Analyses

Open Sud de France – Après de longues absences, retours délicats pour Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille

L’un et l’autre ont été éloignés des courts pendant plus d’un an à cause d’un corps vieillissant ou recalcitrant. Comme si leurs destins étaient croisés, ils ont tous les deux effectué leur retour sur le circuit ATP, à moins de 24 heures d’intervalle, lors du tournoi ATP 250 de Montpellier. Avec le même résultat : une défaite d’entrée, sur le plan sportif, mais une réelle victoire sur le plan physique.


Ces deux joueurs dont nous parlons sont Français. Ils ont tous les deux été obligés de dire stop, pendant de longs mois, suite à une blessure importante. Tous deux font partie de la All In Academy de Thierry Ascione et leurs destins semblent liés, puisqu’ils ont effectué leur retour, en simultané, lors du tournoi ATP 250 de Montpellier. Ces deux joueurs, ce sont Jo-Wilfried Tsonga (n°66) et Lucas Pouille (n°78). Qui, de par leurs expériences, nous démontre qu’il est difficile de revenir à son meilleur niveau après tant de temps d’absence. Du temps, il leur en faudra certainement pour passer des tours dans des tournois professionnel, tout comme il leur en faudra pour retrouver toutes leurs qualités physiques. Mais l’essentiel est ailleurs : ils sont de retour et motivés, et il vont tout faire pour retrouver les sommets qu’ils ont déjà tutoyé.

Pour le premier, Jo-Wilfried Tsonga, cela faisait 398 jours qu’il n’était plus apparu au plus haut niveau. En effet, son dernier match remontait à son abandon, le 21 janvier 2020, lors du premier tour de l’Open d’Australie, face à l’Australien Alexei Popyrin (n°114). Lundi, il a donc disputé son premier match sur le circuit ATP en cette année 2021, perdant au premier tour du tournoi ATP 250 de Montpellier face à l’Américain Sebastian Korda (n°92) en deux sets 6-4, 6-2. Le score peut paraître sévère, mais l’important est bien que le Manceau soit allé au bout. Si la première manche fut plutôt équilibrée, il a tout de même flanché dans le deuxième set. Tsonga a montré ses limites physiques du moment, qui ont semblé logiques après tant de temps sans jouer en compétition. Mais le plus important pour le joueur tricolore était de prendre à nouveau du plaisir sur le court. « C’est déjà une petite victoire d’avoir pu être sur le court », a-t-il expliqué après sa défaite. « C’était un vrai défi de pouvoir être là et être compétitif. C’est sûr que je ne suis pas à mon ancien niveau, c’est normal après une année sans jouer, après tout ce que j’ai traversé. Je savais que je n’allais pas faire le meilleur match de ma vie. Par contre, j’ai pris beaucoup de plaisir et ça m’a fait du bien de retrouver les courts et de pouvoir à nouveau puncher, essayer de gagner des points, des jeux et des matches. » À 35 ans, après une grosse blessure à la hanche l’ayant obligé à prendre soin de son corps, Jo-Wilfried Tsonga sait qu’il lui faudra du temps pour retrouver une caisse physique qui pourrait lui permettre de se rapprocher de son meilleur niveau. Mais il fallait commencer par revenir et le choix de Montpellier, où il a été titré en 2019, n’était pas anodin. « À un moment donné, il faut prendre son courage à deux mains, retourner sur le terrain et essayer d’aller jouer pour pouvoir reprendre le rythme et enchaîner les matches », a ajouté le Manceau. « Je n’ai pas le temps d’attendre deux-trois ans que ça aille mieux. »

De son côté, Lucas Pouille n’était plus apparu sur le circuit principal depuis le Masters 1000 de Shanghai, en octobre 2019. Il avait bien essayé de revenir, sur le circuit Challenger, au mois de mars 2020, notamment à Indian Wells. Mais le confinement est passé par là et il a décidé de prendre soin de son coude. Revenu, toujours en Challenger, à Quimper il y a quelques semaines, il a retrouvé le circuit ATP ce mardi à Montpellier. Au premier tour, comme son compatriote, il a rivalisé pendant un set avant de s’écrouler. Il s’est donc incliné face à un autre joueur tricolore, Benjamin Bonzi (n°125), en deux sets 7-6 (8), 6-2. Le Nordiste a eu de bons passages, montrant qu’il n’a rien perdu de sa qualité de frappé, mais il a manqué de lucidité dans les moments importants. Le manque de compétition s’est alors fait sentir. « Le plus dur, sur une reprise, c’est de réussir à maintenir le niveau tout au long du match et faire le bon choix au moment important », a-t-il déclaré après la rencontre. « Le niveau de jeu, c’était pas mal aujourd’hui (mardi, ndlr). Après, dans le tie-break ou sur balles de break, j’ai fait des mauvais choix ou je les ai mal réalisés. » Pour lui aussi, il faudra certainement du temps avant qu’il ne retrouve son meilleur niveau. Mais que ce soit pour Tsonga ou pour Pouille, si l’envie et la motivation sont là et que leur corps les laisse tranquille, le reste pourrait suivre quand on sait de quoi ils sont capables quand ils sont en forme et en confiance.

Crédit photos : @OpenSuddeFrance, @WeAreTennis, @TennisMagazine1

À LIRE AUSSI :

Open d’Australie – Les 10 conclusions laissées par les triomphes de Novak Djokovic et Naomi Osaka

Open d’Australie – Novak Djokovic avait une revanche à prendre à Melbourne

2 réflexions au sujet de “Open Sud de France – Après de longues absences, retours délicats pour Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s