Analyses

La saison 2021 sera-t-elle la dernière pour Jo-Wilfried Tsonga ?

En février prochain, cela fera un an que le Français Jo-Wilfried Tsonga (n°60) ne sera apparu dans aucune compétition officielle. Alors qu’il fêtera ses 36 ans le 17 avril prochain, plusieurs voix s’élèvent pour dire que 2021 pourrait être sa dernière saison.


Charismatique et populaire dans le monde entier, le joueur tricolore Jo-Wilfried Tsonga (n°60) a assuré qu’il ne pense pas encore à raccrocher la raquette. Pourtant, le joueur de 35 ans clôturera en février prochain une année complète sans disputer la moindre compétition officielle. La question se pose alors naturellement. Le dernier tournoi joué par le Manceau aura été l’Open d’Australie en 2020, où il avait dû abandonner au premier tour en raison d’une blessure. Deux mois plus tard, les problèmes physiques se sont multipliés et il attend toujours voir le feu vert pour retourner sur les courts. Ancien membre du Top 10, Tsonga nous avait habitué à des résultats réguliers au début des années 2010, avec une moyenne de 40 à 50 victoires par saison et une présence dans le Top 10 au classement mondial. Seulement, les blessures ont commencé à le gêner dès 2018. Conséquence : un bilan de cinq victoires en douze matches, confirmant que l’âge était un facteur important dans la carrière d’un joueur de tennis. Cependant, en 2019, Tsonga a fait un grand retour, signant à nouveau 44 victoires, remportant trois titres sur le circuit ATP et se finissant la saison dans le Top 30. Cela représentait une résurrection à part entière.

Mais comme un préambule aux changements mondiaux apportés par la pandémie de Coronavirus, l’année 2020 aura été loin des espérances du Tricolore. Défaite au premier tour du tournoi ATP 250 de Doha (contre Miomir Kecmanovic) et défaite au premier tour de l’Open d’Australie (contre Alexei Popyrin). Le tout en finissant sur une blessure qui l’éloigner longtemps des courts. Jo-Wilfried Tsonga a ainsi dû faire face à une pubalgie, essayant de franchir pas à pas toutes les étapes d’une rééducation qui n’est pas encore terminée. « Malgré tout le processus que j’ai développé ces derniers mois, je ne me sens toujours pas capable de revenir à la compétition au prochain Open d’Australie », a partagé le 60ème joueur mondial sur les réseaux sociaux pour communiquer sur son absence lors du premier Grand Chelem de la saison. « Après en avoir discuté avec mon équipe médicale, cette date arrive un peu tôt pour les délais que j’ai fixés. Mon objectif est de revenir sur les courts dans les plus brefs délais, mais je sais aussi que je dois être patient, même en sachant que ne pas jouer ce tournoi est une vraie douleur pour moi. »

Avec toutes ces informations, la question de la retraite pour un joueur qui aura bientôt 36 ans se pose alors. Le joueur français ne pourra pas y échapper. Premièrement, parce qu’avoir une pubalgie à son âge peut laisser des séquelles physiques, et on sait à quel point le physique est essentiel dans le jeu du Manceau. Deuxièmement, il ne lui reste plus rien à prouver et il peut partir l’esprit tranquille. En effet, il a déjà remporté des grands titres, notamment en Masters 1000 (Paris-Bercy en 2008 et Canada en 2014). S’il n’a jamais triomphé en Grand Chelem, atteignant la finale à l’Open d’Australie (2008) et les demi-finales à Roland-Garros (2013 et 2015) et Wimbledon (2001 et 2012), il n’a plus de grand objectif à atteindre, surtout si son physique ne lui permet plus de tutoyer les sommets. Marié et père d’un enfant de bientôt quatre ans, la famille est devenue la chose la plus importante dans sa vie, ce qui ne lui donnera peut-être pas envie de retrouver la solitude du joueur de tennis. Il faudra être attentif, cette saison, à des tournois comme Roland-Garros ou le Rolex Paris Masters, qui pourraient être les lieux où Jo-Wilfried Tsonga nous offrira une dernière danse.

Crédit photos : @BlackSpinGlobal, @Allin_academy_

À LIRE AUSSI :

Kyrgios, Tsitsipas, Cuevas : la solitude du joueur de tennis, mise en avant par la pandémie

De Delray Beach et Abu Dhabi à l’Australian Open : les tournois à suivre en janvier et février 2021

2 réflexions au sujet de “La saison 2021 sera-t-elle la dernière pour Jo-Wilfried Tsonga ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s