Analyses

Bianca Andreescu pourra-t-elle relever les défis qui se présenteront à elle en 2021 ?

L’année 2020 aura été une saison blanche pour la joueuse canadienne Bianca Andreescu (n°7). En effet, la jeune femme de 20 ans n’aura disputé aucun match sur le circuit WTA, alors qu’elle avait remporté son premier titre du Grand Chelem en septembre 2019 à l’US Open ! Où en sera-t-elle en 2021 ? Sera-t-elle capable de relever les immenses défis qui se présenteront à elle ?


« Je suis en parfaite santé. Je voulais vraiment prendre le temps de tout construire dans ma vie », a déclaré la Canadienne Bianca Andreescu (n°7), plus mature, à nos confrères de Tennis Major. L’année dernière, elle était incrédule et avait du mal à croire que sa carrière avait décollé, après avoir remporté eux WTA Premier (Indian Wells et le Canada Open) et surtout son premier titre en Grand Chelem à l’US Open. Malheureusement, une blessure au genou contractée lors des WTA Finals de Shenzhen fin 2019 a montré à la jeune joueuse de 20 ans la triste réalité de la vie d’une tenniswoman professionnelle. Elle attendait avec impatience de continuer à progresser au cours de l’exercice 2020, ce qui n’a donc pu avoir lieu, entre sa blessure et la pandémie mondiale de Coronavirus.

En effet, cette saison 2020 a été désastreuse et Bianca Andreescu, impuissante pendant sa rééducation, a tout fait pour être en forme pour le retour du tennis et du circuit WTA, qui a eu lieu l’été dernier. Cependant, elle n’a pas pu effectuer ce come-back tant espéré, qualifiant cette saison de « ratée ». Elle avait peur de se blesser à nouveau au genou et éventuellement de contracter la Covid-19, qui s’est propagée dans l’ensemble du Canada et dans le monde entier. « Je me rends compte que les défis imprévus, y compris la pandémie de Covid-19, ont compromis ma capacité à me préparer et à rivaliser au plus haut niveau », a expliqué la 7ème joueuse mondiale. La joueuse canadienne est ainsi devenue sincère et n’a pas souhaité participer à des tournois qui avaient été reportés. Elle n’a donc pu défendre aucun de ses titres, que ce soit à Indian Wells, chez elle au Canada ou même à l’US Open, où Naomi Osaka (n°3) s’est imposée en septembre dernier. Au cours du Grand Chelem new-yorkais, elle avait d’ailleurs commenté, nostalgique : « Cela me manque de ne pas être là. » Désormais, elle s’entraîne durement pour être fin prête pour 2021, même si le flou persiste quant au début de saison en Australie. Ce qui ne sera pas facile. Les joueuses qui se sont arrêtés pendant plus de six mois à cause de la pandémie ont déjà trouvé que revenir sur les courts était tout sauf facile. Revenir après un an d’arrêt sera donc très difficile pour Andreescu, qui a voulu rester optimiste en déclarant : « Je pense que cette période de congé m’a vraiment aidée. »

« J’ai vraiment hâte d’être en 2021 », a-t-elle ajouté avec un large sourire. Ce sera en effet un plaisir de la revoir sur un court de tennis. Espérons que la tournée australienne ne soit pas trop perturbée et si les joueuses doivent évoluer dans une bulle sanitaire, ce sera une grande découverte pour Bianca Andreescu. Et un énorme défi. Dans ces conditions, elle devra être capable de s’entraîner correctement pour jouer son meilleur tennis lors des tournois qu’elle disputera. Par ailleurs, elle devra faire face aux progrès des joueuses qui elles ont joué tous les matches qu’elles ont pu en 2020, malgré la crise qu’elles ont vécu. Le visage de la WTA change si régulièrement qu’elle aura à faire à de nouvelles têtes, comme celle d’Iga Swiatek (n°17), vainqueur à Roland-Garros, pour ne citer qu’elle (on pourrait aussi évoquer le retour de Victoria Azarenka au plus haut niveau). Enfin, Bianca Andreescu testera pour la première fois son genou, dernier défi qui met un gros point d’interrogation sur sa saison 2021. Une seule est sûre : la Canadienne peut encore nous surprendre, comme elle l’avait fait tout au long de l’année 2019.

Crédit photos : @TCTennisLover, @LesoirSports

À LIRE AUSSI :

Lorenzo Musetti : « J’ai beaucoup appris sur la façon de gérer la pression »

Rotterdam – Un tournoi en danger en raison d’un Australian Open décalé dans le temps ?

2 réflexions au sujet de “Bianca Andreescu pourra-t-elle relever les défis qui se présenteront à elle en 2021 ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s