Analyses

Les six scénarios possibles concernant les Masters 1000 d’Indian Wells et Miami

On le sait, avec l’Australian Open qui se disputera à partir du 8 février prochain et les chamboulements dans le calendrier de l’ATP pour les premières semaines de 20221, les Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami sont menacés. Cependant, les organisateurs de ces tournois ont chacun envisagé trois options concernant l’édition à venir la saison prochaine.


Plus le temps passe et plus l’incertitude augmente. Les deux premiers Masters 1000 de la saison, Indian Wells et Miami, pourront-ils survivre à une deuxième année d’annulation consécutive ? Le tournoi californien, considéré comme le cinquième Grand Chelem, et le tournoi floridien, seront quoi qu’il en soit de nouveau affectés par la crise du Coronavirus en 2021. Ce qui est déjà sûr à l’heure où nous écrivons ces lignes, c’est que ces deux tournois importants dans le calendrier masculin ne se disputeront pas à leurs dates initiales. Quoiqu’il reste une infime chance pour Miami. Cependant, en ce moment même, l’ATP planche sur le calendrier des semaines 8 à 13, avec un ajustement à réaliser de plus en plus complexe pour ces deux tournois sur le sol américain. Ainsi, le journaliste italien Luca Fiorino a révélé des détails intéressants sur la situation des deux premiers Masters 1000 de la saison et a précisé que la décision serait prise dans un délai maximum de 10 jours. Quels sont donc les scénarios possibles pour chacun de ces deux tournois ?

Indian Wells : trois scenarios

1/ L’annulation. Ce serait la pire des options, mais à l’heure actuelle c’est également la plus probable. Les mauvais chiffres concernant la contamination au Coronavirus en Californie pourraient inciter les autorités à se montrer extrêmement prudentes, et le calendrier serré rend les autres alternatives plus difficiles à réaliser.

2/ Reporter le tournoi d’Indian Wells après l’US Open. Tout indique que l’organisation du tournoi californien fait des efforts pour envisager cette alternative, qui leur permettrait d’accueillir le tournoi lorsque la situation sanitaire sera plus calme. Cela leur offrirait une motivation supplémentaire dans la dernière partie de l’année. Cependant, le poids de l’Asie dans le tennis mondial au niveau économique est remarquable, et accepter cet ajustement d’Indian Wells mettrait en difficulté des tournois tels que Pékin (ATP 500), Tokyo (ATP 500) et Shanghai (Masters 1000).

3/ Reporter le tournoi d’Indian Wells à la fin de la saison, après les WTA Finals. Cette hypothèse semble la moins bonne, puisqu’il faudrait que le Masters 1000 d’Indian Wells puisse entrer en compte dans le décompte final des points pour les ATP Finals. Il serait notamment étrange que les femmes aient joué le tournoi qui rassemble les huit meilleurs joueuses avant de se rendre en Californie. Si cette option était choisie, les points seraient a priori comptés pour la saison 2022.

Miami : trois scenarios

1/ Conserver les dates et le lieu d’origines. Le Masters 1000 de Miami devrait débuter le 24 mars 2021, ce qui pourrait devenir viable en cas d’annulation du Masters 1000 d’Indian Wells. Ce qui inquiète dans le cas de la Floride, c’est une nouvelle fois la situation sanitaire, car les organisateurs du tournoi ont des doutes sur la viabilité de créer une bulle sanitaire efficace si la pandémie restait incontrôlée.

2/ Le Masters 1000 de Miami se jouerait à un autre endroit, toujours au mois de mars. Le simple fait d’envisager cette alternative confirme la théorie présentée au point précédent. Le lieu le plus probable serait la ville d’Abu Dhabi, en raison de la richesse des installations. Par ailleurs, cette ville aura déjà de l’expérience, puisqu’elle accueillera un tournoi WTA 500 lors des premières semaines de compétition. En outre, cela permettrait aux joueurs australiens d’effectuer un voyage moins long et de pouvoir rester quelques semaines pour s’entraîner aux Emirats Arabes Unis, s’ils jugent cela nécessaire pour eux.

3/ L’annulation. Si toutes les parties n’arrivent pas à s’entendre et que le Coronavirus continue de s’étendre de manière exponentielle, il sera alors question de faire un choix drastique : baisser le rideau et attendre l’édition 2022. En effet, le Masters 1000 de Miami n’envisage pas le moins du monde un changement de date, mais juste un changement de lieu pour son édition 2021.

Crédit photos : @SportIN38091404, @corinnedubreuil, @WTA

À LIRE AUSSI :

Roger Federer s’est déjà rendu à Dubaï pour s’entraîner

Organisée malgré la situation sanitaire, l’ATP Cup rencontrera-t-elle le succès ?

3 réflexions au sujet de “Les six scénarios possibles concernant les Masters 1000 d’Indian Wells et Miami”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s