Analyses

WTA Player Awards : Sofia Kenin élue meilleure joueuse de l’année

Comme chaque saison, malgré la pandémie mondiale qui a chamboulé l’année 2020, la WTA a décerné ses prix concernant les joueuses ayant marqué l’année. Ainsi, l’Américaine Sofia Kenin (n°4) a été élue meilleure joueuse de l’année alors que, pour la deuxième saison consécutive, Kristina Mladenovic et Timea Babos ont remporté le prix en double.


Joueuse de l’année : Sofia Kenin

Il semble logique que l’Américaine Sofia Kenin (n°4) soit élue joueuse de l’année par la WTA. En effet, elle avait percé au plus haut niveau au mois de janvier, en remportant son premier titre du Grand Chelem lors de l’Australian Open. En finale, on se rappelle qu’elle n’avait pas bronché pour se défaire de l’Espagnole Garbine Muguruza (n°15). Malgré la longue coupure due à la pandémie de Coronavirus, la jeune yankee est parvenue à se distinguer sur terre battue, en octobre dernier. Ainsi, elle avait atteint la finale à Roland-Garros, malheureusement perdue face à la surprise Iga Swiatek (n°17). Cependant, la progression de Kenin est entérinée par son classement en fin de saison : elle est aujourd’hui 4ème joueuse mondiale, alors qu’elle avait débuté l’année au 14ème rang.

Équipe de l’année en double : Kristina Mladenovic / Timea Babos

En 2019, la Française et la Hongroise avaient déjà remporté ce titre honorifique. Cette saison, malgré des hauts et des bas, elles parviennent à conserver leur prix. Lors de l’US Open, Kristina Mladenovic était en mauvaise posture après avoir été cas contact de Benoît Paire, contrôlé positif à la Covid-19. Cependant, les deux joueuses ont triomphé deux fois en Grand Chelem : à l’Australian Open et à Roland-Garros. Par ailleurs, la joueuse tricolore a été n°1 de la spécialité pendant une semaine, alors que sa partenaire a atteint la 2ème place mondiale. De quoi attendre du positif pour 2021…

Meilleure progression de l’année : Iga Swiatek

En 2020, la jeune polonaise Iga Swiatek (n°17) s’est révélée aux yeux du public. Non seulement, elle a progressé au classement WTA, mais surtout elle a remporté son premier Grand Chelem à Roland-Garros. Sur son parcours, elle a éliminé la Tchèque Marketa Vondrousova (n°21), finaliste en 2019, la Roumaine Simona Halep (n°2), lauréate en 2018, ou encore l’Américaine Sofia Kenin (n°4). Elle est ainsi devenue, à 19 ans,la première Polonaise à remporter un Grand Chelem et la plus jeune vainqueur Porte d’Auteuil depuis Monica Seles. Récemment, elle a exprimé son souhait d’aller plus loin. En effet, elle pour objectif d’entrer dans le Top 10 le plus rapidement possible et d’y rester le plus longtemps possible, tout en remportant les quatre tournois du Grand Chelem.

Nouvelle venue de l’année : Nadia Podoroska

L’Argentine Nadia Podoroska (n°48) a été l’une des plus belles surprises du dernier Roland-Garros. Classée au-delà de la 250ème place mondiale en début d’année, elle a réussi à entrer dans le Top 50 grâce à sa demi-finale Porte d’Auteuil. Issue des qualifications, elle a notamment éliminé l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°5) sur son parcours. Vainqueur d’un tournoi ITF à Saint-Malo juste avant Roland-Garros, elle a d’ailleurs enchaîné 13 victoires d’affilée. Enfin, elle a progressé de plus de 200 places au classement WTA, puisqu’elle avait démarré la saison 2020 à la 255ème place mondiale.

Plus beau come-back de l’année : Victoria Azarenka

Depuis la naissance de son fils en décembre 2016, la Biélorusse Victoria Azarenka (n°13) n’était pas parvenue à revenir à son meilleur niveau. Pourtant, en cette année 2020, elle est enfin parvenue à le faire, notamment après la pause forcée de cinq mois et demi. En effet, elle a remporté son premier titre en quatre ans au tournoi de Cincinnati (délocalisé à New York), avant d’atteindre la finale de l’US Open. Sur terre battue, elle a également disputé la finale du tournoi d’Ostrava, faisant d’elle l’une des cinq joueuses à avoir disputé trois finales ou plus en 2020. Suite à sa finale à New York, elle a réintégré le Top 20 du classement WTA pour la première fois depuis mars 2017, terminant l’année à la 13ème place après l’avoir démarré au 50ème rang.

Crédit photos : @JJLovesTennis, @FFTennis, @rolandgarros, @CincyTennis

À LIRE AUSSI :

En 2020, Rafael Nadal et Diego Schwartzman ont été les meilleurs relanceurs du circuit ATP

Roger Federer rêve encore de remporter l’or aux Jeux Olympiques de Tokyo

3 réflexions au sujet de “WTA Player Awards : Sofia Kenin élue meilleure joueuse de l’année”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s