Reportages

#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé : les larmes de Gaël Monfils et la combinaison de Serena Williams

Cette année, nous avons décidé de renouveler une formule qui avait bien fonctionné auprès de nos lecteurs en 2020 : un résumé de l’Open d’Australie, au quotidien, mais en décalé ! Ce décalage se ressentira dans le temps, puisque nous publierons cet article les après-midis en France, quand Melbourne est déjà endormie ; mais en plus, le côté décalé se ressentira dans le contenu que nous écrirons, puisque nous irons chercher des images insolites et des petites infos que vous ne trouverez nulle part ailleurs…


Quand Gaël Monfils craque en conférence de presse

Dure défaite au premier tour de l’Open d’Australie pour le Français Gaël Monfils (n°11). Malgré une belle bataille en cinq sets, le Parisien s’est incliné face au jeune finlandais Emil Ruusuvuori (n°86) 3-6, 6-4, 7-5, 3-6, 6-3. En larmes en conférence de presse, le joueur tricolore a fini par craquer, précisant que s’il n’arrivait pas à trouver le chemin de la victoire, il retournerait s’entraîner dur pour que ça revienne enfin : « J’aimerais sortir de ce cauchemar mais je n’y arrive pas. » Très ému, il a coupé court à la conférence, en attendant des jours meilleurs. Notez qu’il n’a plus gagné un seul match depuis le 27 février 2020, il y a quasiment un an…

Les jambes couvertes de Naomi Osaka font parler d’elles…

Ce lundi, la Japonaise Naomi Osaka (n°3) était la première à pénétrer sur la Rod Laver Arena pour disputer sa rencontre du premier tour face à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (n°39). Cependant, ce qui a retenu l’attention de certains internautes n’a pas été le match en lui-même, mais le fait que la Japonaise portait un leggings qui lui couvrait les jambes. Certains sont même allés à se demande si c’était règlementaire… Ce qui l’est, en effet ! On se rappelle d’ailleurs que l’Américaine Serena Williams (n°11) avait porté une combinaison qui lui couvrait quasiment tout le corps, à Roland-Garros en 2018. En ce qui concerne Osaka, elle voulait simplement ne pas attraper froid, les températures étant plutôt fraîches en fin de matinée à Melbourne : « seulement » 17 degrés, bien loin des fortes chaleurs auxquelles nous devrions tout de même avoir droit, comme chaque année !

… Tout comme la combinaison de Serena Williams

Elle nous y a habitué depuis quelques temps maintenant… Ce lundi, l’Américaine Serena Williams (n°11) est entrée sur la Rod Laver Arena pour disputer sa rencontre du premier tour avec une tenue très particulière. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, elle portait une combinaison plutôt colorée, avec une autre particularité : sa jambe droit était complètement recouverte, alors que sa jambe gauche était ornée d’un short. Cette tenue un peu étrange n’a pas empêché la joueuse aux 23 titres en Grand Chelem de s’imposer en deux sets 6-1, 6-1 face à l’Allemande Laura Siegemund (n°51).

Jouer devant du public, ça existe encore ?!

Telle a été notre première réaction quand nous avons vu le tweet du compte officiel de l’Open d’Australie, qui montrait les premiers fans australiens venus assister à cette première journée de compétition. Ainsi, ce sont pas moins de 30 000 personnes qui seront accueillies à Melbourne Park tout au long de la quinzaine, et 25 000 à partir des quarts de finale. Ce qui fait bizarre mais aussi du bien à voir, alors que nous sommes encore en pleine pandémie de Coronavirus. Quoi qu’il en soit, ces spectateurs devraient mettre de l’ambiance dans les tribunes et faire vivre le premier Grand Chelem de la saison, qui aurait pu ne jamais avoir lieu…

La déclaration du jour : « Ce tournoi, c’est vraiment de la merde »

Ces mots sont signés Benoît Paire (n°28), après sa défaite au premier tour de l’Open d’Australie ce lundi. Remonté contre les organisateurs du tournoi, le Français s’est complètement lâché en conférence de presse, déclarant notamment : « C’est bien beau leur tournoi, mais pour moi, je trouve que c’est de la merde, et ce qui s’est passé, c’est honteux. Après, mon niveau de jeu était bon, je trouve, mon attitude était bonne. J’espère que je ne me suis pas fait trop mal au coude. Mais sinon, dans l’ensemble, je suis très déçu de ce tournoi. » Avant d’ajouter, concernant les conditions de quarantaine stricte qu’il a dû subir : « J’ai signé pour quatorze jours où je peux m’entraîner, un truc où, justement il n’y avait pas beaucoup de monde dans le vol pour, dans le cas d’une personne contaminée, qu’il n’y ait qu’une seule petite section concernée. Moi j’ai voyagé tout seul en business, je n’ai vu personne du voyage, je suis allé tout seul à l’Hyatt, parce qu’il n’y avait personne et que c’était le vol des qualifiés. Je n’ai pas croisé une personne de tout le voyage. Et là, il y a un cas positif dans le vol et tout le vol est en quarantaine ! »

La belle histoire du jour : Alexandre Muller

Elle est, selon nous, passée un peu inaperçu, mais l’histoire du joueur français Alexandre Muller (n°209) mérite d’être racontée. Le 13 janvier dernier, le Tricolore perdait au troisième tour des qualifications pour l’Open d’Australie, à Doha. Potentiellement lucky loser, il avait fait le choix – contrairement à certains de ses compatriotes – de s’envoler pour Melbourne, prenant un avion le 16 janvier. Il a ainsi dû subir la même quarantaine que tous les joueurs, pendant quatorze jours, avant de se voir « libéré » le 28 janvier. Avant le début du tournoi, il n’était toujours pas entré dans le tableau principal mais il était le suivant sur la liste des « heureux perdants ». Heureux, ou même chanceux, il l’a été suite au forfait de dernière minute de l’Argentin Federico Delbonis (n°77), ce qui lui a permis d’entrer sur le court ce lundi. « J’ai appris la nouvelle deux heures avant mon match », a déclaré le principal intéressé en conférence de presse. « J’étais très content ! Quand j’ai vu qui je jouais, je savais qu’il y avait une belle opportunité de passer le tour. Je suis heureux de l’avoir saisie. » Ainsi, Muller a éliminé l’Argentin Juan Ignacio Londero (n°81) au premier tour, en quatre manches 4-6, 6-3, 6-0, 6-3. Au prochain match, il affrontera un autre joueur argentin, tête de série n°8 : Diego Schwartzman (n°9).

Le score du jour : 6-0

C’est le score du premier set remporté lors de cette édition 2021 de l’Open d’Australie ! Il est l’œuvre de la qualifiée canadienne Rebecca Marino (n°316), qui a infligé ce score un peu sévère à l’invité australienne Kimberley Birell (n°747), en seulement 24 minutes de jeu. Score final : 6-0, 7-6 (9) pour la Canadienne.

Quand le règlement empêche Denis Shapovalov d’aller aux toilettes

C’est la scène cocasse de cette soirée à Melbourne. Elle a eu lieu lors du dernier match au programme, qui opposait le Canadien Denis Shapovalov (n°12) à l’Italien Jannik Sinner (n°36), et qui a été au bout du suspense puisqu’il a fallu cinq sets au mieux classé des deux pour l’emporter. A la fin du quatrième set, Shapovalov n’a pas pu sortir du court pour aller aux toilettes, la faute à un point du règlement : chaque joueur ne peut sortir qu’une fois, en fin de set, pour aller faire ses besoins. Or, le jeune canadien était déjà sorti à la fin d’un set précédent et ne pouvait pas retourner aux toilettes, alors que Sinner venait d’égaliser à deux manches partout… Une règle qui a offusqué Shapovalov, qui a été jusqu’à dire à l’arbitre de la rencontre : « Je vais devoir pisser dans une bouteille ? » D’accord sur le fait que cette règle est un peu bête, l’arbitre a pourtant insisté pour la faire respecter…

Crédit photos : @CafeCremeSport, @TennisChannel

À LIRE AUSSI :

Open d’Australie – Rafael Nadal, blessé au dos, sera-t-il prêt pour débuter le tournoi mardi ?

Open d’Australie – Shapovalov/Sinner et quatre autres matches du 1er tour à suivre de près

2 réflexions au sujet de “#AO2021 – L’actu de l’Open d’Australie en décalé : les larmes de Gaël Monfils et la combinaison de Serena Williams”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s