Analyses

Andrey Rublev, les cinq sens affûtés quand il joue un 500

Quand il s’agit de jouer un tournoi ATP 500, le Russe Andrey Rublev (n°8) devient quasiment imbattable. Très fort dans cette catégorie de tournoi, il jouera une nouvelle finale ce dimanche lors du tournoi ATP 500 de Rotterdam. Focus sur ses statistiques dans ce type de compétition, où il se frotte aux tous meilleurs.


Si on devait définir qui est le meilleur joueur pour chaque catégorie de tournoi, Andrey Rublev (n°8) serait assurément en pôle position en ce qui concerne la catégorie ATP 500. En effet, sur les cinq titres qu’il a remportés en 2020, les trois derniers l’ont été en ATP 500 : Hambourg (terre battue), Saint-Pétersbourg et Vienne (indoor). Si on prend en compte le fait que le Russe dispute là son tout premier tournoi ATP 500 de la saison 2021, il en est à 19 victoires consécutives dans cette catégorie. Tout simplement faramineux. Depuis 2009, seuls Roger Federer (28 victoires consécutives) et Andy Murray (21 victoires de rang) ont fait mieux.

Ce dimanche, il tentera donc de conclure une vingtième victoire de rang dans un tournoi ATP 500, pour triompher pour la première fois de sa carrière à Rotterdam, où de grands noms comme Roger Federer, Andy Murray, Stan Wawrinka, Lleyton Hewitt ou encore Gaël Monfils se sont imposés. Notez qu’Andrey Rublev compte déjà douze victoires en treize matches cette saison, après avoir dominé le Grec Stefanos Tsitsipas (n°6), tête de série n°2, en deux sets 6-3, 7-6 (2) samedi, grâce notamment à 34 coups gagnants. « Je joue au tennis pour jouer au meilleur niveau, pour jouer dans les meilleurs tournois, pour essayer d’être compétitif, puis pour aller plus loin et pour essayer de les gagner », a déclaré le joueur russe lors de l’interview réalisée sur le court. « Une finale, c’est toujours spécial, alors je vais essayer de faire de mon mieux demain. »

Pour tenter de remporter un huitième trophée, le joueur de 23 ans sera opposé, aux alentours de 15h30, au Hongrois Marton Fucsovics (n°59). Les deux joueurs ‘e se sont rencontrés que deux fois, pour une victoire partout. Si Andrey Rublev veut conserver son rythme de victoires en ATP 500, il devra se montrer aussi agressif que depuis le début du tournoi de Rotterdam, et prendre le filet d’assaut quand il le faudra pour conclure les points. Nul doute qu’il en est capable, pour poursuivre son incroyable série de victoires. « Je suis content de ma performance », a-t-il ajouté en interview. « Je suis heureux d’être en finale. J’ai gagné de très bons matches. Tout va bien. Je veux juste continuer à travailler, continuer à essayer de m’améliorer et nous verrons ce qui va se passer. »

Crédit photos : @atptour, @abnamrowtt

À LIRE AUSSI :

Marcus Willis, de la lumière à Wimbledon en 2016 à une retraite définitive

Vous n’avez rien compris à la prolongation du gel du classement par l’ATP ? Nous non plus…

3 réflexions au sujet de “Andrey Rublev, les cinq sens affûtés quand il joue un 500”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s