Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°11 : Serena Williams a-t-elle fait ses adieux au public australien ?

Ce jeudi, les demi-finales du tableau féminin ont livré leur verdict ! Nous savons désormais qui seront les deux joueuses à se battre samedi pour soulever le premier trophée en Grand Chelem de la saison. Du côté des hommes, une des deux demies s’est également jouée en night session. Voici donc le récapitulatif de cette journée marquée par le retour du public dans les tribunes, notamment sur la Rod Laver Arena !


Déçue, Serena Williams fond en larmes

Après sa défaite en demi-finales de l’Open d’Australie, l’Américaine Serena Williams (n°11) était forcément extrêmement déçue. Ce qu’elle n’a pu cacher en conférence de presse, qui à un moment donné a tourné court. Pour une énième fois dans ce premier tournoi du Grand Chelem de la saison, on a vu une championne verser des larmes. Ainsi, Serena Williams a fini par laisser ses émotions l’envahir et a même quitté la salle, d’un coup. À ce moment-là de la conférence de presse, il venait de lui être demandé si des saluts au public, après avoir perdu contre la Japonaise Naomi Osaka (n°4) étaient des adieux. « Je ne sais pas. Si je fais mes adieux, je ne le dirai à personne », a répondu la joueuse de 39 ans avant son départ soudain. Reste une question en suspens : reverra-t-on Serena Williams à Melbourne en 2022 ? Impossible à dire aujourd’hui…

Naomi Osaka, nouvelle patronne du tennis féminin ?

Ce jeudi, la Japonaise Naomi Osaka (n°3) s’est qualifiée pour la quatrième fois de sa carrière en finale d’un Grand Chelem, qui sera par ailleurs sa deuxième à Melbourne. Pour y parvenir, elle a pris le dessus sur l’Américaine Serena Williams (n°11) en deux sets 6-3, 6-4. Ainsi, elle est au cœur d’une belle série de victoires, qui démontre à quel point elle est en passe de devenir la nouvelle patronne du circuit féminin. Bien qu’elle soit derrière l’Australienne Ashleigh Barty (n°1) et la Roumaine Simona Halep (n°2) au classement WTA, la Japonaise n’en es pas moins la meilleure joueuse depuis plus d’un an. En effet, Naomi Osaka n’a plus perdu un seul match depuis le 7 février 2020, soit un record de 20 rencontres sans aucune défaite. Si elle a fait deux forfaits sur cette période (à Cincinnati l’année dernière et au tournoi WTA 500 de Melbourne juste avant l’Open d’Australie), sa dernière défaite remonte au troisième tour à Melbourne, en 2020, quand elle avait été éliminée en deux sets 6-3, 6-4 par l’Américaine Coco Gauff (n°48). Si elle remporte un quatrième Grand Chelem ce samedi, en attendant de peut-être grimpe sur le trône du tennis mondial, la Japonaise pourra être considérée comme la nouvelle patronne du circuit féminin.

Novak Djokovic, décidément trop fort à Melbourne

Chaque fois qu’il a atteint les demi-finales de l’Open d’Australie, le Serbe Novak Djokovic (n°1) a soulevé le trophée. En sera-t-il de même en 2021 ? Ça en prend peut-être le chemin, notamment après la victoire du n°1 mondial sur le Russe Aslan Karatsev (n°114), issu des qualifications, en trois sets 6-3, 6-4, 6-2 ce jeudi. Par ailleurs, il s’agira là de la vingt-huitième finale en Grand Chelem du Serbe, sa neuvième à Melbourne où il semble invincible. En effet, si le jardin de Roger Federer (n°5) se trouve à Wimbledon et celui de Rafael Nadal (n°2) à Roland-Garros, l’Open d’Australie est vraiment le tournoi du Grand Chelem qui réussit le mieux à Novak Djokovic. Et il compte bien poursuivre sur sa lancée, quel que soit son adversaire en finale. Oubliée la gêne aux abdominaux, le Serbe sera prêt à affronter le Russe Daniil Medvedev (n°4) ou le Grec Stefanos Tsitsipas (n°6), qui joueront l’un ou l’autre pour un premier titre en Grand Chelem. Et s’il l’emporte, le Serbe se rapprochera un peu du record de victoires en Grand Chelem, bloqué à 20 par Federer et Nadal, puisqu’il soulèverait son dix-huitième trophée dans un tournoi Majeur.

Serena Williams y arrivera-t-elle un jour ?

Une fois encore, la légende Serena Williams (n°11) échoue à égaler le record de 24 victoires en Grand Chelem. C’est ainsi la onzième fois qu’elle tente d’atteindre ce chiffre ultime et qu’elle n’y parvient pas. Cette fois-ci, comme à l’US Open en septembre dernier, elle s’arrête en demi-finales. Cependant, depuis Roland-Garros en 2018, l’Américaine a perdu quatre fois en finale (Wimbledon et US Open en 2018 et en 2019). Par ailleurs, elle avait abandonné en huitièmes à Roland-Garros en 2018, puis au deuxième tour en 2019. Enfin, elle a échoué en quarts de finale à Melbourne en 2019, et au troisième tour en 2020. Wimbledon semble être sa meilleure chance d’atteindre enfin cet ultime record… Y parviendra-t-elle en 2021 ?

Une grande première pour Jennifer Brady

Après s’être qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem lors du dernier US Open, l’Américaine Jennifer Brady (n°24) a franchi un cap supplémentaire, ce jeudi. En effet, elle est parvenue à se qualifier pour la finale de l’Open d’Australie en dominant la Tchèque Karolina Muchova (n°27) en trois sets 6-4, 3-6, 6-4. Bien qu’elle soit plus âgée que sa prochaine adversaire, la Japonaise Naomi Osaka (n°3), c’est bien elle qui fera office de nouvelle venue ce samedi en finale. Et vu l’état de forme de sa prochaine adversaire, elle devra jouer son meilleur tennis si elle veut ouvrir son palmarès en Grand Chelem ce samedi ! Nous ne sommes cependant pas à l’abri d’une surprise, même si cette demi-finale a été plutôt décousue, en atteste le dernier jeu du match, très disputé, où la nervosité des deux joueuses s’est ressentie.

Le chiffre du jour : 100

Cent, c’est le nombre d’aces frappés par le Serbe Novak Djokovic (n°1) pour arriver en finale de l’Open d’Australie. Une statistique exceptionnelle, qui montre à quel point le service est important sur cette édition 2021, où tous les joueurs s’accordent à dire que la surface est plus rapide que les années précédentes. S’il a été gêné par une blessure aux abdominaux en début de tournoi, elle semble bien loin désormais pour le n°1 mondial, qui parvient à servir normalement. Ainsi, c’est la première fois qu’il frappe autant d’aces pour parvenir en finale d’un tournoi du Grand Chelem. Auparavant, ses deux précédents records étaient de 76 et 73 aces, pour parvenir en finale à Wimbledon en 2013 et 2014. À Melbourne, sa meilleure marque était de 70 aces frappés en six rencontres, pour se rendre en finale. C’était l’année dernière, sur une surface jugée plus lente. À voir désormais combien d’aces le Serbe frappera en finale et si son service sera son arme principale pour aller chercher un neuvième trophée en Australie.

Crédit photo : @WTA

À LIRE AUSSI :

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°10 : Stefanos Tsitsipas renverse Rafael Nadal, Daniil Medvedev intraitable

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°9 : la folle progression d’Aslan Karatsev, Naomi Osaka invincible ?

4 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°11 : Serena Williams a-t-elle fait ses adieux au public australien ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s