Reportages

L’incroyable histoire de Christian Harrison, opéré huit fois mais toujours debout…

Au cours de sa carrière, le joueur américain Christian Harrison (n°789) a surmonté tous les problème physiques imaginables, passant huit fois sur la table d’opération. Aujourd’hui âgé de 26 ans, il compte bien profiter du tennis, tant et si bien qu’il s’est qualifié ce samedi pour les demi-finales du tournoi ATP 250 de Delray Beach.


L’Américain Christian Harrison (n°789) est probablement l’un des joueurs de tennis qui a connu le plus de blessures dans l’histoire de ce sport. Une infection du fémur gauche qu’il pensait être un cancer l’a laissé dans l’incapacité d’utiliser sa jambe pendant près de deux ans et a été le début d’une odyssée qui a changé son corps et l’a mené huit fois en salle d’opération, comme indiqué en 2016 par le New York Times. La liste des opérations de Christian Harrison semble sans fin : outre cette infection à un os de la jambe gauche, il a connu deux problèmes aux deux hanches, un ligament abîmé au poignet, des douleurs aux adducteurs (ayant nécessité des opérations aux hanches), un problème à l’épaule et une mononucléose (ayant nécessité une opération des sinus). Rien que ça !

Dès son plus jeune âge, le frère d’un certain Ryan Harrison (n°481, 28 ans) se démarque dans toutes les catégories de jeunes et vise très haut jusqu’à cet enchaînement malheureux de blessures. Au total, il a dû passer environ six ans sans jouer en compétition ; d’autres auraient abandonné bien avant lui. Mais le joueur américain a continué à essayer de jouer et sa persévérance est un exemple pour le plus grand nombre. « Lors d’une consultation médicale, j’ai reçu des nouvelles horribles, mais je n’ai jamais pensé que le tennis était à blâmer ou que je devrais arrêter », a raconté le joueur de 26 ans pour le site officiel de l’ATP. « J’ai toujours vu ce sport comme une impulsion pour essayer de profiter de quelques années en étant en bonne santé et pour jouer en compétition. » En 2018, pourtant, Christian Harrison était parvenu à atteindre le Top 200 au classement ATP, étant 198ème au mois de juillet, à quelques places de sa meilleure marque (162ème mondial en août 2013). « J’avais de grandes attentes pendant mon adolescence et il n’est pas facile pour un jeune homme d’accepter que les blessures vous privent encore et encore de ces désirs », a-t-il ajouté. « La mauvaise situation que j’ai connue me fait profiter de chaque minute sur le court et je fais face aux matches en sachant qu’il y a des choses bien pires que de perdre. Je veux juste gagner ma vie en faisant ce que j’aime. »

Cette philosophie de vie et de jeu est peut-être la raison pour laquelle Christian Harrison s’est qualifié, ce samedi, pour les quarts de finale d’un des deux premiers tournois de la saison, à Delray Beach (États-Unis, dur extérieur). Au premier tour, il a battu l’Argentin Tomas Martin Etcheverry (n°256) en deux sets 6-4, 6-2, après être passé par la case qualifications. Mais surtout, ce samedi, il a éliminé la tête de série n°1 au deuxième tour ! En effet, Harrison s’est débarrassé du Chilien Cristian Garin (n°22) en deux sets 7-6 (3), 6-2. Une véritable performance, même si ce dernier disputait là son premier match de la saison. « Aujourd’hui c’est une belle victoire, mais je savoure surtout chaque jour ma chance de pouvoir jouer et m’entraîner », a déclaré le 789ème mondial lors de l’interview d’après-match sur le court. « Pendant le confinement, je n’avais par exemple aucun problème pour jouer, mon voisin me prêtait le court qu’il avait sur son terrain. J’aime ce sport, et ce type de moment me conforte dans mon envie de jouer au tennis au cours des prochaines années. C’est un peu surréaliste pour moi de me retrouver en quart de finale à Delray Beach. Je le dois au fait que je n’ai pas perdu ma motivation. Les années difficiles que j’ai passées font que je n’ai pas beaucoup de difficulté à trouver du plaisir dans ma routine quotidienne. » Il devra désormais confirmer son regain de forme, ce dimanche en quarts de finale, face à l’Italien Gianluca Mager (n°101), qui de son côté a éliminé Sam Querrey (n°56), tête de série n°6 du tournoi et son frère Ryan au premier tour.

Crédit photos : @DelrayBeahcOpen, @usta

À LIRE AUSSI :

Un traitement de faveur pour Nadal, Djokovic et Thiem à l’Open d’Australie ? Les joueurs s’interrogent…

Pierre-Hugues Herbert : « Je suis prêt à faire deux semaines de quarantaine pour à nouveau jouer devant du public »

3 réflexions au sujet de “L’incroyable histoire de Christian Harrison, opéré huit fois mais toujours debout…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s