Reportages

C’est l’événement que tout le monde attend : le retour à la compétition de Roger Federer

Cette semaine, le tournoi ATP 250 de Doha n’aurait pas dû autant attirer l’attention sur lui. Seulement, il sera le théâtre du grand retour de Roger Federer (n°6), plus de treize mois après son dernier match, en demi-finales de l’Open d’Australie en 2020. Voilà de quoi braquer tous les projecteurs sur la ville qatari, où tout le monde scrutera la condition physique du joueur suisse, plus que son jeu.



Ce week-end, Roger Federer (n°6) est arrivé à Doha, en vue de participer au tournoi ATP 250 de la ville qatari, son premier en cette saison 2021. Et il a dû composer entre quelques séances d’entraînement et un passage obligé devant les médias du monde entier. Car, en effet, tout le monde se demande comment son corps de près de 40 ans va réagir après plus de 400 jours sans la moindre compétition de haut niveau. Et si l’environnement mondial a changé depuis l’arrivée de la pandémie de Coronavirus, le Suisse s’est dit prêt à relever ce nouveau défi, peut-être l’ultime de sa riche carrière. « J’ai juste l’impression que l’histoire n’est pas encore finie », a déclaré Roger Federer à la presse, dans des propos relayés par le site officiel de l’ATP. « Je voudrais avoir un bon niveau pour jouer contre les meilleurs joueurs, pour jouer les plus grands tournois, les gagner et, espérons-le, participer encore aux conversations sur le tennis. » S’il a choisi le tournoi ATP 250 de Doha pour son grand retour, ce n’est pas un hasard : l’Helvète y a déjà remporté trois titres, avec un record de 26 victoires pour seulement 3 défaites. Dix-huit ans après sa première apparition, il semble heureux de revenir encore et encore sur le site du tournoi. « Je suis très heureux de revenir jouer à nouveau à un tournoi », a-t-il ajouté. « Cela fait longtemps. Je n’ai jamais pensé que cela prendrait autant de temps. Je suis venu ici au Qatar en 2003 pour la toute première fois et j’ai toujours aimé jouer ici. C’est excitant d’être de retour, de revoir tous les joueurs. J’ai hâte de commencer. »

En ce qui concerne ses propres attentes, Roger Federer préfère rester sur la réserve. Il a déjà remporté 103 titres sur le circuit ATP et ne veut pas se mettre trop de pression concernant les résultats purs et durs, même s’il a admis avoir été surpris par son genou et son niveau de jeu à l’entraînement. « Voyons déjà comment se dérouleront les matches », a déclaré le joueur de 39 ans. « Voyons comment l’entraînement se déroule avec les meilleurs joueurs. Il s’agit toujours de devenir plus fort, meilleur, plus en forme, plus rapide et tout le reste. J’espère qu’à Wimbledon, je serai à 100% et qu’à partir de là, la saison commencera vraiment pour moi. Tout, jusque-là, permettra de voir comment ça se passe. Je pourrais me surprendre. En fait, je l’ai déjà fait à l’entraînement ces trois dernières semaines. J’ai été surpris de voir à quel point tout s’est bien passé. » Depuis sa dernière apparition en compétition, ses rivaux ne se sont pas gênés pour le rattraper. En effet, Rafael Nadal (n°3) a égalé son record de 20 titres en Grand Chelem et Novak Djokovic (n°1) vient de passer son record de 310 semaines à la tête du tennis mondial. De quoi motiver Roger Federer ? « Ce que Novak et Rafa ont fait ces derniers temps est extraordinaire », a-t-il concédé. « Ils n’ont pas non plus 25 ans. Novak a de nouveau gagné en Australie et Rafa à Roland-Garros. Ils semblent être à leur apogée, ce qui est excellent pour le tennis. Ma préoccupation est plus sur mon propre jeu, ma propre santé par rapport aux records, pour être honnête. Je pense que pour eux, c’est peut-être plus gros que pour moi en ce moment parce que pour moi, c’était très important au fur et à mesure que je me rapprochais de Pete Sampras. Une fois que vous l’avez, vous essayez de faire de votre mieux et c’est ce que j’essaye de faire. Mais tous les records sont là pour être battus. J’espère qu’ils continueront. »

De retour à Doha pour la première fois depuis 2012, la réelle question qui intéressera le microcosme du tennis pendant toute la semaine sera de voir comment le genou du Suisse réagit en compétition. Rappelons qu’il a tout de même subi deux opérations, ce qui n’est pas rien à son âge pour un sportif de haut niveau. « Je pense que le genou dictera mon retour, les résultats, combien de temps je pourrai encore continuer à jouer », a expliqué celui qui est cette semaine 6ème joueur mondial. « Je sais qu’il est rare qu’un joueur de près de 40 ans revienne après un an d’absence et j’ai été surpris du temps qu’il a fallu, mais j’ai pris la décision assez tôt avec mon équipe que je voulais prendre le temps, sans aucune précipitation, pour revenir sur le circuit. Il est important que je n’ai plus aucune blessure, aucune douleur et que je puisse vraiment m’amuser sur le circuit. » S’il a profité de sa famille pendant cette pause de plus d’un an, le joueur helvète pense également que ce break pourrait lui être bénéfique et pourrait lui permettre de prolonger un peu plus sa carrière. « Je crois que ce que vous manquez à cause des blessures, vous pouvez l’ajouter à la fin de votre carrière », a-t-il déclaré. « J’ai l’impression que pour comme quelqu’un comme moi, qui a disputé près de 1 500 matches, les pauses sont toujours les bienvenues. J’ai bien aimé le temps passé à la maison. Après 20 ans de circuit, être à la maison pendant une longue période, avoir utilisé cette période d’une manière différente, a en fait été très agréable. » Quoiqu’il en soit, il est désormais temps de retourner sur le court. Un retour qui s’effectuera ce mercredi, face au Britannique Dan Evans (n°28) ou face au Français Jérémy Chardy (n°54). Ce qui sera déjà une forme de réussite pour Roger Federer, d’être là sur un court de tennis à jouer un tournoi officiel. « Quelle que soit la manière dont ce tournoi se déroulera, je serai heureux de quitter le terrain car j’aurai de nouveau joué un tournoi », a ajouté l’ancien n°1 mondial. La messe est dite, rendez-vous mercredi.

Crédit photos : @sport_tv_org, @rogerfederer

À LIRE AUSSI :

Andrey Rublev, les cinq sens affûtés quand il joue un 500

Marcus Willis, de la lumière à Wimbledon en 2016 à une retraite définitive

4 réflexions au sujet de “C’est l’événement que tout le monde attend : le retour à la compétition de Roger Federer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s