Analyses

Découvrez pour quelles raisons Roger Federer ne jouera pas le Masters 1000 de Miami

Ce lundi, nous avons appris que le Suisse Roger Federer (n°5) ne disputera pas le Masters 1000 de Miami, le premier tournoi de cette catégorie de la saison. En effet, Tony Godsick, l’agent du joueur helvète, a révélé les véritables raisons de ce désistement, alors que le joueur de 39 ans effectuera son retour la semaine prochaine après plus de 13 mois sans compétition.


Un temps inscrit sur la liste des engagés, le Suisse Roger Federer (n°5) ne participera finalement pas au Masters 1000 de Miami. Telle a été la nouvelle annoncée ce lundi, alors qu’il s’agira du premier Masters 1000 de la saison. En même temps, alors qu’il n’a plus joué en compétition depuis plus de 13 mois, difficile de penser que le joueur de 39 ans allait enchaîner trois tournois d’affilée, avec en plus, en temps de pandémie mondiale, un voyage entre la péninsule arabique et les États-Unis. Par ailleurs, il semble impossible pour l’Helvète de se rendre en Floride sans sa famille et de s’exposer à d’éventuelles bulles ou quarantaines. Cependant, Toni Godsick, l’agent de Roger Federer, a révélé au Miami Herald la véritable raison de son absence à Miami. Ce dont nous sommes sûrs, c’est que le Suisse participera la semaine prochaine au tournoi ATP 250 de Doha, à un peu plus de 600 kilomètres de chez lui, où sa famille pourrait être présente. S’il a choisi ce tournoi, c’est que les courts en dur ne sont pas aussi rapides qu’à Dubaï, par exemple, et que le tableau y sera également moins relevé, ce qui n’est pas plus mal pour une reprise. Si tout va bien, il devrait ensuite enchaîner avec le tournoi ATP 500 de Dubaï, la semaine suivante, même si sa participation est soumise à quelques conditions. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que le Masters 1000 de Miami n’a jamais été au programme de son retour.

En effet, pour que Roger Federer s’aligne à Dubaï, il faut que son corps – et notamment son genou – répondent parfaitement bien à cette reprise lors du tournoi de Doha. Il s’agira là d’un premier test grandeur nature pour le joueur helvète. Pour Tony Godsick, la présence de Federer aux Émirats Arabes Unis n’est pas sûre à 100%. Si le Suisse termine la semaine sans gêne au niveau du genou et en totale confiance en son tennis, il fera le déplacement jusqu’à Dubaï. La blessure qu’il a eue est très grave et personne dans son entourage ne veut prendre de risques. Par conséquent, plutôt que de voyager jusqu’à Miami, l’équipe de Federer a préféré choisir une autre option, après un ou deux tournois joués dans la péninsule arabique : travailler son physique durant la fin du mois de mars. Après ce retour sur dur, Roger Federer préfèrera prendre le temps de s’entraîner, voire d’effectuer quelques réglages, chez lui dans sa résidence de Dubaï où il pourra être accompagné de sa famille. Pourquoi ce choix de retourner à l’entraînement plutôt que d’enchaîner la compétition qui, selon certains, est la meilleure des choses à faire pour retrouver le rythme, surtout après une aussi longue absence ?

En fait, Roger Federer prévoit de disputer quelques tournois sur terre battue, dans l’idée d’atteindre son meilleur niveau sur gazon, où il devrait jouer le tournoi ATP 500 de Halle et Wimbledon, qui reste un de ses plus grands objectifs pour 2021 (avec les Jeux Olympiques de Tokyo). Il ne veut donc pas passer deux mois sans disputer le moindre tournoi, d’où des choix qui se sont imposés à lui. Lors de la tournée européenne sur terre battue, il devrait disputer un ou deux tournois, comme il l’avait fait en 2019, avant e voyager à Paris pour jouer Roland-Garros. Il s’agira de son premier tournoi du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie en 2020, ce qui sera un vrai test pour son genou, sur un format au meilleur des cinq sets et sur une surface exigeante physiquement. De plus, il y rencontrera des adversaires souvent dangereux, notamment en deuxième semaine (s’il parvient jusque-là). Ce qui est clair, en tout cas, c’est que Roger Federer ne veut prendre aucun risque à seulement quelques mois de son 40ème anniversaire. Il va reprendre son retour avec aisance. Son programme va s’affiner au cours des semaines à venir, selon la façon dont son genou réagit à son retour à la compétition, à Doha. Rappelons que le joueur suisse n’a aucune obligation de participer à un tournoi ou un autre, contrairement aux autres joueurs, puisqu’il réunit trois conditions définies par l’ATP : il a joué plus de 600 matches sur le circuit, il est actif depuis plus de 12 ans et il a dépassé – depuis un certain temps – l’âge de 31 ans.

Crédit photos : @Eurosport_FR, @norinchi_df

À LIRE AUSSI :

Alexei Popyrin et Juan Manuel Cerundolo, destins croisés pour leur première sur le circuit ATP

Prévu pour être un grand rendez-vous de tennis, le tournoi ATP 500 de Rotterdam a subi une véritable hécatombe !

5 réflexions au sujet de “Découvrez pour quelles raisons Roger Federer ne jouera pas le Masters 1000 de Miami”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s