Analyses

Vainqueur à Dubaï, Garbiñe Muguruza de retour au plus haut niveau

La troisième aura été la bonne. Pour sa troisième finale de la saison, l’Espagnole Garbiñe Muguruza (n°16) a enfin ouvert son compteur en 2021 ! Il s’agit de son premier titre en quasiment deux ans, avec un niveau de jeu en constante hausse ces dernières semaines. est-elle prête à jouer de nouveau les premiers rôles en Grand Chelem ? Comment le savoir, mais sa fraîcheur au moment de la victoire, ce samedi à Dubaï, faisait du bien à voir.


La dernière fois qu’elle avait soulevé un trophée, c’était au mois d’avril 2019, au tournoi de Monterrey, au Mexique. cela allait bientôt faire deux ans… Deux ans de disette et de finales perdues. Cependant, la joueuse espagnole Garbiñe Muguruza (n°16) peut mettre cette période derrière elle, puisqu’elle a remporté le titre ce samedi au tournoi WTA 1000 de Dubaï, son plus gros titre depuis Cincinnati en 2017. Déjà vainqueur en Grand Chelem à deux reprises (Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017), la joueuse de 27 ans enchaînait depuis les hauts et les bas. Il y a eu des moments difficiles, comme ces trois défaites au deuxième tour en Grand Chelem en 2018 (Open d’Australie, Wimbledon et US Open) ou ces deux défaites d’entrée en 2019 (Wimbledon et US Open). Mais il y avait aussi eu des hauts, récemment, même si le trophée se refusait toujours à elle. La saison 2020 avait d’ailleurs bien débuté pour Garbiñe Muguruza, finaliste malheureuse à l’Open d’Australie, qui n’avait pu remporter son troisième titre ne Grand Chelem, battue par la toute fraîche Sofia Kenin (4-6, 6-2, 6-2). Et puis, il y a eu la pandémie et un petit coup d’arrêt, qui a empêché l’Espagnole de repartir du bon pied en fin de saison 2020, avec seulement un deuxième tour à l’US Open et un troisième tour à Roland-Garros. Mais lors de l’inter-saison, elle était bien décidée à travailler dur pour repartir de l’avant et, accompagnée par l’ancienne joueuse Conchita Martinez, elle a tout mis en œuvre pour retrouver le premier plan.

Garbiñe Muguruza aurait pu récolter les fruits de son dur labeur dès le début de la saison, quand au début du mois de février elle disputait sa première finale de la saison 2021 au Yarra Valley Classic de Melbourne, un des tournois WTA 500 mis sur pied pour préparer le premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Mais elle s’est heurtée à la n°1 mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty (7-6 [3], 6-4). Quelques jours plus tard, lors de l’Open d’Australie – où elle semblait être en bonne forme -, elle a eu le malheur de croiser la route de Naomi Osaka (n°2), la futur vainqueur, en huitièmes de finale (défaite en trois sets 4-6, 6-4, 7-5). Loin de baisser les bras, la joueuse originaire du Vénézuela est repartie de l’avant au mois de mars, se qualifiant pour al finale du tournoi WTA 500 de Doha la semaine dernière. Et il aura fallu une grande Petra Kvitova (n°10) pour la battre en finale, en deux sets 6-2, 6-1. « Ce n’était vraiment pas mon jour, je pense », déclarait-elle lors de la cérémonie de remise des trophées, se disant peut-être dans un coin de sa tête que la roue allait tourner et que son tour viendrait enfin…

Et son tour est venu ! Cette semaine, au tournoi WTA 1000 de Dubaï, Garbiñe Muguruza a remporté son huitième titre sur le circuit WTA, ne laissant que des miettes à ses adversaires. en huitièmes de finale, elle n’a fait qu’une bouchée de la tenante du titre Porte d’Auteuil, la Polonaie Iga Swiatek (n°15), éliminée en deux sets 6-0, 6-4. Elle a connu sa plus grosse alerte en quarts de finale, om elle affrontait la Biélorusse Aryna Sabalenka (n°8), mais elle est parvenue à la maîtriser en trois sets 3-6, 6-3, 6-2, finissant par prendre le dessus sur son adversaire. En demies, Muguruza n’a pas tergiversé pour éliminer la Belge Elise Mertens (n°18) en deux sets 6-4, 7-6 (5), s’évitant un troisième set de tous les dangers. enfin, ce samedi, elle a battu la Tchèque Barbora Krejcikiova (n°63), en grande forme ces dernières semaines, en deux sets 7-6 (6), 6-3 en finale. « Cela signifie beaucoup, ce n’est jamais facile de gagner des titres », a déclaré la joueuse de 27 ans en conférence de presse d’après-match. « Cela n’arrive pas souvent, et je suis ravie que cela se soit produit maintenant, après quelques finales qui ne se sont pas déroulées dans mon sens. C’est un bon soulagement de pouvoir tenir un trophée. »

Et pourtant, cette finale n’a pas été facile, durant deux heures et huit minutes de jeu. Le premier set a été primordial et le tie break a été très serré. Il s’est joué à quelques points, qui ont été en faveur de Garbiñe Muguruza. « C’était un match très serré », a ajouté la vainqueur. « Cela aurait pu se passer dans les deux sens. J’ai l’impression que les finales sont très difficiles, entre les deux meilleures joueuses de la semaine, et j’ai dû travailler dur pour gagner. Je suis très heureuse. » En effet, Barbora Krejcikova a mené 5-3 dans le jeu décisif, obtenant même une balle de set à 6-5, mais l’Espagnole a servi le plomb pour s’en sortir et faire tourner la première manche, remporté après 65 minutes de jeu. « J’ai dû travailler très dur dans le premier set, cela s’est joué à un point et je suis heureuse que cela soit allé dans mon sens », a expliqué Muguruza. Grâce à ce titre, la joueuse ibère devrait monter à la 13ème place au classement WTA et se rapprocher un peu du Top 10, où elle aurait largement sa place si elle parvient à être régulière tout au long de la saison. Pour la suite, elle pourrait jouer les premiers rôles lors du tournoi WTA 1000 de Miami, si la fatigue ne l’empêche pas de s’aligner. Puis, nous verrons comment elle s’adapte à la terre battue, en espérant la revoir parmi les favorites à Roland-Garros, et pourquoi pas y soulever le trophée pour la deuxième fois dans sa carrière ?

Crédit photos : @DDFTennis

À LIRE AUSSI :

Roger Federer : « C’est un retour vraiment très positif pour moi »

Si Benoît Paire n’a plus envie… pourquoi est-il allé jouer la tournée sud-américaine sur terre battue ?

2 réflexions au sujet de “Vainqueur à Dubaï, Garbiñe Muguruza de retour au plus haut niveau”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s