Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé n°2 : Mladenovic crée la surprise, Tsitsipas hué par le public

Alors qu’il fait déjà nuit à Melbourne et que le deuxième jour de compétition a touché à sa fin à l’Open d’Australie, il est grand temps de vous livrer notre compte-rendu en décalé ! Dans cet article, nous revenons sur les faits marquants de la journée, avec son lot de statistiques, les résultats du clan tricolore et une interview qui ne s’est pas passée exactement comme prévu pour le 6ème joueur mondial chez les hommes…


Kristina Mladenovic, l’agréable surprise

Ce mardi, Kristina Mladenovic (n°52) a été la seule et unique joueuse du clan tricolore (hommes et femmes confondus) à repartir avec une victoire. Et pas des moindres, puisque cela faisait cinq ans qu’elle n’avait plus passé le premier tour en simple à Melbourne ! Libérée du double, qu’elle a décidé de ne pas jouer pour se concentrer sur le simple, la Nordiste s’est même payé le luxe d’éliminer une tête de série : la Grecque Maria Sakkari (n°23°, tête de série n°20, en trois sets 6-2, 0-6, 6-3. En revanche, tous nos autres représentants se sont inclinés. Clara Burel (n°287), invitée par les organisateurs du tournoi, a perdu contre la Belge Alison Van Uytvanck (n°67) en trois sets 4-6, 6-3, 6-4, alors que Chloé Paquet (n°187) a échoué contre l’Egyptienne Mayar Sherif (n°131) en deux sets 7-5, 7-5. Chez les messieurs, les Français n’ont pas eu plus de réussite, avec un zéro sur trois. Quentin Halys (n°207), issu des qualifications, n’a pas fait le poids face à l’Espagnol Pablo Andujar (n°59) en trois sets 6-4, 7-5, 7-5. De son côté, Pierre-Hugues Herbert (n°84) a également perdu en trois sets 6-4, 6-2, 6-3 face à l’Italien Fabio Fognini (n°17). Enfin, Gilles Simon (n°66) n’a pas résisté à la night session et au talent du Grec Stefanos Tsitsipas (n°6), qui ne lui a laissé que quatre petits jeux ; score final : 6-1, 6-2, 6-1.

Thanasi Kokkinakis, la belle émotion du jour

À la fin de sa rencontre, il a fini en larmes… Des larmes de joie et de soulagement. Ce mardi soir à Melbourne, l’Australien Thanasi Kokkinakis (n°267), bénéficiaire d’une wild card, a passé le 1er tour de l’Open d’Australie en battant le Sud-coréen Soonwoo Kwon (n°97) en trois sets 6-4, 6-1, 6-1. Au-delà de la qualification pour le deuxième jour, c’est dans les déboires qu’a connu ce joueur qu’il faut aller chercher cette émotion ressentie après la balle de match. Nous en avons déjà parlé, Kokkinakis a dû composer avec de multiples blessures et maladies ces dernières années, au point qu’il n’avait plus passé un tour en Grand Chelem depuis l’US Open en 2019. Pire, il n’avait plus remporté une seule rencontre à Melbourne depuis… 2015 ! On comprend mieux pourquoi les larmes qui ont coulé sur ses joues.

Carlos Alcaraz, premier joueur né en 2003 à glaner une victoire en Grand Chelem

Depuis quelques temps, nous vous disons qu’il va falloir retenir son nom… Et nos espoirs semblent se confirmer ! A seulement 17 ans, l’Espagnol Carlos Alcaraz (n°141) s’est extirpé des qualifications et ce mardi, il a franchi le premier tour de l’Open d’Australie pour la première fois de sa très jeune carrière. En effet, il a dominé le Néerlandais Botic Van de Zandschulp (n°151), un autre qualifié, en trois sets 6-1, 6-4, 6-4, devenant ainsi le premier joueur de sa génération (c’est-à-dire né en 2003) à glaner une victoire en Grand Chelem. Au prochain match, il retrouvera un autre joueur de la jeune génération, le Suédois Mikael Ymer (n°95), qui a éliminé le Polonais Hubert Hurkacz (n°30), tête de série n°26, en cinq sets 3-6, 6-3, 3-6, 7-5, 6-3.

Le score du jour : 6-0, 6-0, Ashleigh Barty était pressée !

De retour à la compétition la semaine dernière et vainqueur d’un des tournois WTA 500 disputés à Melbourne, l’Australienne Ashleigh Barty (n°1) n’a pas de temps à perdre ! Ce mardi, elle n’a laissé aucune chance à son adversaire au premier tour de l’Open d’Australie. La rencontre n’aura duré que 44 minutes et la n°1 mondiale n’aura perdu que 10 points, en remportant par ailleurs 50. Au final, elle l’a emporté en deux sets 6-0, 6-0 face à la Monténégrine Danka Kovinic (n°82). Fera-t-elle aussi bien au deuxième tour ? LA réponse dans deux jours.

La quarantaine stricte, l’ennemi des têtes d’affiche ?

Ce mardi, outre l’élimination de Maria Sakkari (n°23), qui comme nous en avons déjà parlé a perdu d’entrée contre la Française Kristina Mladenovic (n°52), une autre tête de série, finaliste du dernier US Open, est passée à la trappe. Il s’agit de la Biélorusse Victoria Azarenka (n°13), tête de série n°12, qui a échoué face à l’Américaine Jessica Pegula (n°61) en deux sets 7-5, 6-4. Ce qui nous amène à une réflexion, avec l’élimination de trois autres têtes d’affiche : Angelique Kerber (n°25), Alison Riske (n°26) et le Français Benoît Paire (n°28) chez les messieurs. Ces cinq joueurs et joueuses ont un point en commun : ils ont fait partie des personnes ayant dû subir une quarantaine stricte, sans entraînement pendant 14 jours, à leur arrivée à Melbourne. Comme on pouvait s’y attendre, les organismes semblent ne pas tous réagir de la même façon et pour certain(e)s, il est plu difficile de se lancer sans avoir tapé la balle de façon régulière. Les pépins physiques semblent également être bien présents pour ces organismes qui sont restés loin des courts pendant trop longtemps… Notez tout de même que quatre autres têtes d’affiche ont été sorties dès le premier tour de l’Open d’Australie sans avoir eu à subir un confinement plus dur que les autres. Nous verrons bien dans les prochains jours si d’autres têtes de série ayant subi cette quarantaine stricte seront éliminés prématurément.

Fran Jones : fin de la belle histoire

Pendant les qualifications, nous vous avions parlé de la belle histoire de Fran Jones (n°245), cette joueuse britannique atteinte d’une maladie rare ayant pour conséquence qu’elle n’a que quatre doigts à chaque main (et trois orteils à un pied, ainsi que quatre à un autre). Sa belle histoire avait fait la Une de tous les médias du monde entier, notamment quand elle s’était qualifiée pour le tableau principal de cette édition 2021 de l’Open d’Australie. Ce mardi, son beau parcours a pris fin, puisque Fran Jones s’est inclinée d’entrée contre l’Américaine Shelby Rogers (n°57) en deux sets 6-4, 6-1. Peut-être la reverrons-nous cet été, du côté de Wimbledon, si elle parvient à taper dans l’œil des organisateurs du Grand Chelem britannique, qui pourraient lui octroyer une invitation.

La phrase du jour : « Je peux y aller si vous voulez »

Ce mardi, durant la night session, l’interview sur le court aura presque été un exercice plus difficile pour le Grec Stefanos Tsitsipas (n°6) que son match du premier tour face au Français Gilles Simon (n°66). En effet, après avoir éliminé le Tricolore en 1h30 en ne lui laissant que quatre jeux, il s’est retrouvé dans une position inconfortable, répondant à une question de Jim Courier, qui lui demandait s’il avait été surpris par le score. Répondant tout d’abord « Je ne sais pas », le joueur de 22 ans a ensuite fait un commentaire qui a déclenché des huée des tribunes. « Je ne m’attendais pas à ce que (la victoire) vienne aussi facilement. C’était un super match de mon côté », a-t-il déclaré au micro. Avant de se reprendre, un peu trop tard au goût du public : « Je veux dire, soyons honnêtes… Oh mon dieu, j’ai l’impression d’avoir déjà gâché ça. » Tentant en vain d’apaiser le malaise grandissant, il a ensuite déclaré : « Je ne m’attendais pas à jouer sur Rod Laver avec tout le monde se moquant de moi. » Et il faut dire que l’ancien joueur américain ne l’a pas aidé, ajoutant de son côté : « Vous avez l’air vraiment à l’aise sauf dans cette interview. » Une fois le malaise passé, le Grec a pu poursuivre son interview et parler de son prochain adversaire, qui sera l’Australien Thanasi Kokkinakis (n°267). Ce qui promet encore une fois de mettre de l’ambiance dans les tribunes !

Crédit photos : @lavoixdessports

À LIRE AUSSI :

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé : les larmes de Gaël Monfils et la combinaison de Serena Williams

Open d’Australie – Rafael Nadal, blessé au dos, sera-t-il prêt pour débuter le tournoi mardi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s