Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°10 : Stefanos Tsitsipas renverse Rafael Nadal, Daniil Medvedev intraitable

À Melbourne, ce mercredi, c’était le dernier jour sans présence du public dans les tribunes ! Nous espérons désormais que l’ambiance sera bien meilleure pour les quatre derniers jours de compétition. En attendant, pour la fin des quarts de finale, voici un récapitulatif dont vous êtes désormais habitués, avec des statistiques en pagaille, un Daniil Medvedev (n°4) qui impressionne et encore quelques surprises dans le tableau féminin en simple…


Daniil Medvedev sur le podium du tennis mondial

Qui pourra stopper l’ascension de Daniil Medvedev (n°4) ? Ce mercredi, en quarts de finale de l’Open d’Australie, il a certainement livré l’un de ses meilleurs matches depuis le début de la quinzaine. Opposé à son compatriote Andrey Rublev (n°8), il ne lui a laissé aucune chance puisqu’il l’a éliminé en trois sets 7-5, 6-3, 6-2. « Andrey est en grande forme en ce moment », a d’ailleurs déclaré le Russe en conférence de presse après sa victoire. « C’était l’un des favoris pour aller loin dans ce tournoi. C’était sa quatrième apparition en quarts d’un Grand Chelem donc il voulait absolument aller en demies. Donc remporter ce match en trois sets, spécialement avec cette difficulté physique, me rend très heureux. On a eu des rallyes incroyables, je pense que le match était de haute qualité. » Si Rublev n’a pas démérité, malgré une grosse fatigue ressentie au cours de la rencontre, Medvedev n’en est pas moins à 19 victoires d’affilée. Ce qui le met en confiance pour la fin du tournoi, ce qu’il n’a pu renier devant la presse. « Je suis heureux de mon niveau sur ces matches que j’ai joués et gagnés », a-t-il ajouté. « La confiance joue beaucoup. Quand je perds, mon jeu devient un peu plus faible. Je suis heureux de réussir à garder ce momentum. J’espère que je vais pouvoir le conserver pour deux matches de plus. » Quoiqu’il en soit, que le joueur russe perde ou gagné ce tournoi, il repartira avec son meilleur classement en carrière. En effet, il es déjà assuré de passer n°3 mondial au prochain classement ATP publié lundi prochain, devant l’Autrichien Dominic Thiem. Mais on peut être sûr d’une chose : Daniil Medvedev ne compte certainement pas s’arrêter là.

La remontée impossible de Stefanos Tsitsipas

Pendant deux sets, le dernier quart de finale masculin entre Rafael Nadal (n°2) et Stefanos Tsitsipas (n°6) était à sens unique. En consultant les statistiques de l’Espagnol, on se disait qu’après avoir remporté les deux premiers sets 6-3, 6-2, il était promis à la victoire. Mais c’était sans compter sur l’abnégation du joueur grec. Sans broncher, il s’est libéré et est parvenu à remonter. Lors d’une troisième manche où Nadal a servi le feu – tout comme Tsitsipas -, le Majorquin a faibli au cours du jeu décisif. Il a multiplié les erreurs et petit à petit, le Grec est revenu dans la partie, jusqu’à ce cinquième set où il a breaké son adversaire à 5 jeux partout, au meilleur moment. Finalement, c’est donc Stefanos Tsitsipas qui se qualifie pour les demi-finales en cinq sets 3-6, 2-6, 7-6 (4), 6-4, 7-5. Par conséquent, ce n’est que la troisième fois que l’Espagnol perd une rencontre en cinq manches après avoir gagné les deux premiers sets. Auparavant, cela lui était arrivé à Miami en 2005, contre Roger Federer, et à l’US Open en 2015, face à Fabio Fognini. Pour le joueur grec, ce sera donc une troisième demi-finale en Grand Chelem, face au Russe Daniil Medvedev (n°4). Il essaiera de faire mieux que les deux fois précédentes, où il avait perdu face à Nadal à Melbourne en 2019 et contre le Serbe Novak Djokovic (n°1) à Roland-Garros l’année dernière.

Le rêve éveillé de Karolina Muchova

Ce mercredi, la Tchèque Karolina Muchova (n°27) a une nouvelle fois créé la surprise. En effet, elle s’est qualifiée pour la première fois en demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem en dominant l’Australienne Ashleigh Barty (n°1) en trois sets 1-6, 6-3, 6-2 en quarts de finale de l’Open d’Australie. Si elle en est à huit victoires daff, pour aucune défaite en 2021, son parcours n’a pourtant pas été facile. En effet, c’est la troisième fois que la joueuse tchèque se retrouve mal embarquée face à une joueuse mieux classée et qu’elle parvient à reprendre le dessus. Cela lui était déjà arrivé face à sa compatriote Karolina Pliskova (n°6), puis contre la Belge Elise Mertens (n°16). Muchova vit ainsi un rêve éveillé, elle qui a fait une révélation plutôt étonnante en conférence de presse d’après-match. « Quand j’étais enfant et que j’ai eu mon premier notebook, j’ai mis comme fond d’écran la Rod Laver Arena », a confessé la joueuse de 24 ans. « J’espérais juste qu’un jour ce serait bien de jouer là-bas ou de voir cette arène. Maintenant, je viens de gagner un match et de me qualifier pour les demi-finales. C’est incroyable. » Et le rêve pourrait se poursuivre, puisqu’elle évoluera de nouveau sur la Rod Laver Arena ce jeudi, avec du public, pour sa demie face à l’Américaine Jennifer Brady (n°24).

Quand la chaleur finit par écraser Andrey Rublev

Que s’est-il passé pour Andrey Rublev (n°8) ce mercredi en quarts de finale de l’Open d’Australie ? Le joueur russe, opposé à son compatriote Daniil Medvedev (n°4), a peut-être payé les efforts consentis dans la première manche. En effet, il est remonté d’un break de retard : mené 4-2, il a produit un bel effort pour revenir à 5-5. Cependant, Medvedev a fini par remporter le set 7 jeux à 5. Panne tactique ou physique ? Pour Rublev, c’est un peu des deux. Son jeu qui consiste à frapper en puissance du fond du court n’a eu aucun effet sur la machine précise qu’est Daniil Medvedev. Et le moins bien classé des deux Russes a sûrement été pris à son propre jeu. Fatigué, tant par son jeu physique que par la chaleur écrasante, il n’a ensuite eu d’autre choix que de subir la loi de son compatriote. S’il veut un jour s’imposer en Grand Chelem, Rublev devra peut-être apprendre à s’économiser ou à avoir un plan B plus efficace.

Deuxième demi-finale en Grand Chelem pour Jennifer Brady

Alors qu’elle n’avait remporté que dix rencontres en douze apparitions en Grand Chelem jusqu’à l’Open d’Australie en 2020, l’Américaine Jennifer Brady (n°24) va disputer sa deuxième demi-finale en moins de six mois. En effet, lors du dernier US Open, elle avait déjà atteint ce stade de la compétition, seulement battue par la future lauréate, la Japonaise Naomi Osaka (n°3). Ce mercredi, Brady s’est à nouveau qualifiée pour les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem, à l’Open d’Australie, en battant sa compatriote et amie Jessica Pegula (n°61) en trois sets 4-6, 6-2, 6-1. Ce qui fait désormais 10 victoires pour Brady en seulement… trois tournois du Grand Chelem ! « Me retrouver en demi-finales avec des noms comme Osaka ou Serena est un honneur », a déclaré la joueuse américaine après sa victoire. « Pour moi, faire une demi-finale ici est un exploit. Je me sens très bien physiquement. Au niveau de la confiance, cela m’aide beaucoup mentalement de voir à quel point je joue bien. Je pense que je peux concourir dans les deuxièmes semaines d’un Grand Chelem. » En tout cas, nous aurons une nouvelle venue en finale de cette édition 2021 à Melbourne puisqu’en demies, Brady affrontera la Tchèque Karolina Muchova (n°27).

Crédit photo : @atptour

À LIRE AUSSI :

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°9 : la folle progression d’Aslan Karatsev, Naomi Osaka invincible ?

Aslan Karatsev, la révélation de l’Open d’Australie, prêt à entrer dans l’histoire

5 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°10 : Stefanos Tsitsipas renverse Rafael Nadal, Daniil Medvedev intraitable”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s