Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°8 : Rafael Nadal se moque du kiné, Daniil Medvedev bientôt sur le podium

Ce lundi marquait la suite et la fin des huitièmes de finale à Melbourne ! Si la journée s’est terminée relativement tôt (peu après 20h30 en Australie), il s’est tout de même passé des choses lors de cette huitième journée de compétition à l’Open d’Australie. Voici donc, comme chaque jour, notre récapitulatif en décalé, quelques minutes après la fin de l’action sur les courts…


Quand le kiné va voir Rafael Nadal… qui n’a rien demandé !

Ce lundi, Rafael Nadal (n°2) s’en est sort en trois sets 6-3, 6-4, 6-2 face à l’Italien Fabio Fognini (n°17) en huitièmes de finale de l’Open d’Australie. Il semblait se sentir mieux, ressentant moins de douleurs dans son dos et, comme il l’a précisé après la rencontre, il monte en intensité car il peut mieux s’entraîner entre les matches. « J’ai joué mon meilleur niveau du tournoi lors de ce premier set », a notamment déclaré le Majorquin en conférence de presse. « C’est normal parce que j’ai été capable de m’entraîner deux jours de suite. Cela fait une différence importante. Ma condition physique doit encore s’améliorer. Les matches aident. Et je n’ai pas pu m’entraîner de la bonne manière lors des dix-neuf derniers jours mais hier (dimanche), j’ai commencé à augmenter la charge de travail. Aujourd’hui (lundi) c’est une belle victoire, donc tout ça aide pour la suite. » Cependant, ce n’est pas cela que l’on retient de cette rencontre, mais plutôt une image insolite. En effet, à la fin de l’échauffement, Fognini a fait appel au kiné alors que les deux joueurs allaient se rasseoir sur leurs bancs. Peut-être habitués, depuis le début du tournoi, à aller au chevet de Nadal, ce dernier s’est trompé et s’est dirigé vers le banc de l’Espagnol, et non celle de l’Italien ! Ne comprenant pas ce qu’il se passait, Rafael Nadal lui a gentiment dit : « Ce n’est pas moi », avant de le renvoyer vers Fabio Fognini en riant de cette confusion.

Daniil Medvedev, à une victoire de la 3ème place mondiale

Daniil Medvedev bientôt n°3 mondial à la place de Dominic Thiem ? Cela reste possible, notamment si le Russe se qualifie dans deux jours pours les demi-finales de l’Open d’Australie. Ce lundi, il a franchi les huitièmes de finale en disposant de l’Américain Mackenzie McDonald (n°192) en trois sets 6-4, 6-2, 6-3. S’il remporte son quart de finale face à son compatriote Andrey Rublev (n°8), Medvedev montera ainsi sur le podium du tennis mondial pour la toute première fois de sa carrière. Et il pourrait même aller plus haut, avec des circonstances favorables. En effet, si l’Espagnol Rafael Nadal (n°2) perdait en quarts de finale et que le Russe s’imposait à Melbourne, il aurait la possibilité de passer n°2 mondial au classement publié lundi prochain par l’ATP. Mais nous n’en sommes pas encore là.

Découvrez la surprise du tableau féminin : Jessica Pegula

L’Américaine Jessica Pegula (n°61) est en quelque sorte l’invité surprise des quarts de finale dans le tableau féminin. Ce lundi, elle a fait fort en éliminant l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°5) en trois sets 6-4, 3-6, 6-3 en huitièmes. Ce qui nous amène à la découverte de cette joueuse que nous connaissons peu. Fille du milliardaire Terry Pegula, elle a dédié sa victoire du jour à ses parents. Professionnelle depuis 2012, elle a mis du temps à éclore au plus haut niveau : elle n’est sortie des qualifications d’un Grand Chelem, à l’US Open, qu’en 2015, avant de disputer sa première finale sur le circuit trois ans plus tard, en 2018. Elle n’a par ailleurs remporté qu’un seul titre sur le circuit WTA, à Washington en 2019. En 2020, elle a quelque peu explosé après le confinement, sortant des qualifications à Cincinnati avant de se frayer un chemin jusqu’en quarts de finale, écartant au passage la tête de série n° 5, Aryna Sabalenka. Elle a ensuite joué un troisième tour à l’US Open, battue par Petra Kvitova. Mais c’était, avant cet Open d’Australie, son meilleur résultat en Grand Chelem. Enfin, notez que Pegula jouera face à sa compatriote Jennifer Brady (n°24) en quarts de finale, qui est une de ses amies sur le circuit, avec qui elle s’entraîne régulièrement.

Trois Russes en quart d’un Grand Chelem, c’est une grande première

Depuis quelques temps, la Russie est une nation montante sur le circuit ATP, avec notamment trois joueurs classés dans le Top 20, dont deux dans le Top 10. Lors de cette édition 2021 de l’Open d’Australie, grâce notamment à Aslan Karatsev (n°114), grosse surprise chez les messieurs où on attendait peut-être plus Karen Khachanov (n°20) aux côtés de ses compatriotes, les Russes ne cessent d’établir des records. Pour toute la première fois, trois joueurs russes seront ainsi présents en quarts de finale, avec un affrontement entre Daniil Medvedev (n°4) et Andrey Rublev (n°8), qui assure la présence d’au moins un Russe en demies. Même la génération dorée composée au début des années 2000 de Marat Safin, Nikolay Davydenko et Mikhail Youzhny n’était parvenue à faire aussi bien.

Karolina Muchova, tombeuse de tête… en Grand Chelem

Ce lundi, lors de la night session, la Tchèque Karolina Muchova (n°27) s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Open d’Australie en dominant la Belge Elise Mertens (n°16) en deux sets 7-6 (5), 7-5. Ce qui nous amène à une statistique étonnante concernant cette jeune joueuse : en dehors des tournois du Grand Chelem, elle ne compte que 20% de victoires face à des joueuses qui font partie du Top 20 au classement WTA (seulement 2 victoires pour 8 défaites). En revanche, dès qu’il s’agit d’affronter des joueuses de ce rang en Grand Chelem, Muchova n’est plus la même joueuse : en effet, elle compte désormais 60% de victoires face à des joueuses du Top 20, soit 6 victoires pour 4 défaites. Edifiant, même si elle aura une vraie cliente au tour suivant, puisqu’elle affrontera l’Australienne Ashleigh Barty (n°1), qui a à cœur de briller à domicile.

Andrey Rubelv, un joueur dont il faut désormais se méfier

Le Russe Andrey Rublev (n°8) s’est qualifié ce lundi pour les quarts de finale de l’Open d’Australie, où il devra se frotter à son adversaire et néanmoins ami, Daniil Medvedev (n°4). S’il a été un des grands acteurs de la saison 2020, remportant cinq titres au passage (un record, une unité devant le n°1 mondial Novak Djokovic), Rublev semble poursuivre sur sa lancée en 2021. Il vient d’ailleurs d’établir un nouveau record. En effet, le Russe est le seul joueur à s’être qualifié pour les quarts de finale des trois derniers tournois du Grand Chelem disputés. Il avait déjà atteint ce stade de la compétition en septembre dernier, lors de l’US Open (où il avait perdu face à Medvdev) et à Roland-Garros, à l’automne (où Stefanos Tsitsipas l’avait empêché de rallier les demi-finales). Sera-t-il en mesure de faire mieux à Melbourne ? Réponse mercredi !

Crédit photo : @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°7 : éternelle Serena Williams, Dominic Thiem s’effondre

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°6 : Medvedev en colère contre son coach, Berrettini se blesse

2 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°8 : Rafael Nadal se moque du kiné, Daniil Medvedev bientôt sur le podium”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s