Analyses

Denis Shapovalov, du côté de Vasek Pospisil, envoie un message fort à l’ATP

Après les mots durs et l’énervement de Vasek Pospisil (n°67) en plein match la semaine dernière lors du Masters 1000 de Miami, le Canadien Denis Shapovalov (n°11) s’est positionné en faveur de son compatriote. Il a par ailleurs envoyé un message fort à l’ATP, qui selon lui connaît des dysfonctionnements importants.


Après s’être qualifié pour le troisième tour du Masters 1000 de Miami, le Canadien Denis Shapovalov (n°11) a évoqué, en conférence de presse, l’incident dont Vasek Pospisil (n°67) a été le principal acteur il y a quelques jours, quand il avait ouvertement critiqué Andrea Gaudenzi, le président de l’ATP. En plein match, Pospisil a insulté Gaudenzi, précisant qu’il avait passé 90 minutes à se faire rabaisser par ce dernier la veille lors d’une réunion. « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé lors de cette réunion parce que je n’étais pas là », a précisé Denis Shapovalov. « J’ai entendu plusieurs acteurs en parler et je ne sais toujours pas ce qu’il s’est réellement passé. Évidemment, je suis du côté de la PTPA. Je sens que nous ne sommes pas représentés de la meilleure façon possible. Je ne vais pas en parler plus. J’ajouterai juste que l’ATP ne fait pas le travail le plus complet possible. Il y a des joueurs qui essaient d’aider au sein de l’ATP pour apporter des informations mais l’ATP ne semble pas apprécier. Ils veulent seulement que l’on joue au tennis et je pense que ce n’est pas la bonne chose. »

Voilà qui est clair, le jeune canadien est un joueur de plus à se rallier à la cause de la nouvelle instance créée par le Serbe Novak Djokovic (n°1). Par ailleurs, il a évoqué un autre sujet qui est revenu plusieurs fois sur la table depuis le début du Miami Open : la lenteur de la surface. « Les courts ici à Miami sont beaucoup plus lents qu’à Dubaï », a-t-il reconnu. « Je ne suis pas tout à fait sûr non plus. Pourtant, ces conditions ne sont pas toutes mauvaises pour mon tennis. Quand j’ai remporté le tournoi de Stockholm (en 2019, son unique titre à ce jour, ndlr), le court était extrêmement lent et j’ai réussi à remporter le titre. Je m’adapte à chaque surface. Maintenant, je vais continuer à m’adapter aux conditions du court pendant l’entraînement. »

Le 11ème joueur mondial est également revenu sur son entrée en lice, avec une rencontre difficile face au Biélorusse Ilya Ivashka (n°116), qu’il a éliminé en trois sets serrés. « Je suis satisfait de la victoire, mais j’ai dû beaucoup souffrir pour l’obtenir », a-t-il expliqué. « Je dois féliciter Ivashka pour le grand match qu’il a réalisé. Il a très bien joué. Il n’est jamais facile d’entrer dans un Masters 1000 où vous avez un bye au premier tour et où votre adversaire a déjà joué un match auparavant. Le premier set était très difficile et il a été plus solide dans les moments les plus importants du match. Je suis heureux d’avoir inversé la tendance.«  Ce lundi, le joueur canadien tentera de rejoindre les huitièmes de finale face au Polonais Hubert Hurkacz (n°37). « Ce sera un match très difficile », prévient-il. « Hubert et moi avons joué plusieurs fois et le dernier match, c’était récemment à Dubaï. C’est un joueur capable de tout faire sur le terrain. Je devrai être très attentif pour pouvoir le contrer. Il y a une semaine, je l’ai battu en deux sets mais ici à Miami, les conditions sont différentes et c’est un match totalement nouveau. J’aurai une bataille difficile devant moi. »

Crédit photos : @tennis_phil, @ESPNtenis

À LIRE AUSSI :

À l’image de Benoît Paire, le monde du tennis connaît-il une période de déprime ?

Le Challenger de Lille a relevé le défi d’organiser un tournoi en pleine pandémie

4 réflexions au sujet de “Denis Shapovalov, du côté de Vasek Pospisil, envoie un message fort à l’ATP”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s