Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°12 : Quand Daniil Medvedev fait taire la véhémence de Stefanos Tsitsipas

La fin du tournoi approche à grands pas, et cela s’est ressenti ce vendredi. En effet, il y a eu beaucoup moins d’action sur les courts de Melbourne Park, avec une seule demi-finale masculine en simple. Par ailleurs, la finale du double féminin a livré son verdict, en attendant les finales prévues en simple ce week-end. Allez, suivez-nous, on vous emmène de l’autre côté du globe pour un récapitulatif de cette douzième journée de compétition !


Daniil Medvedev, trop fort malgré la rébellion de Stefanos Tsitsipas

Ce vendredi, le Russe Daniil Medvedev (n°4) s’est qualifié pour sa deuxième finale en Grand Chelem. En demi-finales de cet Open d’Australie, il est venu à bout du Grec Stefanos Tsitsipas (n°6) en trois sets 6-4, 6-2, 7-5 après deux heures et neuf minutes de jeu. Pendant deux sets, le joueur grec n’a pas existé, mais il s’est rebellé dans la troisième manche. Une rébellion vite matée par le joueur russe, qui est parvenu à conclure à sa première balle de match. Là où Medvedev a été très fort, c’est avec son service : 17 aces au total, 68% de premières balles et 88% de points gagnés derrière cette première balle de service. Par ailleurs, le Russe a frappé 46 coups gagnants pour continuer sa série de victoires consécutives, qui en est désormais à 20. S’il joue à ce niveau en finale, il aura toutes ses chances pour empêcher le Serbe Novak Djokovic (n°1) de remporter un neuvième trophée à Melbourne et un dix-huitième titre en Grand Chelem. Car oui, Daniil Medvedev a aujourd’hui toutes les armes et la confiance nécessaire pour soulever son premier trophée dans un tournoi Majeur. Il a d’ailleurs battu le n°1 mondial lors de leur dernière rencontre et n’a plus perdu face à un joueur du Top 10 depuis le début du mois de novembre 2020… Cela nous promet une belle finale !

La réaction de Daniil Medvedev au geste d’agacement de Stefanos Tsitsipas

Alors qu’il venait de se faire breaker en début de deuxième set, après avoir déjà concédé la première manche, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°6) a eu un geste d’agacement au changement de côté. Ainsi, il a explosé sa bouteille à terre, ce qui a répandu de l’eau au sol et a demandé l’intervention des ramasseurs de balles pour essuyer la « bêtise » du joueur grec. Comme si cela ne suffisait pas, son adversaire – Daniil Medvedev (n°4) – a eu une réaction un peu cocasse, lui qui n’est pas le dernier quand il s’agit de laisser parler sa frustration. En effet, il a presque reproché à l’arbitre de chaise de ne pas donner un avertissement à Tsitsipas ! Notez cependant que ce dernier lui a donné un petit avertissement verbal, plus pour la forme…

Les stats incroyables de Daniil Medvedev

On l’a dit, le Russe Daniil Medvedev (n°4) a survolé sa demi-finale face au Grec Stefanos Tsitsipas (n°6). En témoignent les statistiques globales sur l’ensemble de la rencontre, et encore plus celles relevées par un de nos confrères du quotidien L’Equipe après les deux premiers sets. Ainsi, pour mener 6-4, 6-2, c’est au service que Medvedev s’est montré implacable : il a frappé 11 aces, avec un taux de réussite de 71% de premières balles. Par ailleurs, en ce début de partie, le joueur russe n’a perdu que 10 points sur son service et n’a concédé aucune balle de break (ce qui n’a pas été le cas dans la troisième manche…). Enfin, pendant deux sets, Medvedev a joué 28 coups gagnants pour seulement… 13 fautes directes, ce qui montre à quel point il a dominé les débats pendant la première partie du match.

Elise Mertens et Aryna Sabalenka titrées en double

Ce vendredi, la finale du double féminin a livré son verdict. Ainsi, la Belge Elise Mertens et la Biélorusse Aryna Sabalenka ont remporté leur deuxième trophée ensemble. En finale de l’Open d’Australie, elles ont largement pris le dessus sur les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova en deux sets 6-2, 6-3. Après avoir triomphé à l’US Open en 2019, Mertens et Sabalenka remportent ainsi leur premier titre à Melbourne, elles qui étaient têtes de série n°2. Une victoire plutôt logique, donc, qui en appelle peut-être d’autres…

Le chiffre du jour : 26

Ils sont 26 joueurs à avoir battu l’Espagnol Rafael Nadal (n°2) dans un tournoi sans jamais aller au bout et soulever le trophée. C’est dire l’exigence que requiert une victoire face au Majorquin, qui semble vider ses adversaires de toute leur énergie. Ce vendredi, Stefanos Tsitsipas (n°6) n’a malheureusement pas échappé à la règle, comme ses vingt-cinq prédécesseurs. En effet, après avoir battu le n°2 mondial en quarts de finale de l’Open d’Australie, le Grec a semblé inexistant en demi-finales face au Russe Daniil Medvedev (n°4). Mercredi, Tsitsipas était revenu d’un handicap de deux sets à zéro, ce qu’il a peut-être payé ce vendredi en demies.

Crédit photo : @atptour, @tennischannel, @AustralianOpen, @PicsHQs

À LIRE AUSSI :

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°11 : Serena Williams a-t-elle fait ses adieux au public australien ?

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°10 : Stefanos Tsitsipas renverse Rafael Nadal, Daniil Medvedev intraitable

5 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°12 : Quand Daniil Medvedev fait taire la véhémence de Stefanos Tsitsipas”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s