Infos

Testé positif à la COVID-19, Tennis Australia autorise quand même Tennys Sandgren à voyager

C’est à n’y rien comprendre. Le joueur américain Tennys Sandgren (n°50) avait contracté le virus en novembre dernier. Par conséquent, concernant son test positif avant de s’envoler pour Melbourne, les autorités sanitaires ont considéré qu’il s’agissait d’un cas de charge virale résiduelle n’entraînant pas de risque de contagion.


Les qualifications pour l’Open d’Australie à peine terminées, la polémique commence déjà à enfler concernant le premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Alors que toutes les joueuses et tous les joueurs des circuits ATP et WTA s’envolent pour Melbourne, l’un des joueurs au départ de Los Angeles sur un vol affrété par Tennis Australia, Tennys Sandgren (n°50), a publié plusieurs tweets dans lesquels il a déclaré avoir été testé positif au test PCR qu’il avait été effectué 48 heures avant le décollage. Quelques minutes plus tard, il a indiqué qu’il était dans l’avion à destination de l’Australie. Les réactions ne se sont pas fait attendre : cette annonce a déclenché les alarmes d’une société déjà opposée à l’accueil de centaines d’étrangers sur son territoire, après les énormes sacrifices consentis pour contrôler la pandémie mondiale de Coronavirus.

Face à la confusion générale, les organisateurs de l’Open d’Australie ont été contraint de publier un communiqué expliquant la raison pour laquelle Tennys Sandgren avait été autorisé à voyager. « Les joueurs ne sont autorisés à entrer en Australie pour l’Open d’Australie qu’avec une preuve d’un test COVID-19 négatif effectué juste avant le départ, ou avec l’autorisation de voyager en tant que cas ayant guéri à l’entière discrétion d’une autorité gouvernementale australienne », est-il indiqué dans ce communiqué. « Toute personne souhaitant se rendre à l’Open d’Australie, et qui a déjà été testée positive au COVID-19, est tenue de fournir des informations médicales supplémentaires et très détaillées pour prouver qu’il s’agit d’un cas guéri et non plus infectieux ou d’un risque pour la communauté. » En effet, les règles établies indiquent que vous ne pouvez voyager qu’avec un test PCR négatif ou avec l’approbation des autorités sanitaires. Dans le cas de l’Américain, il a obtenu cette approbation après que son cas ait été minutieusement examiné et que les autorités se sont rendu compte que le test positif était dû à une charge virale résiduelle qui restait dans son corps après avoir contracté le virus en novembre dernier. Il y a huit semaines, Sandgren a officiellement vaincu la COVID-19 et il semblerait que pendant cette période, il puisse y avoir de faux tests positifs, cas déjà rencontré d’ailleurs dans le monde du tennis. « Dans le cas de Tennys Sandgren, qui a déclaré lui-même avoir été testé positif en novembre dernier, son dossier médical a dû être examiné par les autorités sanitaires de l’Etat de Victoria », ont ajouté les organisateurs de l’Open d’Australie. « À la fin de cet examen, il a été autorisé à voler. Tout cas guéri doit passer par ce processus afin d’avoir l’opportunité de voyager ici pour l’Open d’Australie. »

Clairement, Tennys Sandgren n’a pas mis les formes quand il a communiqué sur sa possibilité de voyager sur son compte Twitter. En effet, il n’a pas caché qu’il avait été testé positif au Coronavirus et surtout, il a présenter Craig Tiley, le patron de Tennis Australia, comme étant « un magicien » pour lui avoir permis de prendre son vol pour Melbourne. Cependant, quelques heures plus tard, la situation a été clarifiée mais il est clair que ce genre de comportement ne va pas servi les autorités et la perception du public concernant le travail des organisateurs du tournoi. Ce qui ne les a pas empêché d’insister sur un point : toute personne qui serait testée positive pour la toute première fois de sa vie au cours des nombreux tests PCR qui seront effectués entre le moment où elle quitte son pays d’origine et la fin de la quarantaine de 14 jours ne pourra pas participer à l’Open d’Australie du 8 au 21 février prochain.

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Fran Jones, née avec quatre doigts à chaque main, est à un match de disputer l’Open d’Australie

Open d’Australie – Pour Elliot Benchetrit, la contamination au Coronavirus provient des employés de l’hôtel des joueurs à Doha

4 réflexions au sujet de “Testé positif à la COVID-19, Tennis Australia autorise quand même Tennys Sandgren à voyager”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s