3 réflexions au sujet de “Miami Open – Hubert Hurkacz et son idylle avec les États-Unis”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s