Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°6 : Medvedev en colère contre son coach, Berrettini se blesse

Malgré le huis clos et le confinement en vigueur dans l’Etat de Victoria, en Australie, l’action s’est poursuivie ce samedi à Melbourne Park. Pour al fin du troisième tour à l’Open d’Australie, nous avons une fois de plus essayé de recueillir les images les plus marquantes, avec des statistiques en pagaille et un tournoi qui est désormais prêt à entamer sa deuxième semaine. Avec un fait malheureux, mais parfois nous nous disons que nous commençons à nous y habituer : aucun de nos représentants tricolores ne sera présent lors de cette deuxième semaine en Grand Chelem.


Dernière joueuse française en lice, Kristina Mladenovic est out

Ce samedi, Kristina Mladenovic (n°52) a douché les derniers espoirs français de voir une joueuse (ou un joueur) accéder à la deuxième semaine du premier tournoi du Grand Chelem de la saison. En effet, la Nordiste a été éliminée au troisième tour par l’Américaine Jessica Pegula (n°61) en deux sets 6-2, 6-1. Par conséquent, il ne reste plus aucun joueur tricolore, que ce soit chez lez hommes ou chez les femmes, en simple ! Comme quoi, l’Open d’Australie ne réussit plus aux Français depuis quelques années… sauf en double, où il faudra une nouvelle fois compter sur Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut pour redorer notre blason. En attendant, la joueuse américaine jouera pour la première fois les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem, réussissant pour la première fois de sa carrière un enchaînement de trois victoires d’affilée à ce niveau. Sur ses huit premières participations en Grand Chelem, elle n’avait en effet pas encore réussi une telle performance. Chapeau !

Quand Gilles Cervara quitte les tribunes…

Ce n’est pas la première fois que le Russe Daniil Medvedev (n°4) et son entraîneur français, Gilles Cervara, on une petite prise de bec pendant un match. Cette fois-ci, au troisième tour de l’Open d’Australie, le coach du n°4 mondial a préféré quitter les tribunes, au quatrième set, alors que son poulain était en train de se faire remonter après avoir mené deux sets à zéro. L’avantage pour nous, spectateurs, c’est que le joueur russe parle français. On a ainsi pu l’entendre dire à son entraîneur des mots tels que : « Tu es fou ? Tu as pété les plombs ! » Que s’est-il passé ? En conférence de presse, Medvedev a voulu minimiser cette altercation, préférant insister sur le fait qu’ils ne sont que des humains et qu’il leur arrive parfois de se prendre la tête pendant un match. Selon le Russe, il va en discuter avec son coach français et tout devrait rentrer dans l’ordre… Espérons-le, car Medvedev va devoir poursuivre son parcours et son invincibilité en 2021 !

Matteo Berrettini, ça passe mais ça grimace

Après Novak Djokovic (n°1) vendredi, il semblerait que l’Italien Matteo Berrettini (n°10) se soit également fait une déchirure aux abdominaux. Ce samedi, alors qu’il était opposé au Russe Karen Khachanov (n°20) et qu’il menait deux sets à zéro, le joueur italien a senti une douleur au niveau du ventre. Il a grimacé, fait intervenir l’équipe médicale et ensuite, il servait bien moins vite qu’à l’accoutumée. S’il s’en est sorti en trois sets 7-6 (1), 7-6 (5), 7-6 (5), on peut se demander comment sa blessure va évoluer et si elle lui permettra d’être compétitif pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie. Car le défi sera de taille : Berrettini jouera face au Grec Stefanos Tsitsipas (n°6), qu’il n’a battu qu’une seule fois en cinq rencontres.

Première victoire en cinq sets pour Daniil Medvedev

Cela peut paraître étonnant, mais en sept rencontres disputées en cinq sets, jamais le Russe Daniil Medvedev (n°4) ne l’avait encore emporté. C’est désormais chose faite, puisque ce samedi il a dû batailler pour se sortir d’un match piège au troisième tour de l’Open d’Australie. Opposé au Serbe Filip Krajinovic (n°33), il s’est finalement imposé en cinq sets 6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0. Le Russe a tout de même dû s’inquiéter quand, après avoir remporté les deux premières manches, il a vu son adversaire recoller à deux sets partout. Mais il a su garder son calme et retrouver son jeu au meilleur moment pour infliger une petite roue de bicyclette à son adversaire du jour. Prochain défi face à l’Américain Mackenzie McDonald (n°192) pour poursuivre son incroyable série de victoires consécutives, qui en est à ce jour à dix-sept depuis la fin de saison 2020 (Medvedev est toujours invaincu en 2021). Prétendant au titre vous avez dit ?

Donna Vekic renaît à Melbourne

Pour la Croate Donna Vekic (n°33), la reprise après les cinq mois et demi d’arrêt en 2020 avait été très compliquée. En effet, elle n’avait remporté que trois rencontres sur les huit tournois qu’elle avait disputés sur la deuxième partie de saison, perdant six fois au premier tour. En Grand Chelem, elle avait été éliminée d’entrée à Roland-Garros mais avait tout de même atteint le troisième tour à l’US Open. Sur cette édition 2021 de l’Open d’Australie, Vekic semble renaître de ses cendres, puisque pour la première fois depuis bien longtemps, elle vient d’enchaîner trois victoires de rang. Ce samedi, elle a rejoint les huitièmes de finale en battant l’Estonienne Kaia Kanepi (n°65) en trois sets 5-7, 7-6 (2), 6-4. A elle désormais de poursuivre sur sa lancée, dès lundi, contre l’Américaine Jennifer Brady (n°24), qui ne sera pas une adversaire facile à manœuvrer.

La Russie en force à Melbourne

Il y a à peine une semaine, la Russie a remporté l’ATP Cup, grâce notamment à ce que nous avions appelé son monstre à deux têtes : Daniil Medvedev (n°4) et Andrey Rublev (n°8), qui font tous les deux partie du Top 10 au classement ATP. Avec un autre joueur russe dans le Top 20 – Karen Khachanov (n°20) -, on s’attendait à voir au moins deux joueurs de ce pays sur trois atteindre les huitièmes de finale, voire les trois. Ils seront bien trois en deuxième semaine de l’Open d’Australie, mais le troisième invité à la fête est une surprise : il s’agit d’Aslan Karatsev (n°114), qui n’en finit pas de surprendre depuis le début du tournoi. Notez que c’est seulement la troisième fois depuis le début de l’ère Open que trois joueurs russes sont présents en deuxième finale d’un tournoi du Grand Chelem ! Les deux autres fois se sont produites en 2006, à l’US Open (Nikolay Davydenko, Marat Safin et Mikhail Youzhny) et à Roland-Garros en 2007 (Nikolay Davydenko, Mikhail Youzhny et Igor Andreev). Enfin, si Medvedev et Rublev se qualifient pour les quarts de finale, un seul ira en demies, puisque les deux joueurs pourraient s’affronter.

La phrase du jour : « En un mot, je dirai que c’est triste »

Après sa défaite au troisième tour de l’Open d’Australie, la Française Kristina Mladenovic (n°52) a analysé son match, puis elle est revenue sur les conditions de jeu, avec des rencontres qui se déroulent désormais à huis clos, alors que le public était autorisé en début de tournoi. C’est là qu’elle a lâché cette phrase que nous retenons aujourd’hui, ajoutant au passage : « Ça résume la vie Covid qu’on vit tous depuis un bout de temps. On avait tous retrouvé ces émotions, le public, le sport, quoi. On avait tous repris plaisir là-dedans et sur ce grand court, là, c’était triste. Voilà. » Ce samedi, la Nordiste a évolué sur la John Cairn Arena, ce court qui a vécu des émotions intenses lors des deuxième et troisième tour de Nick Kyrgios (n°47), notamment face à Ugo Humbert (n°34) et Dominic Thiem (n°3). Une fois vide, l’ambiance n’était forcément pas la même. Ce qui n’a pas empêché Mladenovic de se concentrer sur sa partie, la joueuse de 27 ans ne voulant pas se chercher d’excuses. « C’est mon métier de me préparer, on savait que ça allait être comme ça », a-t-elle ajouté. « Le silence, ça ne peut pas vous déranger. L’inverse peut déranger certains. Est-ce que cela aurait changé l’issue de notre match ? Je ne sais pas. Jessica a vraiment bien joué. Peut-être que la ferveur du public aurait changé différents ‘momentums’, d’un côté comme de l’autre… »

Crédit photo : @atptour

À LIRE AUSSI :

Open d’Australie et confinement : le ras-le-bol des joueurs se fait ressentir

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°5 : Dominic Thiem éteint Nick Kyrgios, clap de fin pour les français

2 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°6 : Medvedev en colère contre son coach, Berrettini se blesse”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s